Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Vivre un amour, sans réciprocité  ou tu,

c’est porter en soi un enfant,

dans l’obscurité et le froid,

viable, mais qui jamais ne sort,

ni ne se laisse étreindre.

Deux vies en soi tout le temps ;

s’il s’agit là de votre unique amour !

Impossible deuil,

voile lumineux mais lourd

sur vous inanimé toujours.

Pourtant au dessus de tout,

vous existez, vous grandissez ;

écriture, aération en soi,

chemin bleu et chaud

dans l’entre-deux.

Pluie dans les yeux,

brutalité des mots,

enfantement peu-à-peu,

délivrance de vous ;

vos premiers pas vers moi.

Oh espérance !

Vues : 74

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de NINA le 1 avril 2012 à 12:53

Oh un grand merci Rébecca !

Commentaire de Rébecca Terniak le 31 mars 2012 à 15:02

Mots de si belle poésie :

En soi deux vies ...

Douleur transcendée

à moitié pansée.

Je vous souhaite plénitude A-venir !

Il faut y croire pour le faire venir.

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation