Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Un scribe particulier : le farfadet Florestan de l’Arc de Lune griffant de sa patte de velours un tendre message fraternel

Billet doux et allègre en l’honneur des douze saisons du Petit Poucet

Alias Lord Finley du Domaine d’Elgar,

(fidèle sujet de Sa Très Gracieuse Majesté la Reine Élisabeth II d'Angleterre)

venu au monde un jour de Paix, celui de la Saint Irène1

« Il y a des milliers d'années de cela,
Les chats étaient vénérés comme des dieux.
Les chats ne l'ont jamais oublié. »
Devise anonyme

Alléluia, Alléluia ! Hip hip hip hourra !

Oui da, chantons à l’unisson un « magnifiqu’ cat »2,

Un Gloria in excelsis Deo3 entonné

en l’honneur du dernier-né de notre maisonnée,

noble félidé apprivoisé, ce « Chat botté »,

ou ganté de pattes de velours immaculées,

mitaines griffées Lord Finley, dit le Petit Poucet,

sobriquet attitré du jeunot de la couvée,

altier jouvenceau aristochat estampillé

« seigneur des Forêts norvégiennes », la majesté

incarnée inspirant légendes et contes de fées,

et moult beaux joyaux mythiques d’histoire nimbés,

le protégé d’un fier Pacha turc, s’il vous plait,

« Prince Noir »4, adoubé mascotte de la nichée,

cet auguste ainé à l’identité prononcée,

mais veillant du haut de son illustre rang racé

pour que règne, en sage, harmonie et équité

parmi les compères Mousquetaires du foyer,

donnant le la du Bénédicité psalmodié

savamment, par de miaulesques et saintes mélopées

à l’heure où sonne le carillon du fin souper,

(immuable tintement promesse de bienfaits…)

exquis banquet partagé dans la joie et la paix,

depuis nombre de pages effeuillées du calendrier.

Bref, Hosannah au plus haut des Dieux chats glorifiés !

Déjà trois fois quatre printemps, étés enluminés

automnes et hivers successifs non moins enchantés

qu’il nous est donné de côtoyer ce cher cadet…

Lord Finley du Domaine d’Elgar

Aux gants purs comme neige, n’ayant donc point besoin de « montrer  patte blanche »,

selon la formule consacrée…

digne émissaire du « Chat botté » de Charles Perrault

daigne, ne vous en chiffonne, vous jeter une œillade,

mi figue mi raisin, Amis du genre félin !!!

Louée soit la divinité antique Bastet 5,

la gardienne protectrice de l’humanité,

Et  notre déesse-Mère6 Freyja7, révérée

généreuse déité de la Terre sacrée,

de la fertilité, de l’Amour, de la Beauté,

Trinité de vertus, sœurs de la Félicité,

fort propice pour conduire à un tendre hyménée,

du moins, pour ceux qui ne font pas vœu de chasteté,

qui, au temple de Cupidon peuvent sacrifier,

À condition d’être d’un feu brûlant habité,

du flambeau priapique ardemment animé…

Virilité, non ? Vous avez dit virilité ?

Que nenni, car, pour lors, le très distingué Finley

n’exprime nulle disposition pour convoler,

conquérir maintes demoiselles en mal de charmer…

Est-ce à dire que « Petit Poucet » est condamné

désormais, à jouir d’autres sortes de voluptés ?

À de farouches coquettes, il doit renoncer ?

Bah, ne soyez pas si prosaïque, que diable, hé ?

Et le spirituel, esprits charnels, vous connaissez ?

 

Signé Flo-flo pour les intimes…

Le cinq Avril 2013

En ce jour de Paix de la Saint Irène,

marquant la naissance de « Bébé Finley »

 

 

Billet doux et allègre griffé de la patte de velours

du farfadet Florestan de l’Arc de Lune8,

(via sa plume humaine privative, Valériane d’Alizée)

en l’honneur des saisons écoulées auprès de son frère,

non point de lignée, mais de « lait », d’une tribu recomposée…

Jouvenceau datant du même millésime 2010, à quelques semaines près.

La déesse Freyja dans son char tiré par sa paire de chats sacrés favoris baptisés

« Amour maternel » et « Tendresse »

(sans doute des ancêtres de notre fameux Norvégien de légende...)

entourée d'angelots

Œuvre picturale de Nils Blommér (1852)

 

 



1 : En référence à Sainte Irène de Thessalonique († 304) figure chrétienne fêtée en Occident le 5 Avril…L’étymologie de son prénom signifie la paix en langue grecque.
2 : Jeu de mots faisant allusion au Magnificat, cantique marial chanté par la Vierge Marie après l’épisode de l’Annonciation,lors de la Visitation… Que les chrétiens veuillent bien nous pardonner ce détournement chattesque.
3 : Locution latine d’un chant de louange chrétien « Gloire à Dieu au plus haut des cieux »…
4 : Le fier Pacha Angora turc, « Cattus angorensis» en latin, race historique répertoriée par le naturaliste Linné, la mascotte de la maisonnée porte ce surnom de « Prince Noir » en raison de toutes les diableries que ce coquin au fort tempérament s’est adonné depuis qu’il condescend à vivre auprès de nous… Il répond au premier prénom de Cupidon, rebaptisé Cyrus de Sainte Sophie de Constantinople des Rives du Bosphore, « titre » se révélant davantage en harmonie avec ses origines…


5: Déesse des Égyptiens de l’Antiquité à double facettes faisant l’objet d’un culte dès la VIe dynastie, sous le règne de Pépi II , mais c’est à Saqqarah  durant la Basse Époque qu’elle prend toute sa dimension par des festivités annuelles, fêtes des plus populaires du calendrier, organisées en son honneur et se déroulant dans la cité de Bubastis, qui pour la circonstance, célèbre avec religiosité cette vénérable déité, comme nous en témoigne Hérodote : « Les chats trépassés sont apportés à Boubastis où ils sont embaumés et enterrés dans des urnes sacrées. » Des milliers de félins furent donc déposés au sein des souterrains de la ville chargés d’une noble mission, celle de jouer le rôle de messagers de leurs maitres jusqu’au royaume des dieux … Ainsi lorsque Bastet  revêt l’apparence d’une chatte ou est représentée avec le corps d’une femme à tête de chat, elle incarne la bienveillance, présidant à la protection des humains, symbole de la féminité, du foyer et donc de la maternité…

6 : En référence à divers cultes révérant la Mère universelle de l’ère paléolithique à nos jours, culte qui nous renvoie à  la figure de la femme parée d’une dimension sacrée, image primitive portant l’attribut de la Terre, de la fertilité et de la fécondité…

7 : Dans la mythologie nordique complexe, Freyja à  la blonde chevelure, aux prunelles couleur azur, stéréotype de l’idéal féminin, outre ses caractéristiques guerrières que nous laisserons de côté, représente avant tout, l'amour, la beauté, la terre et la fertilité. On sacrifie à son culte en raison de la justice de ses sentences ; le peuple l’invoque afin d’obtenir ses faveurs de cœur, mais elle préside aussi à la réussite de l’enfantement, des saisons fructueuses…Et pour ce qui nous concerne, il nous faut préciser un aspect important concernant le « Norsk Skogkatt »: le char de Freyja est tiré par deux chats, nommés « Amour maternel » et « Tendresse ». De taille imposante, ils sont susceptibles d’être des chats de forêts norvégiennes ou des lynx. En similitude des loups pour Odin, les chats sont sacrés pour la déesse.

[8 : Moi, le farfadet Florestan, je me dois d’avouer qui je suis à l’égard de ceux qui ne m’auraient pas encore été présentés : je suis tout simplement  le neveu direct coté paternel, du fameux « Prince Noir » dit aussi pour les familiers de notre garde rapprochée « Oncle Cyrus ». Le fondateur de la dynastie de l’Arc de Lune, Cyrano Le Magnifique, aujourd’hui en retraite, est le frérot presque jumeau de Cyrus ! Bon, vous vous y retrouvez, où cela demande un éclaircissement ? Quant à ma nature, on ne saurait rêver mieux, une crème, vous dis-je, soit, l’exact contraire de mon cher « tonton » si exigeant et « tyrannique » envers nos « deux pattes » qui veillent sur nous, que cette citation de Dave Barry, semble avoir été conçue spécifiquement à son intention : « les chiens ont des maitres, les chats des serviteurs. » ; dans la même veine, voici une pensée d’ Ira Lewis : « La différence entre un chien et un chat : Le chien pense : ils me nourrissent, ils me protègent, ils doivent être des dieux. Le chat pense : ils me nourrissent, ils me protègent, je dois être dieu. »

 

Vues : 95

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Valériane d'Alizée le 6 avril 2013 à 13:17

Que la Providence nous offre l'inestimable présent de pouvoir veiller longtemps sur nos protégés ! Longue vie à toi "Bébé Poucet" !!! Ainsi qu'aux membres de ta fratrie recomposée et de souche !

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation