Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Il y a bien ceux qui nous disent

Que la vie n'est que déception...

Et puis ceux qui ont la hantise

De vouloir croire en leurs passions!

Il y a ceux au fil des jours

Qui tissent leur indifférence...

Et puis ceux qui croient aux toujours...

Avec la même inconséquence!

Il y a ceux qui du malheur

Ont bien dû faire leur quotidien!

Ceux qui posent le regard ailleurs...

Quand ils les croisent sur leur chemin!

Il y a ceux qui veulent y croire

Que tout sera plus beau demain!

Et qui distillent des mots d'espoir...

En s'imaginant faire le bien!

Il y a ceux si dérisoires...

Qui s'accrochent à leurs vieilles chimères!

Et puis qui s'écroulent certain soir...

En jetant un regard arrière!

Il y a ceux bien comme il faut!

Et qui ont déjà tout réglé...

Leur vie n'est qu'une suite de travaux

Ils ont juste oublié d'aimer!

Et puis bien sûr, il y a Nous!

Perclus de désirs et de tics...

Mais juste vivants, voir un peu fous...

Et qui se moquent bien des critiques!

J.G.

Vues : 145

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 14 octobre 2012 à 14:21

Un texte si bien analysé et compris...c'est du soleil dans une journée grise... merci à vous Sandra et Michel

et belle fin de week-end

Amicalement

Jacqueline

Commentaire de Lansardière Michel le 14 octobre 2012 à 12:09

Ah ces petites vies bien réglées, millimétrées, renfermées dans leur cocon. Tous ceux bien pensant qui au Nous préfèrent le on banal et étriqué. Et moi et moi et moi mes manies et mes tics. Tic tac le temps passe petit confort. Mais le Nous est bien difficile à conjuguer.

Amitiés.

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 3 octobre 2012 à 17:59

Il pleut et j'ouvre l'ordi et voilà que vos commentaires apportent comme du soleil.... Merci et belle soirée à tous

Jacqueline

Commentaire de Rébecca Terniak le 3 octobre 2012 à 17:04

"Et puis bien sûr, il y a Nous!

Perclus de désirs et de tics...

Mais juste vivants, voir un peu fous...

Et qui se moquent bien des critiques!"

Oui moi aussi j'adore ce Nous ....

- et toute cette strophe qui réveille et met en valeur tout le premier constat -

J'aime et admire la facilité de Jacqueline à mettre en scène ses idées.

Cela sonne aussi comme une chanson, n'est ce pas Gil et Claudine

qui vous y connaissez ?

Commentaire de Gil Def le 3 octobre 2012 à 15:30

Bonjour Jacqueline

 

Le Nous qui à mon sens est le mot le plus pertinent, le plus majuscule qui soit pour dire un amour considéré heureux et imparable, m’est apparu comme le mot majeur du texte. Quand on a cet amour, on peut bien mettre plus facilement à distance le monde extérieur et juger aussi qu’on a de la chance par rapport à d’autres qui mènent leur vie différemment et peut être à tort …

 

… Pourquoi les gens qui s'aiment

Sont-ils toujours un peu rebelles?

Ils ont un monde à eux

Que rien n'oblige à ressembler à ceux

Qu'on nous donne en modèle


Pourquoi les gens qui s'aiment

Sont-ils toujours un peu cruels?

Quand ils vous parlent d'eux

Y'a quelque chose qui vous éloigne un peu

Ce sont des choses humaines …

 

Extrait de l’homme heureux de William Sheller

 

Bonne journée. Amitiés. Gil

 

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 2 octobre 2012 à 20:48

Merci chers ami(es) pour vos commentaires, comme toujours je les AIME..et apprécie vos réflexions... et comme Rébecca je vénère mes chances....

Amitiés

Jacqueline

Commentaire de claudine quertinmont le 2 octobre 2012 à 17:20

Les autres et nous, les différences.  Un petit tour sur celles-ci et pirouette, un poème à la Jacqueline.  Merci de nous l'avoir offert et bisous.  Claudine.

Commentaire de Gohy Adyne le 28 septembre 2012 à 20:54

Cela nous donne à réfléchir!! On aurait tendance à croire, que tout le monde réagit comme soi!!

Merci pour ce partage.

Bon week end.

Amicalement.

Adyne

Commentaire de Anne RENAULT le 28 septembre 2012 à 19:28

Bien VRAI, tout ce que tu dis, Jacqueline. Merci de le rappeler. Bon week-end !

Amitiés

Anne

 

Commentaire de Rébecca Terniak le 28 septembre 2012 à 16:44

Ton écriture est toujours alerte et plaisante.

Elle coule de source, qu'il pleuve ou qu'il vente.

Que son ton soit morose ou sa vision chantante,

elle nous interpelle et ne nous laisse indifférente.

De nature optimiste, je me garde du mal :

Aussi j'aime et renais à ta note finale,

Où je me retrouve en souriant aussi,

Passionnée, pétrie de fantaisie

le tout assaisonné d'un petit GRAIN de folie

C'est mon atout pour vivre ma résilience,

Rêver, aimer, créer et vénérer mes chances.

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation