Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

A la table de la bêtise ils y sont attablés,
Analphabètes vociférants et grognons,
Têtes sordides et ventres en ballons,
Jetant au vide le désarroi qui les a créés.

En voilà qui n’attendent qu’à en découdre,
Nés pour le désordre et bombarder la foudre,
Les bâtons sont prêts aux pieds,
Guettant qu’un ordre leur soit donné.

Mais il y a aussi ceux qui écoutent,
Timidement, tout au bout, ils s’approchent.
Vidés de mémoire et sourires en poche,
Chauds d’ennui et de haines qui gouttent.

Que la table est gaie et le vin bruyant !
L’heure est venue de tout chambouler,
Relire en chantant le triste passé,
Et la renverser tout ivre gaiement.

Main dans la main à la table de la bêtise,
Des grognons analphabètes et des curieux envieux,
Boivent du vin et crient des sottises
A la face blême de quelques pauvres vieux !

Vues : 128

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 26 mars 2015 à 22:25

Et voici le billet de partenariat, mis en vedette par Robert Paul!

Félicitations Gilbert !

"Vive le vin !" de Gilbert Czuly-Msczanowski,

illustré par "Bavardages de bistrot"

Commentaire de Gilbert Czuly-Msczanowski le 25 mars 2015 à 22:38

Merci Josette et Adyne pour avoir apprécié cet angle rabelaisien qui ne prête pas forcément à sourire je vous l'accorde .
Merci Josette pour votre commentaire très à propos.
Bonne fin de soirée,
Amitiés
gilbert

Commentaire de Josette Gobert le 25 mars 2015 à 19:18

Très beau rappel du passé. Mais l'humain ne tient jamais compte de l'expérience de l'autre. Et la même sottise douloureuse renait. On dit par ignorance, par bêtise...A qui profite le crime... C'est là qu'il faut chercher.

Beau texte d'actualité.
Amitiés

Josette


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 25 mars 2015 à 15:24

Oui, Gilbert, ce texte mérite cette peinture, en fait, les oeuvres se méritent mutuellement.

Je préviens Charles en vue d'un billet.

A bientôt !

Commentaire de Gilbert Czuly-Msczanowski le 25 mars 2015 à 12:15

Bonjour Béatrice et Liliane,
C'est dans le terreau de l'indifférence, de la banalisation et de la naïveté que fermente la violence. Vous voyez qu'elle prend le pas sur l'intelligence et la courtoisie et vous comprenez où cela nous mène !. Les ambiances pochardes où l'on vocifère se multiplient au rythme des impasses : économiques, financières, sociales." Donnez leur du jeu et du vin". On était au 18ème. Qu'est ce qui a changé ?
Merci pour votre attention toutes les deux. Par ailleurs, j'ai pu apprécier à l'occasion le travail de Charles de Wit  qui nous a bien fait tous sourire. Quel artiste ! Vous voyez un duo qui se profile à l'horizon, Liliane ?
Soumettez lui le texte pour lui demander ce qu'il en pense.
Avec mes amitiés
gilbert


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 24 mars 2015 à 22:43

Gilbert, que pensez-vous de la concordance entre vos deux oeuvres ?

je trouve que Charles de Wit traduit bien cette ambiance pocharde.

http://artsrtlettres.ning.com/photo/bavardages-de-bistrot-2014?cont...


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 24 mars 2015 à 22:37

Je la vois, cette scène!

Très imagé, j'aime beaucoup, Gilbert ...

  • L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

    Robert Paul recommande

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

  

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation