Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Tous mes meilleurs voeux avec Les anges musiciens de Melozzo da Forli

« La splendeur grave et splendide des anges musiciens

de Melozzo da Forli. »,

Robert Sabatier (La mort du figuier)

Nous avons tous, ou presque, découvert Melozzo da Forli sur Arts et Lettres, grâce aux deux superbes vidéos réalisées par Robert Paul.

https://artsrtlettres.ning.com/video/la-part-des-anges-part-two-les...

Pourtant Melozzo reste une énigme, un voyageur incognito du Quattrocento.
Aussi, puisque l’heure est aux réjouissances et aux vœux, qu’il me soit permis de vous présenter à cette occasion Melozzo da Forli (Melozzo degli Ambrogi, dit ; 1438-1494), ce peintre italien né à Forli en Emilie-Romagne. Ses « Anges musiciens » seront nos aimables hôtes.

Au printemps les anges volent
Comme de jolis papiers
En laissant leurs auréoles
Tomber à leurs pieds.
Les anges.

Claude Nougaro

Pourquoi ce choix ? Outre le sujet qui se prête particulièrement bien à la célébration de Noël, j’ai trouvé que ce peintre, bien oublié, d’une grande délicatesse et surtout d’une grande modernité, valait bien d’être lui aussi honoré.
C’est aussi un hommage au créateur de notre réseau, véritable passeur, qui appréciera, je crois, que son travail soit ainsi relayé.
Car Melozzo demeure malgré tout un quasi inconnu. D’ailleurs « La cité idéale » aux divines proportions, celle que l’on voudrait bien advenir sur terre, de Piero della Francesca, qui pose les bases de la peinture moderne, pourrait bien lui être définitivement attribuée. Mais fi d’arguties, point d’analyse stylistique comparative ici, retournons à nos putti.
« Les anges musiciens », de cette œuvre peinte à fresque qui décorait l’abside de l’église des saints Apôtres à Rome, ne subsistent que 14 fragments. Exécutée vers 1480, elle fut détruite en 1711. Mais quels fragments !
Tout est aérien, tout est joie, intériorité, lumière. Le trait est assuré et fin, la perspective sublime, le mouvement palpable. Quand la distribution dans l’espace et la lumière laissent le spectateur hors du temps.

« La musique met l’âme en harmonie avec tout ce qui existe. »,

Oscar Wilde

Si nous admirons, à juste titre, ses illustres contemporains, Fra Angelico, Mantegna, Raphaël, Botticelli, Pérugin, della Francesca… pourquoi Melozzo est-il si négligé ?
C’est que de Melozzo il ne subsiste sinon rien, du moins son travail, tronqué ou détruit, a vraiment subi les outrages du temps. Ainsi, outre ces fragments aujourd’hui présentés, son ultime chef-d’œuvre, son couronnement, les fresques de la chapelle Feo de San Biaggo furent anéanties en 1944 lors d’un bombardement. Il avait atteint là la perfection dans le rendu de la perspective albertienne jusqu’à atteindre l’illusion, faisant de lui un maître du trompe-l’œil qui réussit même, par sa composition, à faire mentir Cioran, « La musique est une illusion qui rachète toutes les autres. »

Subséquemment, de Melozzo, nous nous ferons l'apôtre.


Il a osé des contre-plongées renversantes, des angles de prise de vue inédites à l’effet cinétique saisissant.

« Il n’y a pas de différence entre amour et musique :
l’écoute d’une émotion authentique égare absolument. »,

Pascal Quignard (Vie secrète)

Sa formation initiale, il la doit certainement à son concitoyen Ansuino da Forli, proche par ailleurs de Fra Filippo Lippi, avec qui il collaborera.
S’il fut influencé par Andrea Mantegna (1431-1506) ou Piero della Francesca (1410-1492), dont on dit parfois qu’il aussi fut l’élève, il influença à son tour Raphaël ou Michel-Ange, ce qui, avouons, n’est pas rien !


Outre ces Amours, que reste-t-il ? Un tableau (fresque transposée sur toile) représentant « Le pape Sixte IV nommant Bartolomeo Sacchi, dit Platina, conservateur à la bibliothèque vaticane », conservé à la pinacothèque du Vatican, un « Christ bénissant » au palais du Quirinal, « Notre-Dame de l’Annonciation » et « L’Ange de l’Annonciation » aux Offices, la décoration de la basilique de la Sainte Maison de Loreto… Ou le curieux « Pileur de poivre » à la pinacothèque de Forli, qui fut probablement… l’enseigne* d’un apothicaire !
Cheveux au vent…

Pourtant Melozzo, en son temps, n’est pas un inconnu, loin de là. Il a bénéficié de la faveur du pape Sixte IV (1414-1484), grand protecteur des Arts et des Lettres, qui sous son pontificat, de 1474 à 1484, embellit considérablement Rome. On pense à la chapelle Sixtine, bien sûr, ou à la création du musée du Capitole, premier musée public au monde, où on peut voir, entre autres, la fameuse Louve du Capitole, le symbole même de Rome. Un grand mécène donc, et politique retors, comme le fut son successeur Jules II (1443-1513), son neveu, qui fut pape de 1503 à 1513.
Fêtons donc cet homme de l’école ombrienne, cessons un instant de tourner autour du nombril de Vénus afin qu’il soit du nombre des convives, que la joie vienne et que Forli sorte de l’ombre de Vinci !
Je souhaite à tous de bonnes fêtes placées sous les souriants auspices des anges musiciens et une année 2016 heureuse et riche de créativité. Et continuons de faire d’Arts et Lettres un creuset culturel, un vecteur d’interactivité, un espace de liberté.


« La musique chasse la haine chez ceux qui sont sans amour. Elle donne la paix à ceux qui sont sans repos, elle console ceux qui pleurent. »,

Pablo Casals

Alors, alors
Nous devenons tous des anges
On se réveille à midi
Dans la superbe orange
Du soleil qui luit
Quand le bon Dieu nous sourit
C’est la vie, c’est la vie.

Claude Nougaro

Luth en main, chantons donc leurs louanges.

Au doux son de cette seconde vidéo de M. Robert Paul où chaque scène peut être visionnée putto à putto.

https://artsrtlettres.ning.com/video/la-part-des-anges-part-one-fil...

Mezzo voce, Melozzo piano, les anges…

https://artsrtlettres.ning.com/video/giacomo-fogliano-l-amor-dona-c...

A vous tous artistes, peintres, musiciens, poètes... qui faites reculer les murs de la barbarie.

* A telle enseigne que c'est la plus ancienne enseigne, c'est insigne.

Michel Lansardière (texte et photos)

Vues : 1800

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Lansardière Michel le 16 janvier 2016 à 11:08

Je n'oublie pas Claudine, Danielle B., Martine... merci pour votre soutien.

Commentaire de Lansardière Michel le 15 janvier 2016 à 18:58

Merci Danielle, Jacqueline, Françoise pour ces aimables mots laissés sur ma page.

Commentaire de Françoise BUISSON le 15 janvier 2016 à 13:01

Merci pour cette belle découverte Michel. Je ne connaissais pas Melozzo. Un trésor de beauté à préserver

Commentaire de Lansardière Michel le 13 janvier 2016 à 19:23

Contre la haine et la bêtisen ous avons la musique, la couleur, la douceur, et nous avons effectivement fichtrement besoin. Merci Marcelle

Commentaire de Lansardière Michel le 12 janvier 2016 à 19:06

Tout le plaisr est pour moi de te lire à nouveau ici, Rosyline.

Commentaire de Lansardière Michel le 12 janvier 2016 à 14:08

La musique est en deuil en ce début d'année. Et cette musique qui nous illumine sera bien nécessaire pour chasser la haine chez ceux qui sont sans amour. Un voeu que nous espérons se voir exaucer. Merci Claude.

Commentaire de De Ro jacqueline le 10 janvier 2016 à 19:22

Merci Michel de nous éclairer encore pour notre enrichissement culturel. Des amis allant à Rome cette année, je leur ai vivement conseillé d'aller voir les quelques fresques encore visibles à l"église des Apôtres. Bonne année 2016.

Commentaire de Lansardière Michel le 10 janvier 2016 à 11:47

Merci Claude pour tes voeux et ce lien amical entretenu au fil des oeuvres.

Commentaire de Danielle Davin le 9 janvier 2016 à 20:50

Merci de nous rappeler d'anciens artistes fabuleux et merci aussi pour le message à tous les artistes que nous sommes. Belle Année 2016 de Réalisation Intérieure et de surcroît ...

Commentaire de Pâques Marcellle le 9 janvier 2016 à 19:08

Merci pour ce très beau billet !

Des anges d'une beauté incroyable, un monde de douceur pour commencer l'année 2016, nous en avons besoin ...

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation