Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

"Ce n'est pas  parce que l'on a rien à dire qu'il faut nécessairement  le faire savoir à tous"

Citation d'une phrase de la grand-mère de Marc Dugain

Vues : 67

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 7 novembre 2018 à 19:59

il est urgent que je me trouve un téléphone intellegent à bonne fin de distinguer en une minute pami les milliers de commentaires d'une futilité navrante de fb ceux qu'il convient  vraiment d'éditer et de consulter

Commentaire de Deashelle le 5 novembre 2018 à 23:44
Grogne : Facebook la pire et la meilleure des choses!

Il s’avère que les articles que j’écris sur notre site d’Arts et Lettres sont encore toujours malencontreusement bloqués par FB. Depuis environ le 17 octobre. Ni les anciens, ni les nouveaux billets ne sont désormais accessibles. Il en est de même pour toutes les publications de qui que ce soit appartenant à Arts et Lettres. Je le déplore. Cela nuit énormément à notre visibilité.

C’est désolant que ni les directeurs artistiques, les nombreux comédiens, chanteurs, artistes, metteurs en scène - au masculin comme au féminin -) qui utilisent ces billets pour la promotion de leurs productions ne puissent désormais plus le faire. De plus, le nombreux public abonné à mes billets
Culturels bénévoles ( 790+ depuis dix ans d’activité) et qui ne sont pas nécessairement abonnés au Réseau Arts et Lettres est également lésé.

Mes pages, groupes et profil Facebook, ainsi que ceux de tous les autres membres d’Arts et Lettres, ont en effet été intégralement vidés de tout lien contenant «  artsrtlettres.ning » qui est au cœur de chaque lien hypertextes d’Arts et Lettres.

De même sur Messenger et Instagram.

C’est très regrettable pour notre visibilité à tous de se retrouver ainsi diabolisés et CENSURÉS sans raison.

La moindre publication venant d’Arts et Lettres( Blog, profil, événement, groupe, page principale...) reçoit l’avertissement suivant:
“You can’t go to this link from Facebook. The link you tried to visit goes against our community standards”
Ils ajoutent sur certains posts... « so no one else can see it! »

Je pense que les personnes qui désirent que le réseau Arts et Lettres ne soit plus banni de Facebook devraient leur envoyer une plainte solidaire afin que la situation se régularise.

Si Facebook est capable du pire, il est capable du meilleur! Tout dépend des abonnés que l’on se choisit! Tout le monde musical, culturel et artistique utilise ce réseau, pourquoi en serions-nous exclus?
Commentaire de Zoé Valy le 28 octobre 2018 à 20:49
Je suis bien désolée de lire cela !! Je suis moi même de plus en plus déçue par Facebook. J’y suis d’ailleurs ennuyée régulièrement. Plusieurs fois déjà j’ai pensé quitter ce média mais j’y ai quand même fait de belles rencontres amicales autour de mes passions. Je signale chaque soucis à Facebook et tjrs la même réponse. On prend note ! Et je rejoins Liliane, j’ai moi même été censurée ou signalée suite à une citation sur l’art ... n’importe qui peut signaler et d’office vous voilà censurée. Je favorise aussi les mails même si ... les piratages ne sont pas non plus exclus. Une société qui a bien besoin d’être Illuminée par nos âmes pourtant. Franchement désolée. Amitiés.Zoé

administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 28 octobre 2018 à 11:21

A tous,

Il fallait bien se douter que tôt ou tard, ce média dégénéré qu'est Facebook poserait des conditions à notre visibilité.

Je suis même bien étonnée que cela ne soit pas arrivé plus tôt. 

Que voulez-vous... à partir du moment où même le Musée d'Anvers , qui répercute les nus de Rubens, est censuré, forcément il est logique que notre réseau le soit aussi.

Ce n'est pas nouveau, que ce média qui autorise la haine, le dénigrement, le harcèlement qui conduit au suicide, censure l'art, la photo, la peinture etc... du moment que le nu soit représenté.

C'est un triste constat, celui d'une société décadente.

Pour ma part, lorsque je partageais sur facebook une invitation à une de mes expos, plusieurs dizaines de merveilleux amis se manifestaient pour venir me rencontrer. Un ou deux se présentaient.

En revanche, les mails privés fonctionnaient.

Publiez donc une connerie, un statut copié d'un humoriste, des propos déplacé, ou vos états d'âme, certains sont champions dans cet exercice, vous ferez le buzz.

Il faudra dorénavant s'en contenter, chère Deashelle, et faire la différence entre le luxe et le torchon.

Le meilleur moyen de publier à tous est d'obtenir les adresses mails de tous vos contacts.

Et /ou de copier coller le lien de votre billet arts et lettres sans lien hyper texte, et les lecteurs à leur tour le cherchent dans google, c'est facile.

Il faut être plus intelligent que la machine... et savoir boire son thé sans zuck.

Je t'embrasse,

Liliane

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 27 octobre 2018 à 10:33

Ah les grand-mères sont souvent pleine de sagesse...

Commentaire de Deashelle le 25 octobre 2018 à 20:44
Deashelle est fort déçue...
« Les articles que j’écris sur notre site d’Arts et Lettres sont encore toujours malencontreusement bloqués par FB. C’est désolant car ni les directeurs artistiques et chanteurs, metteurs en scène - au masculin comme au féminin - ni le nombreux public abonné à mes billets
Culturels (790+ depuis dix ans d’activité) via ma page Facebook ne peuvent désormais plus consulter mes critiques et mes chroniques.

Mes pages, groupes et profil Facebook, ainsi que celles et ceux de tous les autres membres d’Art et Lettres, ont été intégralement vidés de tout lien contenant la séquence «  artsrtlettres.ning » qui est au cœur des liens hypertextes d’Arts et Lettres.

C’est très regrettable pour notre visibilité à tous de se retrouver ainsi diabolisés et CENSURÉS sans aucune raison. Deux options: ou l’effet pervers des algorithmes et robots, ou, on n’ose pas y penser... des actes de malveillance vis-à-vis d’un ou de plusieurs membres.

Cette situation est extrêmement déplaisante...

administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 25 octobre 2018 à 16:08

J'adore le terme "enragés intégraux " et la citation est super !

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

DE L’ABSTRACTION DES CORPS : L’ART DE DEJAN ELEZOVIC

L'IMAGE DE LA FEMME DANS LA MYTHOLOGIE D'ARNAUD CACHART

L’IDEE, ARCHITECTURE DE LA FORME : L’ŒUVRE DE BERNARD BOUJOL

LE THEATRE DES SENS : L’ŒUVRE D’ALEXANDRE PAULMIER

DU CIEL INTERIEUR A LA CHAISE HUMAINE : L’ŒUVRE DE NEGIN DANESHVAR-MALEVERGNE

VARIATIONS SUR LE BESTIAIRE : L’ŒUVRE DE ROBERT KETELSLEGERS

ELIETTE GRAF ENTRE POESIE ET MAGIE

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2018   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation