Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Et si les écureuils n'aimaient plus les noisettes?

Que le soleil soit triste et la pluie hilarante...

Que sur les joues d'enfants plus aucune fossette

Mais les rides du temps déjà omniprésentes!

Et si l'amour n'était plus jamais libéré

Et que la haine triomphe aspirant le néant?

Si pour toujours futur était désespéré...

Dites, que ferriez-vous là, maintenant au présent?

J.G.

Vues : 30

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 2 mai 2021 à 23:34

Merci Danielle pour ce commentaire sensible... il est des questions qu'il est salutaire de se poser...

Belle soirée à vous

Amicalement

Jacqueline

Commentaire de Danielle Davin le 2 mai 2021 à 18:33

Oh que je comprends ! L'aventure humaine est une sacrée expérience & pour arriver à la rose il y a une longue tige avec quelques épines ! Confiance tout s'éclaire progressivement, parfois comme instantanément.

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 29 avril 2021 à 14:13

Bonjour Gil,

Merci pour ton commentaire avec lequel je suis en plein accord... ce que je dis dans ce court poème c'est que tant qu'on est en vie et encore conscient... on peut se poser la question et trouver sa réponse du moment...

Belle fin de journée à toi

Amitiés

Jacqueline

Commentaire de Gil Def le 29 avril 2021 à 10:10

Bonjour Jacqueline,


La vie est une multitude de situations avec des ruptures entre elles, multitude de situations pour une bonne part imprévisibles et en des sens contradictoires que ce soit à notre avantage ou le contraire. Quand bien même on peut envisager ce qu’on ferait dans telle ou telle situation, cela n’a aucune pertinence, y compris quand on pense être de bonne foi, et capable d’une logique de bien faire en toutes circonstances. Il nous faut intégrer que nous ne sommes jamais d’un jour à l’autre, la même personne, il n’y a pas de constance pour ce qui concerne les capacités physiques, psychiques et relationnelles de chacun. Il nous faut intégrer que chaque situation dans laquelle nous pouvons nous trouver n’est pas forcément de notre fait et implique toujours d’autres personnes pouvant constituer des ennemis implacables ou au contraire des appuis, des planches de salut. Il faut intégrer qu’il n’y a jamais concordance entre les histoires individuelles et les histoires collectives dont on nous fait le récit dans les écoles pour ce qui concerne le passé ou dans les médias pour ce qui concerne le présent. Il n’y a pas et il n’y aura jamais d’école de la vie. Toute vie est une énigme avec bien des choses qui demeurent irrésolues, qu’on ne peut en rien maîtriser, et la connaissance qu’on peut avoir du genre humain, de son histoire a tant cette part incompréhensible, épouvantable, innommable, insupportable de tant d’infamies depuis des millénaires que je me demande si l’on peut encore croire à quelque chose qui serait utile à notre cause.


Amitiés. Gil


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 28 avril 2021 à 19:49

"Tirons notre courage de notre désespoir même."  Sénèque

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation