Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Le Beffroi

Ancien et Nouveau Beffroi

En date du 16 juillet 1638, un bien comprenant maison et jardin, " tenant à l'église canoniale et devant au marchez" fut acquis de Jean Bastin aux termes d'un acte reçu par le notaire Guillaume Wolff. Le Magistrat de Thuin, acquéreur du bien, avait conçu le projet d'y construire une tour adjacente à la Collégiale et qui serait à la fois communale et capitulaire. Dans les siècles qu'ont précédé, chacune des deux institutions possédait sa tour. La Collégiale, on le sait, était flanquée d'un clocher qui sonnait les heures canoniales; et la Magistrature communale avait son Beffroi, à la fois emblème des libertés séculaires et tour de guets, dont l'existence est attestés par le cahier des charges des démolitions de 1408 exigées par la honteuse pais de Lille. C'est donc avec la plus grande joie que nos ancêtres virent s'édifier la "nouvelle thour" robuste et altière, à plus de soixante mètres de hauteur, dominant l'entièreté du paysages Thudinien. Le clocheton central fut surmonté d'une croix et un coq liturgique pour attester  sa destination semi religieuse. Le plus grand incident grave survint 23 ans plus tard: une tempête d'une rare violence abattit, le jeudi Saint de l'an 1662, une partie importante de la flèche qui dut subir une restauration complète. L'aspect actuel si caractéristique  de la charpente de notre beffroi pourrait donc dater de cette date de construction. Au milieu du 18e siècle, ce fut l tour elle-même qui exigea d'importante réparations. Elles furent effectuées sous la direction de l'architecte thudinien  Jean-Baptiste Chermanne, en 1754 et 1755, quelques années seulement après le passage à Thuin de Remacle le loup, ce remarquable graveur spadois qui illustrait les "Délices du Pays de Liège". 

Vues : 194

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Mengalviviane le 19 juillet 2017 à 13:05

Merci Adyne bonne journée

Commentaire de Mengalviviane le 19 juillet 2017 à 13:04

Merci Jacqueline pour l'information très joli

Commentaire de NANSON Jacqueline le 18 juillet 2017 à 22:56

Vue du Château de Monceau proche la Sambre, (224 x 146), gravure sur cuivre de Remacle Le Loup extraite des "Délices du païs de Liége" (5 vol., 1738-1744) sous la direction de Pierre-Lambert Saumery.
Un petit clin d'oeil à votre texte, ma ville VERVIERS, mes régions SPA et LIEGE si proches; pour moi découverte du passage de Remacle le loup dans votre belle ville,        Jacqueline
Commentaire de Gohy Adyne le 18 juillet 2017 à 19:50

Merci Viviane pour toutes ces renseignements.

Belle soirée.

Bien amicalement

Adyne

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation