Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

"J'ai percé la bulle de mes illusions" (paroles et musique : Hugues Draye)

J'AI PERCE LA BULLE DE MES ILLUSIONS

 

1993

 

Sans amertume ni fausse concession
J'ai percé la bulle de mes illusions

Je nourrissais ma vie dans les magazines et je fuyais l'école
En cachette, je m'inventais un avenir et je rêvais de gloriole
Les vedettes consacrées, dans leur parure de star, m'impressionnaient
A leur timbre de voix, à leurs films, à leurs musiques, je m'identifiais

Aujourd'hui, j'ai beau tourner à la moulinette mes souvenirs de gosse
Lorsque j'évoque des vedettes consacrées en chair et en os
Je vois des étrangers comme moi égarés par hasard dans le décor
Le miracle n'est plus de mise, les années me font virer de bord

Sans amertume, ni fausse concession,
J'ai percé la bulle de mes illusions

Assoiffé d'azur et de grands espaces, j'avais le coeur en partance
Je voulais partir aux quatre vents sur les routes, au grand bonheur la chance
Fuir le quotidien, rouler ma bosse et me projeter dans l'inconnu
Je croyais trouver hors de mes quatre murs enfin ma planche de salut

Aujourd'hui, le stop est devenu monnaie courante chez moi, et le train
Me fait la belle d'une cité à l'autre, pour une croûte de pain
J'ai beau être libre comme l'air et me diluer dans les kilomètres
J'aborde sans feu ni flamme toujours le monde par la même fenêtre

Sans amertume, ni fausse concession,
J'ai percé la bulle de mes illusions

Je vivais sans le savoir dans le mythe de Roméo et de Juliette
J'étais romantique et l'amour à l'eau de rose me tournait la tête
Je m'inventais en solitaire des mariages pour apaiser mes nuits
J'y emportais Isabelle ou Brigitte et j'idéalisais le lit

Aujourd'hui, j'ai beau dormir sans peine auprès d'une jolie princesse
Jouir à volonté de son corps magique et de ses mille caresses
La solitude m'envahit encore dans les bras de ma Dulcinée
Et je prends, au lit comme ailleurs, mon mal en patience, sans me retourner

Sans amertume, ni fausse concession,
J'ai percé la bulle de mes illusions

Et je n'attendrai pas la moindre rémission
Je repars serein vers d'autres horizons

Vues : 97

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation