Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

La collection "Voix de la mémoire" aux Editions Luc Pire

La collection "Voix de la Mémoire" aux Editions Luc Pire marque un intérêt fondamental pour tous les phénomènes politiques, sociaux et culturels qui offrent un lien possible, une approche comparative entre le présent et le passé. Entre l’analyse du présent et la compréhension de l’histoire.

A l’appui de travaux historiques, juridiques, politiques et sociologiques, et dans une perspective foncièrement pédagogique, Voix de la Mémoire met à la portée des lecteurs francophones la connaissance et l’information nécessaires à une meilleure compréhension des enjeux politiques contemporains. Au croisement de plusieurs disciplines, et dans une perspective progressiste, elle attribue un rôle central à l’histoire récente et à la mémoire des tragédies qui l’ont marqué pour construire une société plus juste !

Les ouvrages de la collection:

Faut-il interdire les partis d'extrême droite ? Démocratie, droit et extrême droite
Jérôme Jamin. Préface de Hugues Le Paige.


« Cela restera toujours l’une des meilleures farces de la démocratie d’avoir elle-même fourni à ses ennemis mortels le moyen par lequel elle fut détruite » disait avec un cynisme lucide Joseph Goebbels, le ministre de la propagande d'Adolf Hitler. Quelles libertés faut-il accorder aux ennemis de la liberté ? Cette question est au cœur de la réflexion sur la démocratie. Système à la fois formidable et monstrueusement fragile, la démocratie ne peut limiter la parole de ses ennemis sans mettre en péril ses principes les plus élémentaires. A partir de ce constat, Jérôme Jamin tente de répondre à quatre questions. Comment légitimer la restriction de certaines libertés au nom des libertés elles-mêmes ? Qui sont vraiment les "ennemis" de la démocratie en Belgique et en Europe ? Quel a été le travail du législateur belge pour protéger notre démocratie contre l'extrême droite ? Et qu'avons nous à apprendre de l'expérience des autres pays au sein de l'Union européenne ?

Jérôme Jamin est chercheur au CEDEM (Université de Liège) et prépare une thèse de doctorat en Science Politique sur l'idéologie d'extrême droite. Il est l'auteur d'un CD Rom consacré à l'extrême droite en Europe (Les Territoires de la Mémoire, 2000), d'un ouvrage d'entretiens avec le syndicaliste Jacques Yerna (avec Julien Dohet, Labor, 2003) et d'un livre sur la médiation interculturelle (avec Eric Florence, Academia Bruylant, 2003). Il est aussi le rédacteur en chef de la revue Aide-Mémoire éditée par les Territoires de la Mémoire.


Dictionnaire de la barbarie nazie et de la Shoah
Daniel Bovy.Préfaces de Maxime Steinberg et Edouard Husson


Aktion Reinhard, Nacht und Nebel, Solution finale, Traitement spécial, Zyklon B. Derrière ce langage, souvent codé, se cachent ceux qui ont assassiné la démocratie, organisé et réalisé le plus terrible des génocides du XXe siècle et mis l’Europe à feu et à sang. Le Dictionnaire de la barbarie nazie et de la Shoah explique quelles furent les composantes et les implications de cette horreur. Il détaille aussi le rôle des perpétrateurs et celui des institutions qu’ils mirent en place. Il tente de répondre à un grand nombre de questions incontournables : les Allemands étaient-ils tous antisémites ? Quel fut le degré d’obéissance des membres de la SS ? En quoi la Wehrmacht fut-elle impliquée ? Les Alliés savaient-ils et pourquoi alors n’ont-ils rien fait ? Quelle fut la position du Vatican ? Quels sont les dangers du négationnisme ? En plus d’être un instrument de réflexion, ce livre est un outil de travail particulièrement complet. L’ouvrage se compose : d’une chronologie détaillée incluant, pour la première fois, l’ensemble des mesures anti-juives, d’un dictionnaire critique, d’un index biographique éclairant la manière de fonctionner de la machine de destruction nazie, d’un vocabulaire des camps, d’une liste des mots codés utilisés et, enfin, de nombreux documents éclairant les entrées du dictionnaire.

Daniel Bovy est diplômé en langues modernes et professeur de morale laïque dans l’enseignement de la Province de Liège (Communauté française de Belgique). Il a été correspondant du journal « La Wallonie ». Particulièrement concerné par les Droits humains et la lutte contre l’extrême droite, l’auteur travaille activement avec le service pédagogique de l'association "Les Territoires de la Mémoire", Centre permanent d'Education à la Tolérance et à la Résistance.


Populisme. Vieilles pratiques, nouveaux visages
Henri Deleersnijder Préface de Claude Javeau.


Voilà près de vingt ans maintenant que la plupart des pays du Vieux Continent ont vu ressurgir en leur sein des discours politiques remettant en cause la représentativité démocratique, diabolisant l'immigration et rejetant, sur des bases nationalistes, toute construction européenne. Les leaders souvent charismatiques qui les diffusent dans l'espace public prétendent sentir ce que le « peuple » - mythifié pour l'occasion - souhaite d'instinct. S'agit-il d'un nouveau visage de l'extrême droite ou d'une simple instrumentalisation du désarroi de populations précarisées ? Questions, parmi d'autres, que doit se poser notre société face à ces populismes aux recettes outrageusement simplificatrices et toujours démagogiques. Le phénomène n'est certes pas neuf. De Boulanger à Le Pen, en passant notamment par Degrelle. Peron et Poujade, et jusqu'aux télépopulistes actuels, l'Histoire n'a jamais été avare de ce genre d'aventuriers ou apprentis-chefs. Raison pour laquelle l'auteur s'emploie d'abord à mettre ces poussées de fièvre en perspective. Il esquisse ensuite, pour aujourd'hui, un état des lieux de la question, non sans montrer qu'une certaine gauche de la gauche entend depuis peu se réapproprier le concept polysémique de « populisme » pour lui instiller la dimension progressiste de ses origines. Conscient de ce que le vernis d'humanité est plus mince qu'il n'y paraît en général, il appelle enfin tous les démocrates à un nécessaire devoir de vigilance citoyenne.

Henri Deleersnijder est professeur d'histoire, licencié en Arts et Sciences de la Communication et collaborateur scientifique à l'Université de Liège. Il est notamment l'auteur de deux ouvrages dénonçant le négationnisme : L'Affaire du "Point de détail". Effet médiatique et enjeux de mémoire (Éditions de l'Université de Liège, 2001) et Les Prédateurs de la mémoire. La Shoah au péril des négationnistes (Bruxelles, Labor/Espace de Libertés, coll. "Liberté j'écris ton nom", 2001). Il est aussi chroniqueur. Par ailleurs, en 2005, dans un chapitre intitulé "La dérive populiste en Europe centrale et orientale", il a apporté sa contribution au numéro 42 de la revue Hermès (coordonné par Pascal Durand et Marc Lits, CNRS Éditions).

Vues : 103

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

                L'inscription

et la  participation à ce résau

   sont  entièrement grauits.

       Le réseau est modéré

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

ABSTRACTION LYRIQUE - IMAGE PROPHETIQUE : L'ART DE KEO MERLIER-HAIM

DE L’ABSTRACTION DES CORPS : L’ART DE DEJAN ELEZOVIC

L'IMAGE DE LA FEMME DANS LA MYTHOLOGIE D'ARNAUD CACHART

L’IDEE, ARCHITECTURE DE LA FORME : L’ŒUVRE DE BERNARD BOUJOL

LE THEATRE DES SENS : L’ŒUVRE D’ALEXANDRE PAULMIER

DU CIEL INTERIEUR A LA CHAISE HUMAINE : L’ŒUVRE DE NEGIN DANESHVAR-MALEVERGNE

VARIATIONS SUR LE BESTIAIRE : L’ŒUVRE DE ROBERT KETELSLEGERS

ELIETTE GRAF ENTRE POESIE ET MAGIE

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2019   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation