Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

"Dialogue avec le visible" est une oeuvre de l'écrivain français René Huyghe (1906-1997), publiée en 1955. Elle comprend un préambule sur les "Pouvoirs de l' image", et sept chapitres: "Réalités, beautés et poésie", "Destinées du réalisme", "La peinture en quête d'elle-même", "La peinture en quête d'elle-même: la composition et l'oeuvre", "Le langage de l' âme": la puissance des images", "Le langage de l' âme: le monde intérieur", "L' art dans notre destin", plus un complément: "La psychologie de l' art".

L'auteur est convaincu que l' art a accompli le miracle d'être le lieu élu de la vie physique et de la vie morale, où l'homme, uni de force à l'univers, ne se sent jamais séparé de lui, et qui résout une dualité auparavant irréductible. C'est donc en humaniste que René Huyghe embrasse les forces les plus diverses de l'art à travers le temps et l'espace, et son "Dialogue avec le visible" nous apparaît écrit d'abord pour en dégager les constantes, ensuite pour cerner la réalité artistique, rendre lucide ce qui y fut tenté, poursuivi, enfin pour en comprendre l'origine et la portée humaines. Toutefois, c'est à travers le champ circonscrit de la peinture, où l'image déploie ses multiples ressources à travers ce qu'elle a créé hier et aujourd'hui, que l'auteur mêne son enquête sur la nature de l'oeuvre d'art, sur sa raison d'être et ses pouvoirs. "En scrutant le monde et ses apparences, le peintre lui pose une interrogation; mais par la manière dont il le représente, il interpète sa réponse, parfois même il la lui dicte. Ainsi, par la peinture, l'homme engage le Dialogue avec le visible. Parfois, l'artiste, quasi muet, se borne à écouter, à enregistrer ce qu'il entend: on l'appelle un réaliste; parfois, il hausse le ton, il tonitrue, il couvre la voix des choses: c'est la tentation de nos contemporains. "Et puisque comprendre signifie, non pas approcher quelques idées maniables, mais s'en pénétrer, l'homme à travers les siècles, sans cesse, continue, poursuit, recommence son dialogue avec l'univers, avec lui-même.

Vues : 221

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Arlette A le 7 août 2012 à 21:33

Toujours d'actualité  Merci  de le retrouver ici

Arlette

  • L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

    Robert Paul recommande

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

  

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation