Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone



Mon cœur a éclaté, tranché, ensanglanté ...


Le sabre du mensonge a bien fait son office


Puisque je suis à terre, puisqu’il vient de tuer


L’âme de cet amour, cruel sacrifice ...



Et voilà que je sens s’écarteler mon corps


Par trop de souvenirs, trop d’images floutées...


Et sa voix que j’entends, et que j’entends encore


Me dire et me redire ces mots les plus sucrés



Qui posent sur ma peau les frissons les plus doux...


Je me sens bien vaincue, perdue de déraison,


A cent lieues de penser qu’il pouvait après tout,


Me caresser du souffle de la trahison ...



Comment aurais-je pu croire à une triste fin


Quand son regard était le plus beau des miroirs,


Et que ces mots chantaient comme un alexandrin ;


Comment aurais-je pu croire qu’il peindrait tout en noir ...



C’est un manteau de larmes qui baigne mon désir


De perdre la raison, et qui me fait trembler


Du froid de l’abandon. Où est-il ce délire


Qui enflammait mes jours ? Je me croyais aimée ...





Je le cherche à présent au fond de mon silence.


Douloureux pèlerinage, rencontre de l’oubli,


Je devrais le haïr, je pleure son absence,


Je pleure sa chaleur, je pleure le manque de lui ...


KVR





Vues : 123

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 1 décembre 2010 à 7:42
Peu importe la douleur, l'amour nous rtend plus fort et les mots nous aident en finale à y voir plus clair? Très beau poème...
Commentaire de MTYSZ le 28 novembre 2010 à 11:24
Merci pour tes mots. Cela me parle particulièrement....et sûrement à beaucoup d'autres qui s'y retrouveront. Tu as une belle sensibilité, mais il faut vivre son présent et toutes les blessures guérissent au fil du temps.
Amicalement
Michèle
Commentaire de Pascale Eyben le 7 novembre 2010 à 21:56
Merci pour ce partage de mots: ils résonnent dans la nuit de l'amour perdu, mais un jour, un jour inattendu, la douleur sera moins coupante et la vie pourra à nouveau chanter, par tes couleurs, tes mots, ta grande sensibilité, Kristeen.
Poème sensible et dense, évocateur d'images paradoxales, comme l'est souvent la vie, le chemin..

Amitiés,
Pascale

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation