Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

 

 

Mon cœur se resserre, s'attriste, s'endeuille.

Hier une petite palestinienne a été tuée dans

un camps de réfugiés.

Une grande enfance, dont la peau était brune,

la chevelure nattée acajou,

 s'en est allée,

 a cessé à jamais de respirer.

Était-ce Naïma, Nejma ou Laïla, qu'importe ?!

Je sais seulement que ses pensées étaient bleues

à l'instar de la mer,

sur cette terre ensanglantée et sombre.

Ses pensées avec le soleil copinaient.

Aujourd'hui, une clarté manque déjà  à la terre, une chaleur ;

 l'océan s'assombrit, rétrécit .......

La petite fille, vêtue de blanc, est tombée d'un coup,

sur le sol éventré, non sans grâce, en silence ;

pas même un cri ne s'est échappé d'elle, pas le temps !

Près d'elle, une autre grande enfance,

 était agenouillée et recueillie, en larmes,

 bouche bée !

Tout en blondeur et menue, elle s'appelait Sarah,

était israélienne, tremblait.

Chacun de ses mots adressé à l'inanimée,

était une rose, ou bien un lys !

Elle est restée là, jusqu'à l'aube ;

elles étaient si complices, proches.

Presque des sœurs.

Alentour tout s'était tu,

tombait sur elles une pluie de lumière ;

alors, j'ai planté sur cette terre buvard,

un très grand drapeau vert,

celui de l'univers,

vers lequel, une blanche colombe s'élançait,

pour enfin s'y poser, y rester, s'imposer !

L'arbre unique de la Paix.

Alors, Sarah sur la pointe des pieds,

 s'en est allée, discrète ;

A jamais un point lumineux, une étoile.

Depuis, sur l'enfant inanimée et brune,

s'épanouissent, respirent et s'éternisent,

des roses, des lys blancs.

Il fait bleu.

J'écris de plus en plus clair.

Les temps sont mélangés,

tant je suis bouleversée.

NINA

 

 

Vues : 102

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de NINA le 22 juillet 2014 à 18:24

Je vous remercie Michel, Rolande et Josette du fond du cœur pour vos commentaires qui m'ont bien sûr profondément touchés. Je vous embrasse bien amicalement NINA

Commentaire de Lansardière Michel le 22 juillet 2014 à 18:04

Texte bouleversant qui me rappelle "Maria avait deux garçon."

Commentaire de Quivron Rolande le 22 juillet 2014 à 13:44

Très beau poème sur le drame vécu par ces enfants que la bêtise des adultes essaie d'opposer.

Combien faudra-t-il de sang innocent versé pour que 'l'arbre unique de la Paix" puisse y creuser ses racines ?

Depuis ma naissance, je n'ai entendu que des bruits de bottes et les cris des innocents.

Ma fatigue est extrême ....C'est une roue sans fin.

Commentaire de Josette Gobert le 22 juillet 2014 à 9:34

Moment d'une tristesse inouîe, la mort de deux petites filles innoncentes, brune ou blonde.

Amicalement

Josette

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation