Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

 

Les nouvelles amours

ressemblent à la nouvelle cuisine...

Ils sont légers et craquent sous la dent!

Ce sont plaisirs qui vivent de l'instant.

 

Leurs saveurs étonnantes

charment nos fantaisies...

donnent plus de piment à nos vies

Mais trop fugaces, finissent en amnésie!

 

Les nouvelles amours...

ressemblent à des vacances!

Mais au bout de trop d'errances

on ressent comme une carence...

 

Alors, c'est vraiment fort cher payer

pour regarder l'âme se vider!

Et on constate bientôt, oh combien...

Que de vielles recettes on a toujours très faim!

J.G.

Vues : 29

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Gil Def le 10 mars 2011 à 12:15

Bonjour

 

Tu as raison de défendre les amours …

 

Je ne crois pas qu’il y ait des façons anciennes ou modernes d’aimer … Il y a de tout temps même importance d’aimer pour vivre, exister et aussi même difficulté d’aimer.

 

Les plus grandes histoires d’amour qu’ont donné les écrivains et les cinéastes sont le plus souvent tragiques. De « Roméo et Juliette » à « Mourir d’aimer » ils ont été témoins obligés et affligés du poids de la société, de préjugés persistants qui ne faisaient que des amours dans l’impasse, et que seule la mort pouvait conclure avec force et terrible regret des amants séparés définitivement sauf pour ceux qui souhaiteraient toute autre fin.

 

Telles difficultés existent toujours dans bien des pays sous le poids de traditions archaïques et de religions déviantes. Mais quand nous sommes ici dans une société apparemment bien plus libre, on ne peut que regretter comme toi qu’on ne sache pas davantage aimer… Peut-être faut-il s’interroger alors sur cette société dite libérée mais qui a un autre poids insidieux parce qu’elle véhicule autant de clichés de carence des sentiments, de provocation souvent déshumanisée ou perverse …

 

Excellent sujet …

 

Bonne journée.    

 

Amitiés. Gil

Commentaire de Nicole Duvivier le 18 février 2011 à 18:45

Bonsoir Jacqueline,

Le ton paraît léger ... l' approche en est toute de petites touches ... , mais que l' on ne s' y trompe ...  chaque ligne est emplie de vérité et... de bon sens ...  j' aime particulièrement ce poème  !

Merci à toi du partage de cette pensée : " Ce qui n' est pas senti ne peut être transmis "... superbe ! 

Beau sujet de dissertation !!

Beau we et amitiés, Nicole

   

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation