Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Etat d'âme d'une facebookienne dubitative ...amis d'Arts et Lettres, je vous en fait profiter.

Etat d'âme d'une facebookienne dubitative ...

Il me semble que de plus en plus que les gens se replient sur eux-même.
Les élans spontanés d'amitié sont plus rares, est-ce dû au fait que FB existe maintenant depuis un certain temps ?
Les amitiés virtuelles n'ont qu'un temps. Passer du virtuel au réel, c'est faisable pour autant que la distance soit acceptable, mais ensuite ?
Difficile ensuite que de prolonger, je temps de la surprise et la découverte passées, sans concrétisation due à un métier commun, un projet, une réalisation concrète.


Il en va des amitiés facebookiennes comme de celles de la vraie vie: ça va, ça vient, on ne sait trop quoi en penser. Il n'empêche que dans la vie, la vraie, on ne compte pas 300 amis à qui on peut filer un coup de fil en cas de pépin...
Les publications au début intéressent, sont commentées, puis, petit à petit, leur visibilité s'étiole comme noyée dans la déferlante des statuts de toutes sortes, grande lessive de frustrations ou de mises à nu de vie privée, de règlements de compte avec la société ou le pouvoir en place, de pétitions et dénonciations inutiles, ( depuis quand les dictatures, et les multinationnales tiennent-elles compte de pétitions sur FB ?) , de haine parfois et de propos douteux...ces propagandes -là, en revanche, elles sont suivies ...
Ah ! j'oubliais ! les buzzzz aussi, nouveau mot !


Lassitude peut-être ?
Juste placer son statut, que l'égo bien humain nous dicte et puis s'en foutre au fond du statut des autres....sauf quand il nous amuse , nous divertit...
Finalement, FB est la plus grande entreprise de voyeurisme jamais mise en place !
Avant, on se mettait à poil sur la plage des nudistes et maintenant on se met à nu sur la place publique....en toute impunité, le ventre replet de gavages indigestes que l'on digère quoiqu'il arrive.


Les romains avaient inventé les vomitorium, pour évacuer le peuple des théâtres, facebook est le vomitorium virtuel de la culture pour la société décadente du XXIe siècle.

Vues : 155

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 30 novembre 2013 à 18:12

Facebook rend heureux:

Commentaire de Serge Lesens le 21 novembre 2013 à 10:27

Toute médaille a son revers.

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation