Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

 

C'est quoi ce qu'on appelle bonheur?

Une chose fragile et délicate...

Que de la toucher on a si peur!

Qu'on en deviendrait malapatte!

 

Ou bien plutôt une graminée?

Qui pousse au sol le plus aride

Supporte de n'être pas aidée...

Et au soleil ne prend pas de ride!

 

C'est quoi ce qu'on appelle bonheur?

Juste un réflexe de la vie

Lié aux battements du coeur

Rien de plus qu'une incontournable envie...

 

J.G.

Vues : 39

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Beuzard Jeanne-Marie le 23 janvier 2011 à 23:26

Une si belle leçon de bonheur simple..... Le plus beau!!!!

Amitiés,

Jeanne-Marie

Commentaire de Pirschel Robert le 6 janvier 2011 à 22:28

U'ai été distrait, douce jacqueline Gibert, je voulais vous adressé mon commentaire en privé car cela ne regardait que vous et moi. Aussi pour éviter qu'il ne reste plus longtemps visible par tous, je l'ai supprimé.

Bien à vous avec ma tendresse toute littéraire.

Commentaire de Jacques Epaud le 6 janvier 2011 à 12:01

C'est vraiment trés beau.

Jacques

Commentaire de Quivron Rolande le 6 janvier 2011 à 9:49

Bonjour Robert,

Bravo pour cette belle leçon d'écriture. Cela me ramène à mes débuts dans cet étonnant voyage en poésie. J'étais "sauvage" aussi et une dame merveilleuse; trouvant mes idées, mes écrits intéressants m'a guidée vers plus de rigueur et je l'en remercie tous les jours de ma vie.

Elle m'a conseillé de lire "les grands". Là, encore un fabuleux voyage.

Permettez-moi de vous demander ce que vous pensez de mon poème "Qui êtes-vous bonheur" à triouver sur mon blogue. Il a obtenu un ler prix de poésie classique au concours de poésie organisé par la Ville de Mouscron en 1969.

Ceci étant posé, je pense qu'il arrive à tous poètes d'inventer des mots. Poussé par l'inspiration, il s'avère parfois que les mots du dictionnaire ne reflètent pas exactement ce que vous voulez chanter, exprimer, crier parfois ... alors un mot vous est donné, sugi d'on ne sait où. Ainsi d'un mot "Irradiance" mot donné pour l'un de mes poèmes. Rien d'autre ne pouvait convenir et c'est celui-là qui a surgi, spontanément. Après vérification au dictionnaire, il n'existait pas. Je me suis rendue compte que seul celui-là pouvait faire l'affaire. Point-barre.

Alors, Jacqueline, ma, petite soeur en poésie dont j'aime la fraîcheur, écoute ce que dit si gentiment Robert.

Et note, comme il te le conseille, ce qui passe, car les mots non notés s'envolent dans les brumes de l'espace et cherchent un autre endroit où se poser. C'est ce que je crois.

J'ai aimé ton poème car, sans doute, m'a-t-il rappelé mes débuts encore maladroits, mais aussi, si frais, si naïfs parfois. Cette légèreté m'a dailleurs été reprochée par certains pontifes en poésie.Ils ont pointé du doigt "la ténuité de mon chant"lme plongeant dans le fulgurant désir de "tout plaquer" na". Là aussi, j'ai rencontre sur ma route les personnes dont la charmante dame, qui m'ont encouragée à passer outre.

Le voyage en poésie n'est pas un long fleuve tranquille, mais il en vaut la peine. Bon courage et suit ton inspiration tout en la canalisant. On y arrive, crois-moi.

Je t'embrasse. Rolande

 

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 6 janvier 2011 à 8:19
Pas au dictionnaire malapatte? Sans doute, je n'ai pas vérifié car cela exprime tellement bien mon point de vue, mieux que maladroit, malapatte c'est primitif! Je n'ai pas cherché une rime, elle m'est venue spontanément car nous sommes je trouve souvent malapatte avec le bonheur! et qu'il soit un réflexe de la vie c'est ce que je crois après mure réflexion. Pourtant, cher Robert, ne pensez pas que je puisse vous en vouloir d'exprimer votre opinion, au contraire j'aime, c'est vivifiant et je vous remercie d'être toujours sincère.
Commentaire de Pascale Eyben le 5 janvier 2011 à 22:19

Merci pour cette esquisse du bonheur, délicate et cette question éternelle, chacun y apporte sa part de réponse, et la vôtre est touchante...

Nos petits bonheurs et créations partagées ici, sur ce réseau, nous embellissent la vie aussi!

A vous lire encore, beaucoup de bonheur pour vous tout au long de cette année 2011 qui s'annonce prometteuse!

Commentaire de guiot josette le 5 janvier 2011 à 18:15

Voici de bien jolies réponses à cette question universelle qui appartient à chacun de nous.A chacun "son bonheur" ,je dirais même "ses petits bonheurs"...tellement nos besoins sont grands et quotidiens ...

Dans l'attente  de lire vos battements de coeur,je vous souhaite une moisson de bonheur(s).

Commentaire de Nicole Duvivier le 5 janvier 2011 à 17:20

Savoureux de délicatesse... ! J' aime !

Belle soirée et... dans l' attente de découvrir d' autres murmures du coeur...

Amicalement, Nicole

Commentaire de Quivron Rolande le 5 janvier 2011 à 14:11
Merci pour ce poème léger comme un souffle : oui, tous nous nous sommes interrogés sur ce thème : Qui êtes-vous bonheur ?

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation