Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone



La terre est grande, le monde est beau.
Les dames aux beaux chapeaux
Toisent des messieurs en leurs enclos
Qui parient sur des chevaux.

La ville est belle, les rues vivantes.
Des commerces aux vitrines luisantes
Appellent aux affaires urgentes
Des règles d’argent grisantes.

Les bureaux sont nombreux, majestueuses bâtisses.
Des têtes penchées s’y glissent
Dans des mots qui s’immiscent
Et des yeux en bas qui frémissent.

Les champs sont vastes, le blé est mûr.
Cette année le sol est dur,
Il pleut moins nous en sommes sûrs,
La route se fend aux pas plus durs.

La terre est grande, le monde est beau,
La ville est belle, les rues vivantes,
Les bureaux sont nombreux, majestueuses bâtisses,
Les champs sont vastes, les pas plus durs !

Vues : 104

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Gilbert Czuly-Msczanowski le 6 octobre 2016 à 16:00

Merci beaucoup Jacqueline pour  votre appréciation. Le monde est beau mais si compliqué n'est-ce- pas ?
Amitiés,gilbert

Commentaire de Gilbert Czuly-Msczanowski le 6 octobre 2016 à 13:46

Merci Josette, Adyne, Deashelle, Nicole, Béatrice, Serge pour votre passage sur la grande terre qui contient tant d'êtres aussi différents ! J'ai découvert l'échanson et son verre plastique, quelle belle image.Pour les" pas " Nicole,le passé ressurgit comme il fallait le prévoir et tout ces" pas" qui marchent, hommes, femmes, enfants sur les routes du chagrin.
Amitiés, gilbert.

Commentaire de Deashelle le 6 octobre 2016 à 11:03

Les chansons disparues 

Les champs sont tristes

L'échanson regarde 

Le verre

En plastique

L'échancrure  est sans serrure

Les chants nouveaux

Ne sont pas encore nés

Né en l'air, je chante

Quand même 

Car les passants  durent!

Commentaire de Nicole Duvivier le 5 octobre 2016 à 17:58

Merci , Gilbert, du partage de ce poème résolument optimiste et  au rythme entraînant !

A sa lecture, j'ai toutefois eu le ressenti d'un passé révolu.... peut-être mon esprit ne s'était-il tout simplement  pas "déposé" au bon endroit, au bon moment,   sur notre belle  planète ...?  

Douce fin de journée à vous ! Cordialement, Nicole

Commentaire de Gohy Adyne le 5 octobre 2016 à 10:06

Un tour d'horizon qui vaut le détour, merci  et bravo Gilbert.

Bonne journée.

Amitiés.

Adyne

Commentaire de Josette Gobert le 5 octobre 2016 à 9:51

Beau texte Gilbert

  • L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

    Robert Paul recommande

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

  

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation