Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Exposition du 28 novembre au 16 décembre 2012 de Juliane Schack, Anita Fleerackers, Roselyne Delort et Patricia Bailly.

L’Espace Art Gallery a le plaisir de vous présenter du 28/11 au 16/12 l’exposition événement des artistes suivant : Juliane SCHACK (All) peintures, Anita FLEERACKERS (Be) peintures et sculptures, Roselyne DELORT (Fr) peintures et Patricia BAILLY (Be) sculptures.

Le VERNISSAGE a lieu le 28/11 de 18h 30 à 21h 30 et l’exposition du mardi au samedi inclus de 11h 30 à 18h 30. Et sur rendez-vous le dimanche.

 

 

Juliane SCHACK (All) peintures

« Lumière et mouvement »

 

Juliane Schack est originaire de Düsseldorf en Allemagne. Après des études aux Beaux-Arts de Düsseldorf, de Mayence et de Paris, elle s’installe à Ramatuelle sur la Côte d’Azur. C’est là que sont nés ses trois enfants.

Au cours d’ateliers d’été, elle rencontre des artistes tels Kokoschka, Manzu, Vedova, et trouve auprès d’eux stimulation et inspiration. Plus tard, elle anime elle-même des stages pour adultes et ajoute à son œuvre artistique plusieurs ouvrages sur l’expression créative de l’adulte et de l’enfant.

L’œuvre de Juliane Schack prend sa source dans un dialogue entre le monde extérieur et le monde intérieur, entre expérience visuelle et émotion. Le chemin parcouru est important : peinture figurative, puis abstraction géométrique et finalement libération du geste expressif. Dans son travail, chaque étape n’est pas seulement une transition : elle est expérimentée et approfondie jusqu’à son achèvement. Ainsi la remise en question perpétuelle permet à son style de se renouveler sans cesse sans jamais se figer. Aujourd’hui son œuvre se caractérise par le sens du rythme, la spontanéité du geste dans la composition, la luminosité et la sobriété des couleurs.

Le public a pu voir ses œuvres dans de nombreuses expositions à travers le monde, tout particulièrement en France et en Allemagne.

Elle vit et travaille à Ramatuelle sur la Côte d’Azur.

 

 

 

Anita FLEERACKERS (Be) peintures et sculptures

« Les couleurs vives »

 

« Anita Fleerackers déborde de vitalité et c'est cette force vitale inépuisable qu'elle imprime à ses œuvres. Elle travaille sans relâche et explore toutes les techniques.

 

Qu'elle façonne la terre, le bronze, la peinture, elle transmet à la matière l'énergie qui la caractérise, accusant la forme par ces lignes de forces qui signent ses créations:

 

Chevaux ou cygnes saisis dans leur élan, couples de danseurs pleins d'allant et de sensualité, coqs triomphants et enfin et surtout taureaux dont elle saisit si bien la puissance primitive et la force symbolique. Quand le couleur est là: elle vibre intensément à travers des rouges flamboyants, des jaunes, des oranges et des verts intenses révélés par feu des cuissons, et conférant à ces ouvres un supplément d'âme et de force. »

 

 Nicole Lefebvre.

 

 

Roselyne DELORT (Fr) peintures

« Les acidulés »

 

Roselyne Delort utilise une technique mixte, elle associe la peinture au travail sur la matière (Stucco, lin, papiers...).

Elle retient sa signature d'artiste : Nebe (Rose en langue de Vanikoro) du centre artistique Néo-Calédonien.

Méditerranéenne, elle est portée vers les voyages. Elle en imprègne son travail  suivant des ateliers en école d'art à Nouméa, Paris et Bruxelles.

Sa palette est faite de tonalités vives et naturelles. Les couleurs de la nature et de la terre sont ses sources d'inspiration.

Son œuvre reflète ses émotions et cherche à représenter le rythme et  l'harmonie des couleurs comme des compositions de matières qui lui sont propres.

 

 

Patricia BAILLY (Be) sculptures

« Quand l’œuf se fait dentelle »

 

« L’œuvre de l’artiste plasticienne Patricia Bailly mérite une attention toute particulière et cela à plusieurs égards. Marqueteries, huiles, crayon, gravures sur miroir et sur verre, collages, laques, l’artiste semble ne mettre aucune frontière au champ de ses recherches créatives et dans le choix des médiums et supports qu’elle explore et utilise hors des sentiers battus. Autodidacte, Patricia Bailly s’inscrit, en tout premier lieu et au détour de nombreuses œuvres et portraits, dans une volonté profonde d’aborder la notion d’expression du visage ou la représentation subtile d’attitudes de personnages. En effet, et ce depuis plusieurs années, l’artiste est animée, à travers chacune de ses compositions, par une inspiration libre qui lui est très personnelle. Portrait de comédiens hollywoodiens célèbres, actrices et acteurs du cinéma français ou américain, chanteur et chanteur de talent, c’est tout, un éventail de personnalités que l’on a plaisir à retrouver dans les œuvres en collages. A travers ces portraits, l’artiste tente de fixer et de révéler une expression unique, dans un sourire, un regard, une mimique, grâce à une technique où la lumière peut être captée et atteindre une dimension inédite dans l’approche d’un clair-obscur.

Patricia Bailly aime rappeler que lorsqu’elle découvre une technique nouvelle, elle s’y jette à corps perdu et la pratique parfois jusqu’à saturation. Elle souhaite avant tout, dans sa démarche artistique, laisser libre cours à une créativité qu’elle ne veut brider en aucune manière. L’alternance des pratiques est un prétexte à avancer, à décliner, à explorer tous les filons d’un art qui reste infini dans ses possibles.

L’artiste affectionne la lumière et l’énergie qu’elle procure à la composition dans son ensemble mais aussi dans ses moindres détails, à sa lecture et à l’effet qu’elle dégage auprès du regardeur. Les gravures sur miroir ou sur verre témoignent de ce dessein délibéré, celui d’exploiter une source rayonnante, qui va venir libérer les espaces, les volumes, les révéler pour donner aux motifs toute leur force et leur puissance évocatrice. S’il est un point commun aux différentes formes d’art dont use l’artiste, il s’agit bien de celui d’agencer la lumière à travers un découpage très précis des formes. Ce découpage, gravé ou collé, permet une ouverture, une découverte de l’œuvre sous différents angles. Dans le verre s’installe la lumière où l’éclat évolue, dévoilant un travail réalisé avec une adresse et une précision parfaite du trait.

Dans la diversité surprenante des pièces d’art et des techniques abordées par l’artiste, un fil d’Ariane se devine pourtant, entretenant ainsi un lien constant dans l’ensemble de l’œuvre. Si Patricia Bailly veut réussir à traduire l’expression d’un même sujet, il ne s’agit pas pour elle de copier ni de reproduire un visage à l’infini, mais bien plus, de saisir les évolutions, les particularités et les aboutissements de telle ou telle technique sur un même portrait. Aux effets que peuvent assurer plusieurs approches sur un même sujet, s’attache un défi que se lance l’artiste à chaque nouveau projet graphique. Les difficultés techniques s’ajoutent à cette recherche qui est moteur dans le langage de l’artiste.

L’œuvre de Bailly trouve aussi un prolongement très riche dans l’art de la marqueterie. Trop souvent considérée comme artisanat ou technique décorative depuis ses origines, au début de l’antiquité égyptienne, ainsi qu’au XIVème siècle, la marqueterie prend ici une dimension toute autre, contemporaine, d’autant que cette discipline n’est pas couramment répandue en Belgique. C’est un peu par hasard que l’artiste en est venue à ce travail d’ensemblier. Il s’agit à nouveau de fixer des attitudes, des expressions, à travers l’agencement minutieux de fines feuilles de bois collées. Mais cette fois, les combinaisons d’essences de bois et de matériaux vont bien au-delà de la simple ornementation ou de la simple notion d’incrustation. C’est avec beaucoup de sensibilité, que Patricia Bailly réalise des compositions émouvantes, telles que Rêverie, Complicité, Doux abandon, Tendre douceur, Timide geisha, dans lesquelles les motifs dégagent des ambiances feutrées où l’expression rend presque palpable la personnalité intérieure des sujets, par de nombreux indices tels que la pose ou la physionomie.

Les œuvres récentes de l’artiste sont en lien étroit avec cette recherche constante d’expérimentation. A première vue, le regardeur peut se sentir dérouté par les assemblages de lignes sur panneau de bois et les constructions géométriques épurées des dernières compositions, littéralement abstraites, car il ne s’agit plus ici de portraits, de marqueterie, de verre, mais de métal, cette fois, et de céramiques agencées, à l’intérieur desquels les jeux de lumière viennent se refléter l’un l’autre avec une clarté particulière.

S’il s’agit toujours d’expression, c’est ici celle d’un matériau qui, même froid, peut générer une chaleur, une douceur. La lumière s’y emmagasine, s’harmonise, et fait vivre l’œuvre qui s’apprécie dans la matérialité sur la surface. Tout au long de la démarche étonnante de Patricia Bailly, le regard du spectateur trouvera, à chaque fois, une signification renouvelée de l’image dans ses plus puissants contrastes. »

Rodolphe COSIMI

 

Et à titre d’information voici les six prochaines expositions:

 

-Titre : « La collection permanente à l’espace Yen »

Artistes : collectif d’artistes de la galerie.

Vernissages le 28/11/2012 de 18h 30 à 21h 30 en la galerie même.

Exposition du 28/11 au 16/12/2012 à l’Espace Art Gallery II.

 

-Titre : « Regards et robes habités »

Artistes : Claudine CELVA (Be) photographies

Vernissage le 19/12 de 18h 30 à 21h 30 en présence de Françoise MARQUET (harpiste)

Exposition du 19/12 au 13/01/2013.

&

-Titre : « Collectif de la galerie » Exposition  événement comprenant sept artistes dans le cadre du 25ème anniversaire d’Alzheimer Belgique A.S.B.L.

Artistes : Marc JALLARD (Fr) peintures, Solange ONESTA alias SAPPHYRE (Fr) peintures, NIKINEUTS (Fr) peintures, Patricia NORMAND (Be) peintures, Yves GUILLAUMOND (Fr) créations numériques, Micaela GIUSEPPONE (It) peintures et Andrée VAN LEER (Be) sculptures.

Vernissage le 19/12 de 18h 30 à 21h 30

Exposition du 19/12 au 13/01/2013.

 

-Titre : « Flux du temps »

Artistes : Dimitri Sinyavsky (Rus) peintures

Vernissage le 16/01 de 18h 30 à 21h 30

Exposition du 16/01 au 03/02/2013.

&

-Titre : « Sentiments et couleurs »

Artistes : Jim Aile (Be) peintures

Vernissage le 16/01 de 18h 30 à 21h 30

Exposition du 16/01 au 03/02/2013.

&

-Titre : « De la terre brute à la terre polie »

Artistes : Gilles Jehlen (Fr) sculptures

Vernissage le 16/01 de 18h 30 à 21h 30

Exposition du 16/01 au 03/02/2013.

 

 

Au plaisir de vous revoir à l’un ou l’autre de ces événements.

 

Bien à vous,

 

                                                        Jerry Delfosse

                                                        Espace Art Gallery

                                                        GSM: 00.32.497. 577.120

                                                        Voir:         http://espaceartgallery.be

 

Le site de l'Espace Art Gallery se prolonge dorénavant sur le Réseau Arts et Lettres à l'adresse: http://ning.it/KUKe1x

 

Vues : 484

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Espace Art Gallery le 7 décembre 2013 à 13:11

Billets de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres - Les billets sont publiés à l'initiative exclusive de Robert Paul, administrateur général d'Arts et Lettres.

 

http://artsrtlettres.ning.com/profiles/blogs/roselyne-delort-entre-couleur-et-souvenir-1

Commentaire de Espace Art Gallery le 7 décembre 2013 à 13:11

Billets de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres - Les billets sont publiés à l'initiative exclusive de Robert Paul, administrateur général d'Arts et Lettres.

 

http://artsrtlettres.ning.com/profiles/blogs/julianes

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation