Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

NICOLE FATIGUE...

Couchée dans le foin avec le soleil pour témoin... Les doigts de pieds en éventail! Relax?

Pierre est toujours aussi conformiste. Il ne sait décidément pas se détendre! Il se sent coupable peut-être?

Un méchant doute me taraude depuis le foutu mail de ce matin! Il n'était donc pas à New-York la semaine passée. Pourquoi m'a-t-il raconté des salades? Et je n'ai rien vu venir, trop confiante...

Ce dimanche de septembre est si doux! Les pieds nus dans l'herbe, une chansonnette dans la tête et ce grand bonhomme apparemment si bien élevé à mes côtés, qui garde ses chaussures et son parka malgré 25 degrés et un soleil omniprésent!

J'avais pensé avoir trouvé quelqu'un de bien, juste quelqu'un de bien... Balivernes, je me sentais seulement bien d'être convoitée avec élégance, aucune lourdeur, par petites touches...

Je n'ai plus envie de me compliquer la vie, juste envie de me poser un peu, en confiance... c'est raté!

Alors, arrête de remuer tes orteils ma fille, soit zen.... Il faudra penser à changer de verni, ce rouge est trop voyant! Et aussi changer de parfum.... Et pourquoi pas d'homme, tant que j'y suis?

Ce n'est pas vrai, il dort ou il fait semblant?

Raide comme la justice, ou comme quelqu'un qui se concentre sur son prochain mensonge? Finalement on ne connait jamais personne. Et puis zut, je ne vais pas déprimer aujourd'hui, ce soleil est un vrai bonheur, une caresse de la vie! Il ne ment pas lui, il est chaud, tendre et lumineux.

Brrh! Je devrais me vider la tête à nouveau, je fatigue...

-Tu me l'avais pourtant promise la franchise!

Nicole avait fini par poser la main sur le bras de ¨Pierre et avait laisser parler son intuition.

Surpris Pierre enchaine :

-De quoi tu parles?

-De ton séjour New-Yorkais!

-Et moi, je n'ose pas imaginer pourquoi tu as prétexté un voyage à New-York alors que tu étais à Biarritz!

-Qu'est-ce que tu racontes?

-La vérité, contrairement à toi!

Pierre se redresse et fait face à Nicole toujours étendue sur l'herbe.

-Tu crois vraiment que j'apprécie ta façon de m'espionner?

Nicole s'est redressée.

-La mauvaise foi, je supporte encore plus mal que le mensonge! Je demande juste une réponse claire, franche... comprends-tu ce que cela veut dire?

-Marchons veux-tu?

-Bonne idée, allons jusqu'à l'étang, nous assoir sur notre banc.

-Tu es décidément sans pitié!

-Je ne vois pas ce que la pitié vient faire ici!

Le silence alors s'installe, lourd des mots qui se pressent dans leurs têtes.

-Cerveau ou cœur? S'interroge Nicole...

Et leurs pas les dirigent vers ce banc qui a reçu leurs premières confidences et accueilli leur premier baiser...

Alors là, Nicole est définitivement très fatiguée!

J.G.

 

Vues : 89

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 26 janvier 2015 à 8:21

MERCI pour vos commentaires... il y a dans la vie de petits évènements qui tout à coup font le déclic et je ressens alors l'envie de mettre en mots ces tranches de vie que je regarde passer avec empathie...

Belle semaine à tous

Amicalement

Jacquemline

Commentaire de Josette Gobert le 17 janvier 2015 à 19:29

merci pour cette belle histoire.

Amicalement

Josette

Commentaire de Nicole Duvivier le 16 janvier 2015 à 10:29

Merci de ton partage, Jacqueline !  Cordialement, Nicole

Commentaire de Quivron Rolande le 15 janvier 2015 à 19:48

Clash, un mauvais clic. Décidément, il faudra que je cesse, car, le bruit de la TV m'importune grandement et les nouvelles ne sont vraiment pas délirantes de joie.

Heureusement, cette jolie histoire m'en a distraite un moment. Alors, merci Jacqueline, même si elle finit plutôt mal....

Bisous et amitié Rolande. Qui s'en va dans un lieu plus paisible de la maison. !!! Ouf.

Commentaire de Quivron Rolande le 15 janvier 2015 à 19:44

Une histoire d'amour qui finit, très joliment décrite avec de discrètes pointes d'humour.

Et la fatigue qui s'installe en finale .....car l'histoire est un éternel recommencement et finit par lasser.

Non, la vie n'est pas un long fleuve tranquille et

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation