Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

 

« La fleur tombe en livrant ses parfums au zéphyre.

À la vie, au soleil, ce sont là ses adieux »

Que laisse le poète quand il ferme les yeux,

Au moment où son corps, exténué, expire?

Qu’advient-il des splendeurs captées en ses écrits,

Des grâces éphémères ayant ému son âme,

Des traces de bonheurs fulgurants ou de drames,

Et des méditations qu'engendra son esprit?

Existentialiste, non pas par pur orgueil,

Mais pour donner un sens à ma brève existence,

À l’amour de la vie que je conserve intense.

Que mon esprit ne soit prisonnier d'un cercueil!

Les parfums, libérés, aussitôt s’évaporent,

Et la beauté des fleurs se consume en déchets,

Petits morceaux froissés de tissus desséchés,

Que la pluie et le vent à la terre incorporent.

Quand les mots d'un poète ne cessent de vibrer,

Son énergie subsiste et perce le silence,

Son âme et son esprit sont tirés de l'absence,

La mort, dans le néant, ne peut le faire sombrer.

 

Vues : 275

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de ALBERTI Viviane le 10 novembre 2014 à 18:03

Un plaisir immense à relire ce beau poème !

Commentaire de Jean-Yves Le Breton le 10 novembre 2014 à 11:18

Emouvant, poême très touchant

C'est de l'  A R T  tout simplement !!!

Commentaire de ALBERTI Viviane le 23 août 2014 à 15:55

Que d'émotions en lisant ce poème, merci Suzanne !

Commentaire de Mireille LOUIS le 23 août 2014 à 11:22

Magnifique poème!  Très bel hommage aux poètes! Il me fait penser à la chanson " longtemps, après que les poètes ont disparus...Leurs chansons courent encore dans les rues"! L'esprit est là et ne meurt pas! Amitiés

Commentaire de elhamrani véronique le 19 août 2014 à 12:38

magique

Commentaire de créations christiguey le 18 août 2014 à 17:09

magnifique

Commentaire de Lansardière Michel le 18 août 2014 à 10:58

Le poète tel un feu follet.

Commentaire de Gohy Adyne le 18 août 2014 à 10:43

Bonjour Suzanne,

C'est un sujet, qui parle à beaucoup d'artistes, et par surcroît très bien écrit.

Félicitations!

Très amicalement.

Adyne

Commentaire de Rébecca Terniak le 18 août 2014 à 1:20

Dédié aux poètes éternels, un joyau de poésie sublime

dont les mots jamais ne s’ombreront dans l'abime

Commentaire de De Wit Charles le 17 août 2014 à 20:23

Très , Très beau texte, je l'ai lu ,relu et je le relirai ,

Un bel hommage aux poètes,mais aussi a tous les artistes .

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation