Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Folklore bruxellois: Manneken-Pis, petit ketje de Bruxelles

Bientôt sur le réseau Arts et Lettres un blog concours sur les tenues de Manneken-Pis avec comme prix 25 petits livrets poétiques rendant hommage à Bruxelles par la voix de ses conteurs et auteurs qui en sont les âmes parlantes.

 

Le Mannenken-Pis  constitue de nos jours l'un des principaux attraits du folklore bruxellois.


Voici quelques siècles, il s'agissait d'une des nombreuses fontaines alimentant la ville en eau   potable. Un texte datant de 1388 provenant des archives de Sainte Gudule signale qu'une statue en pierre dénommée "Petit Julien" (Julianekensborre) alimentée par les eaux du Coudenberg se trouve à l'angle des rues de l'Étuve et du Chêne. Le nom de Manneken-Pis (d'Menneken Pist) apparaît pour la première fois dans un texte de 1451-1452 conservé dans les archives de la ville de Bruxelles.

 

La statue actuelle en bronze mesure 61 cm de haut et a été réalisée à la demande des édiles communaux bruxellois par le sculpteur Jérôme Duquesnoy l'ancien en 1619. Mise à l'abri pendant le bombardement de la ville par les armées de Louis XIV entre le 13 et le 15 août 1695, elle réintègre son piédestal dès le 19 août, surmonté pour l'occasion d'un psaume biblique en latin : "In petra exaltavit me et nunc exaltavi caput meum super inimicos meos" (en pierre le Seigneur m'a élevé et maintenant j'élève ma tête au-dessus de mes ennemis). La niche en pierre bleue de style rocaille fut ajoutée en 1770. Auparavant, la statuette reposait sur une colonne de six pieds réalisée par le tailleur de pierre Daniel Raessens.


C'est le 1er mai 1698, peu après le bombardement, que le Prince-électeur Maximilien-Emanuel de Bavière, gouverneur général des Pays-Bas espagnols, lui offre son premier costume, couleur "bleu de Bavière". Depuis lors il a reçu régulièrement des nouveaux costumes, et sa garde-robe en compte à l'heure actuelle plus de 800. Ils sont exposés au Musée de la Ville de Bruxelles, situé dans la Maison du Roi, sur la Grand Place, où une borne interactive permet de découvrir sa collection de costumes en intégralité.


Manneken-Pis a subi au fil des siècles de nombreux actes de vandalisme. C'est en 1745 qu'il fut dérobé pour la première fois par des soldats anglais. Deux ans plus tard, un grenadier français s'en empare au grand désespoir de la population. En guise de réparation, le roi de France Louis XV le dotera d'un costume de Marquis. En 1817, Antoine Lycas, galérien gracié, sera marqué publiquement au fer rouge pour avoir fortement endommagé la statuette. L'original a été mis à l'abri dans la Maison du Roi  et c'est une copie de 1965 qui est actuellement exposée. Sage précaution car la statuette a subi au cours du XXème siècle des tentatives de vols, des mutilations et des enlèvements par des étudiants.



Du rang de simple fontaine d'utilité publique, Manneken-Pis s'est hissé aujourd'hui au rang de figure de légende, mondialement connue. Il est devenu le représentant par excellence de l'humour bruxellois - la "zwanze" - et le symbole de l'esprit de contestation et d'insouciance qui caractérise le peuple de la capitale, mais aussi de l'opposition aux multiples occupations étrangères et au fanatisme. De nos jours encore, il s'associe régulièrement aux joies et aux peines de la ville.

Dans la vie artistique bruxelloise, Manneken-Pis est depuis longtemps un sujet rêvé d'inspiration. Il fut à plusieurs reprises la figure centrale des revues du théâtre "Les Folies Bergères" aujourd'hui disparu. Ses louanges ont été chantées par le célèbre chansonnier françaisMaurice Chevalier  en 1949.


Chevalier de l'Ordre de Saint-Louis, Brigadier d'Honneur de divers régiments, le plus vieux citoyen de Bruxelles a reçu des mains du Président du Syndicat d'Initiative et de Promotion de Bruxelles le titre envié de "Premier Ambassadeur du Patrimoine folklorique et culturel bruxellois". A l'occasion du 50ème anniversaire de la fondation de l'Ilot Sacré, il a reçu son 848ème costume le 10 septembre 2010, celui de Bourgmestre de la Commune Libre de l'Ilot Sacré.

Les membres de l'Ordre des Amis de Manneken-Pis l'aident à remplir cette fonction prestigieuse. Cette association, dont les origines remontent à 1954, veille au bon accueil des nombreux touristes qui se pressent chaque jour devant la plus célèbre statue de Bruxelles. L'Ordre participe aux multiples manifestations organisées au profit de l'expansion culturelle de Bruxelles, tant en Belgique qu'à l'étranger (Lille, Maastricht, Zandvoort, Metz, Ter Appel, Lisieux, Le Pays d'Auge...). Il organise également un Cortège de Saint-Nicolas tous les ans au début du mois de décembre.

 

Voir en plein écran


Vues : 649

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Notte Marcelle le 4 mai 2014 à 13:58

il est étonnant de constater que tout le monde (je pense) en Belgique connaît cette statue,alors que d'autres

restent inconnues eh oui le petit bonhomme est célèbre !

Commentaire de Andrée HIAR le 28 avril 2014 à 17:46

Je suis Liégeoise mais j'ai toujours admiré cette statuette.Merci de m'avoir rappelé son histoire


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 27 avril 2014 à 19:24

C'est le seul citoyen de Bruxelles qui ne vieillit pas, et il en jette toujours: c'est un miracle que ce petit bonhomme

Commentaire de leroy leila le 27 avril 2014 à 18:49

J'ai bien aimé lire toutes ces informations de notre ketje bruxellois.

Commentaire de Nicole Duvivier le 27 avril 2014 à 15:59

Merci de m'avoir rappelé les informations relatives à not'ptit Ketje de Bruxelles ! 

Cordialement, Nicole


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 27 avril 2014 à 15:07

Trop mignon ce jet d'eau inattendu !

Quel beau partage, comme quoi ce qui est petit peut aussi être grandiose !

Merci Robert Paul !


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 27 avril 2014 à 12:17

Manneken-pis reçoit un nouveau costume et les hommages typiquement bruxellois sous forme de joyeux tintamarre.

Il remercie son public à sa façon

Commentaire de Maria Klimek le 27 avril 2014 à 7:46

Je l'adore également ♥ ♥ ♥

Commentaire de Mireille LOUIS le 26 avril 2014 à 17:28

Je suis née à Ixelles, mes origines sont bruxelloise. Je suis contente de retrouver mon "p'tit Manneken pis". petit gamin d'Bruxelles! J'aimais l'époque où Bruxelles "brusselait" comme le chantait si bien Jacques Brel! Je n'ai jamais eu le bonheur de voir Manneken costumé. Merci pour ce petit cours d'histoire. Je participerai au concours avec plaisir! Les livrets doivent être très intéressants!Je vous souhaite un agréable weekend!

Commentaire de Georges Philippart le 26 avril 2014 à 16:49

Cette fameuse zwanze bruxelloise n'est-elle pas en train de tout doucement disparaître et ne restera-t-il pas bientôt que notre cher petit pisseur?  Cela suscite chez moi beaucoup de nostalgie.....et d'amertume. Un vrai "ketje" de Bruxelles !

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2022   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation