Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

La vie continue
Avec ce rythme 
Qui s’accélère jour après jour

Sur le train d’amour
Les sentiments se vagabondent
Et les émotions s’exilent

À travers ses fenêtres
Il m’arrive de regarder ton visage
Et de tâtonner ton coeur 
Sur les cailloux
Sur les arbres
Et dans les replis des fleurs 

Et au plus profond point 
De la nature 
Je te retrouve dans cet amalgame 
Des objets et des détails 

Et quand l’amour se suicide 
Je m’évade dans tes yeux
Et je saupoudre mes vers 
Dans ta bouche
Avant de me laisser
Te plaindre à la beauté 

Et quand la tristesse me prend
Et les larmes 
Me surprennent dans les yeux
J’écris ton nom 
De mes gouttes de sang 
Au carrefour des sentiers 
Et sur les murs du quartier 

Ce n'est que pour sculpter
L’empreinte du souvenir

Et dans ces moments 
Les plus durs de ma vie
L’amour devient pour moi 
Une révolution 

smail baydada

Vues : 91

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Smail baydada le 4 mars 2013 à 18:03

Merci infiniment Claudine!

Commentaire de claudine quertinmont le 4 mars 2013 à 17:56

Tout simplement magnifique, beaucoup de poésie dans le sang !

Bravo, Claudine.

Commentaire de Smail baydada le 3 mars 2013 à 22:28

Merci Nina ça me touche beaucoup!

Merci Yvette, c'est toujours un plaisir d’être lu par vous!

Commentaire de Yvette Hulin le 3 mars 2013 à 19:51

Superbe poème... En effet, la vie continue malgré tout.

Bonne soirée Smail

Commentaire de NINA le 3 mars 2013 à 19:33

Sublime !

  • L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

    Robert Paul recommande

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

  

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation