Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

 

Lorsque le méchant cancer a envahi tes entrailles

Il a habité tes poumons, il s’est emparé de tes os

Tu buvais une lampée de lumière

Tu disais : «  La joie de vivre est un devoir »

Hier , papa tu as rendu l’âme

J’ai vu ton image entre deux nuages

Derrière une demi-lune tu me faisais signe

Tu m’as quitté et tu savais que je t’aimais

Maintenant, je regarde mes photos d’enfance

Et je vois ton visage brun et tes yeux bridés

Papa mon chéri tu n’es pas mort puisque ton âme vit

En moi et que mon amour est très grand pour toi

 

Le 09/11/2011

Nada

Vues : 283

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de Quivron Rolande le 9 janvier 2012 à 14:20

Chère Nada,

Decouverte émouvante de ce poème, hymne d'amour envers un père tendrement aimé.

Un papa à l'âme forte qui croyait à la Lumière. Heureuse, très heureuse de ta croyance à cette Lumière où il vit en toi pour l'Eternité.

L'Amour est Lumière, il transcende toutes douleurs et apporte l'apaisement.

Merci à toi pour ce très beau poème. Amicalement. Rolande

Commentaire de Pascale Eyben le 8 janvier 2012 à 1:47

Chère Nada,

je découvre à l'instant ton si bel hommage à ton cher Papa, très touchant! Un amour si fort résiste au temps et reste en toi, éternellement. Ta douleur doit être vive, je comprends ta peine et t'envoie de douces pensées.

Merci de nous partager ce poème douloureux et plein d'amour.

Cordiales amitiés! Pascale

Commentaire de claudine quertinmont le 21 novembre 2011 à 18:21

Bien dit avec douleur : très beau Nada.

Commentaire de Raymond MARTIN le 17 novembre 2011 à 22:52

Quel bel hommage .les parents partent toujours trop tôt !

Commentaire de Gil Def le 17 novembre 2011 à 16:13

Bonjour Nada

 

Mon père comme le tien est parti à cause de la même saleté. Je comprends donc les sentiments que l'on peut avoir surtout quand on a eu la chance d'avoir un père remarquable de courage. Il n'y a que le temps et sa propre vie qui puissent apaiser cette peine pourvu qu'on garde mémoire du meilleur portrait qui soit de nos êtres chers partis trop tôt. Ton texte montre ô combien des liens profonds ne peuvent jamais disparaître.

 

Bonne journée. Amitiés. Gil   

Commentaire de Claude HARDENNE le 11 novembre 2011 à 0:49

Emouvant: je partage ta douleur. Mon père à moi il est parti un peu avant ma naissance mais un papa est toujours important.

Commentaire de MARIA TERESA BERTINA le 10 novembre 2011 à 0:16

Un trés bel hommege à votre papa , et vous le dites  trés joliment!  Lamour est éternel!!  Chére Nada , je comprend profondement votre douleur...

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2022   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation