Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

LA STRATEGIE DU CHOC de Milton Friedman par Naomie Klein - de circonstance un 1ER MAI

En écho à ton poème Claudine

Sur le piteux sort réservé aux travailleurs, classes moyennes

 

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=MKeiChM...

 
J'ai souvent parlé et communiqué des liens ces dernières années sur les travaux de Naomie Klein et de cet apprenti sorcier, drôle de prix Nobel de la Paix ! Milton Friedman avec sa théorie cynique de malheur, ses manipulations économiques lors de chocs, désastres, guerres touchant les peuples : abus de pouvoir et mise en place d'un ultra libéralisme d'un froid glacial qui provoque ou profite de situations tragique pour enrichir encore toujours les gros aux détriments des plus démunis.
Voici par la courageuse Naomie Klein, un cours d'histoire magistral qui remonte au début des années 50 jusqu'à nos jours : comment l'économie libérale féroce utilise les théories de l'économie de choc de Milton Fridmann avec ses Chicago Boys.

Prendre le temps de tout visualiser même si c'est dur et même terrible, cela éclaire bien notre époque contemporaine et les effondrements incompréhensibles que nous subissons.
Au moins nous avons ici le fil rouge qui éclaire ce que nous vivons dans cette crise économique plutôt bien manipulée.
Et comme j’aime à répéter cette belle maxime de René Char 
« La lucidité est la blessure la plus proche du soleil. »

Ceci dit les germes de reconstruction, les élans positifs sont déjà au travail un peu partout sur notre belle planète
et ne nous laissons pas abattre comme Coline Serreau qui encourage les "Solutions locales pour un désordre global".

La Stratégie du Choc

www.youtube.com

En 2007, Naomi Klein publiait La Stratégie du choc. Un traumatisme ...

Vues : 270

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Rébecca Terniak le 6 mai 2012 à 20:19

Bonsoir Claudine,

Je vois que c'est un grand souci que vous vivez et qui requiert toutes tes forces physiques et psychiques.

Je t'adresse tous mes souhaits de guérison et de courage, les rares fois où il risque  de manquer chez toi plutôt par fatigue.

Bonne soirée

Commentaire de claudine quertinmont le 6 mai 2012 à 19:31

Bonsoir Rébecca.  C'est une merveilleuse expérience spirituelle que tu me contes là.  Oui, il y a de quoi méditer et puiser de l'espoir, même si je ne crois guère en ce dernier.  Je n'ai pas encore visionné le clip, je l'ai pris sur FB, pour le visionner plus tard.  En fait, mon mari est hospitalisé depuis le 9 mars, en trois périodes avec un répit de quelques jours pour un syndrome myélodisplasique et quelques autres complications.  Je n'ai guère de répit et suis assez fatiguée, ce qui explique mon peu de présence ici et sur FB.  Je te souhaite le meilleur et à bientôt.

Commentaire de Rébecca Terniak le 6 mai 2012 à 18:20

Contente qu'il ait retenu ton intérêt ce reportage.

Après une question à la Vierge Marie un soir sur le sens de la souffrance,  que je vivais chronique dans mon corps à l'époque et qui provoquait des nuits blanches et me faisait traverser de brefs phases de désespoir, je me suis enfin endormie et j'ai eu un rêve, expérience de nuit violente de la catastrophe de la New Orléans.

Je fus projetée dans la catastrophe à la vitesse de l'éclair, pourtant c'était avant que cela ne se produise. Et dans le  chaos et les chocs violents, les bruits sourds de partout, au milieu d'un noir total, j'entendais les voix musicales des êtres qui passaient le seuil de la vie avec des "Oh" étonnés. Puis au final, une voix leur murmurait  : "Passer la rive". J'ai mis quelques jours à comprendre quelle rive. Alors que d'ordinaire je connais la symbolique.

Plus tard, une année après, une nuit, des voix magnifiques de Négros spirituels sont venues chanter dans ma cuisine et quand je suis venue pour leur dire de faire moins fort pour les voisins, submergée par la beauté de leurs voix fraternelles, j'ai constaté qu'il n'y avaient pas de présences physiques et que c'étaient des esprits. J'ai compris encore plus tard que les être que j'avais perçus dans leur passage dans l'au-delà venaient me saluer par leurs chants sublimes. De quoi méditer.

Dans ce reportage, entre autres, tu auras remarqué comment s'est creusé l'écart des salaires ... 10 à 100 et 40 à 400 !

Commentaire de claudine quertinmont le 6 mai 2012 à 17:58

Merci Rébecca pour ce partage très intéressant que j'ai partagé à mon tour, afin de l'écouter avec le temps et la sérénité nécessaire.  Une très bonne fin de WE et à bientôt.

  • L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

    Robert Paul recommande

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

  

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation