Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

                       

Écrire délivre un peu,

c’est un feu sur une page blanche incombustible,

une clarté pourpre, un bout d’ensoleillement,

une caresse sans nul geste,

un baiser, ou nulle muqueuse ne se rencontre,

fécond et profondément troublant,

 une absence qui se touche,

une chair, une peau, toutes douces,

presque un corps ;

un éclat de bonheur en douce.

Écrire me lie à vous,

c’est l’écho d’une voix chaude, matérialisée,

un oiseau élancé vers vous, bleu et fou,

 l’audace en deux mots,

l’été blanc et l’hiver mordoré,

le ciel en bas, la terre en haut,

c’est bouleverser votre cœur prudent et sage,

le dénuder,  de vous le faire sortir,

en moi le faire chanter !

Écrire, ce temps de vivre et d'espérer.

 

Vues : 49

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de claudine quertinmont le 7 avril 2012 à 17:35

Ecrire, laisser couler les mots, les charger d'émotions.  Tu as réussi à y glisser l'essentiel : atteindre les coeurs.  Bravo Dominique et bon WE.

Commentaire de NINA le 7 avril 2012 à 13:15

Valériane, j'apprécie beaucoup ce  que vous venez d'écrire, ça me touche forcément.

Je vous en remercie du fond du coeur.

Amitié.

Dominique

Commentaire de Valériane d'Alizée le 6 avril 2012 à 22:57

"Écrire c'est mettre en ordre ses obsessions" professait Albert Camus, venant ainsi appuyer ce que vous avez esquissé au sujet de cet état partiel d'une délivrance par l'écriture, forme "d'art thérapie" s'il en est !

"Écrire, ce temps de vivre et d'espérer" nous précisez-vous, en guise de conclusion, Dominique ; espérer malgré tout le regard d'autrui s'arrêtant, ne serait-ce qu'un bref instant, sur une pensée que l'on vient de formuler ? Car, n'y a t'il  rien de plus pathétique que de demeurer dans l'indifférence à l'égard de son semblable, cette non-expression synonyme de mépris agissant à visage découvert ! Passer l'un à côté de l'autre sans se voir, ni même tenter de se comprendre afin de tisser de fructueux échanges, ne nous fait'il pas alors, nous interroger sur le sens à donner à cette dite expression que représente déjà une discipline pratiquée en solitaire ?

Personnellement, je ne parviens pas à me résoudre à cet état de fait et bien que n'étant en rien narcissique, ni le moins du monde adepte d'un voyeurisme malsain, je demeure intimement persuadée, que sans lecteurs la plus infime "production" relève davantage de ce que l'on nomme vulgairement de la "masturbation intellectuelle" ! Autant exiger d'un peintre ou d'un interprète lié aux arts de la scène, qu'il ne "s'expose" pas et ne développe son activité que de manière confidentielle, soit, dans les intérieurs de ses appartements ou pour un cercle restreint...

Pardon de m'être laissée conduire par un ressenti subjectif, n'hésitant pas à vous le communiquer, de surcroit.

Et que de jolies trouvailles imagées : "une caresse sans nul geste/un baiser, ou nulle muqueuse ne se rencontre/fécond et profondément troublant/ une absence qui se touche" !

Merci de ce beau pouvoir d'évocation !

Commentaire de NINA le 6 avril 2012 à 18:45

Oh comme tu es touchante Nicole. Pour moi, c'est une urgence d'écrire, du talent je ne sais pas, mais ça s'impose à moi !

A toi aussi un super week-end de pâques.

Amicalement.

Dominique

Commentaire de Nicole Duvivier le 6 avril 2012 à 18:23

Superbe !!  Quel merveilleux partage  que ces lignes !!

Merci , Dominique !  Pouvoir magique des mots , choisis pour donner , capter les émotions ... et fleurir dans nos coeurs ...

Quel beau talent que le tien !

Belle et douce fin de semaine à toi ! Amitié, Nicole

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation