Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

FLASH BACK !

 

Une fois le DVD démarré, j'eu très envie de fermer les yeux tant il faisait ressurgir des souvenirs si proches que je savais pourtant lointains!

Ce n'était plus un film, mais ce théâtre à Broadway où les places avaient été achetées tellement longtemps à l'avance pour avoir le privilège d'écouter chanter Julie Andrews!

Oh! Comme elle était claire la voix d'Elisa et combien il était séduisant Rex Harrison en professeur Higgins!

Il y avait la musique, la pièce, l'excitation de ce grand soir et la douceur de l'air en cette fin de journée New-yorkaise au ciel hésitant entre rouge et jaune...

L'atmosphère était inimitable et la nuit tellement emplie de lumière qu'elle ne ressemblait plus à la nuit...

 

Alors, un peu plus tard, on en parle, encore et encore, et on se prend à fredonner " In the street where you live" ou "I got accostumed to the way, you said good morning every day..."

Oui, New-York, ville tellement prenante, je n'avais pas été la seule à succomber à ton charme!

A peine sur le bateau, nous parlions tous de ta musique si jazzée, de tes musées si parfaits, de tes comédies si musicales... Alors, pas de surprise d'entendre la voix d'un italien enchainant "I am just accostumed to the way..." ou encore "I got married in the morning!!!" Ah! La gouaille du père d'Elisa dans cette pièce magique!

 

Ah! La magie des soirées d'été sur un baquebot pas pressé de nous reconduire vers le vieux monde... la fraîcheur des vents marins, la splendeur des levers et des couchers de soleil sur l'Océan!

Des souvenirs plein la tête et dans le coeur, les regrets de n'avoir pas su vraiment profiter de sa chance!

Et puis, la courtoisie d'un homme, sa façon de faire la cour, espérant guérir une souffrance qu'il avait perçue au premier regard! Et aussi, cette musique, si rythmée et si douce, si profonde et si légère, si gaie et en même temps romantique... La vie était comme suspendue entre ciel et mer... entre malheur et bien-être!...

 

Mais, quel était donc mon propos? Je disais donc avoir eu la tentation de fermer les yeux, et pourtant, ils sont restés grands ouverts et c'est en suivant à nouveau l'histoire de cette Fair Lady que d'aures images se superposaient!

 

Mais, voici déjà la fin du film et c'est le minois adorable et les yeux de biche étonnée d'Audrey Hepburn qui me ramènent vers aujourd'hui...

 

Je la vois sourire à la demande du professeur! Apportera-t-elle ses pantoufles?

 

Moi, j'éteins le DVD et je vais rejoindre mon lit, espérant que dans mes rêves, elle m'emporte encore dans la découverte américaine de mes jeunes années...

J.G.

Vues : 56

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Anne RENAULT le 17 avril 2011 à 22:33
on a tous besoin de rêves...
Commentaire de guiot josette le 16 avril 2011 à 15:42

La vie comme suspendue entre ciel et mer...L'artiste nourrit alors sa sensibilité ,c'est ce qui fait son charme mais aussi sa différence ,son privilège ...Surtout ne pas chercher à l'expliquer ,préserver la magie ,le mystère ...

C'est tout simplement mon crédo !

Belle fin de semaine ,soleil ,ciel bleu et rêves multicolores .

Josette

 

Commentaire de Arlette A le 16 avril 2011 à 12:01

Un frisson tout au long du récit de ce souvenir si bien conté un pan de vie qu'effleure une douce mélancolie

Aime beaucoup ce petit air de nostalgie Merci Jacqueline je le ressens fortement aussi

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation