Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Vous, si proches et si lointains

Vous, pris à la gorge dans un monde étonné de découvrir sa finalité!

Vous, mes semblables, mes alter ego...

Vous, qui, à portée de main, êtes devenus inaccessibles, interdits!

Vous, enfermés dans des murs invisibles, aussi virtuels que les échanges que nous avons encore...

Echanges contrôlés, donc dérisoires, mais qui sont comme une bouée afin de tenter de rejoindre le rivage de la raison!

De vous à moi, vous le savez bien que nous ne pourrons recommencer comme avant?

Il nous faut nous libérer! Nous prendre en main et arrêter de croire en l'état providence, qui à force de vouloir l'impossible, nous semble aujourd'hui atteint de folie!

Nous ne sommes pas immortels, pas plus que nous ne sommes égaux. Nous sommes différents, nous avons la faculté d'enfin respecter ces différences en place de les combattre!

Elles nous enseignent la richesse de la loi de la vie, cette vie qui pour tous un jour s'achève, avant que de recommencer...

Arrêtons de nous agiter, soyons conscient des limites du progrès, elles sont à coup sûr, de ne pas détruire notre planète! Progressons dans notre réflexion en formant des têtes bien faites plutôt que trop pleines!

Nous ne sommes vivants que pour un temps, alors arrêtons de le perdre en nous trompant de combat!

Je pense que c'est seulement à cette condition, que nous pourrons à nouveau réapprendre à trouver belle la vie!

J.G.

Vues : 56

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 13 juin 2020 à 19:51

M E R C I chers ami(es) de vos commentaires, pouvoir s'exprimer sur ce réseau est un réel bonheur!

Belle fin de weekend à tous et écoutons Jean Ferrat!

Amitiés

Jacqueline


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 13 juin 2020 à 19:12

Eternel Jean Ferrat, merci Nourredine pour ce rappel, une merveille.


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 13 juin 2020 à 19:08

Commentaire de LOUHAL Nourreddine le 13 juin 2020 à 12:29

Jean Ferrat - C'est beau la vie

« Des têtes bien faites plutôt que trop pleines » à bon escient pour y aimer la vie! Décodé, cela signifie que plutôt que d'être belles, les têtes d’aujourd’hui sont « Trop pleines » pour avoir été formatées de choses et d'autres superflues! Si tant que les têtes y perdent  ainsi jusqu’au sens réel et esthétique de la vie. Merci ô poétesse Gilbert Jacqueline pour avoir secoué la tête du cocotier. A ce sujet, je vous convie les ami(e)s à apprécier cet indémodable « Que c’est beau la vie » du regretté Jean Ferrat. Amitié, agréable journée et bon week-end. Alger, Louhal Nourreddine, le 13 juin 2020.

 

Commentaire de Anne Marie REMONGIN le 13 juin 2020 à 11:04

Eh oui, Jacqueline, notre monde a changé,- pour nous anciens,- certains jeunes n'en sont pas conscients hélas!! mais tant mieux pour eux...Oui le monde a changé, personnellement  je ne vais plus dans les magasins, je suis réticente à l'idée de m'acheter un vêtement ou des chaussures, je me dis que ce n'est pas essentiel, voilà, je pense un retour à l'essentiel- que l'on avait perdu de vue-.  Cependant je crois que le temps de revivre normalement reviendra, progressivement, de  revoir les amis et faire des réunions en plus grand nombre.

C'est un coup de semonce que la  vie nous a envoyé pour nous recadrer sans doute, mais restons optimiste,

la vie sera belle à nouveau comme le dit si bien Liliane.

Merci Jacqueline pour ce partage et beau week end. Bisou


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 12 juin 2020 à 19:27

Beau texte, réflexion sur un bouleversement, qui, finalement, nous a fait réfléchir pas mal.

Depuis des millénaires, l'Humain évolue.

Il est solide, âpre dans ses combats.

Moi je l'aime, mon monde, et quand je vois mes enfants, la trentaine, ils l'aiment, comme moi j'aimais mon monde, à trente ans.

Des virus, nous en aurons encore mais, nous avons tenté, tous ensemble de nous en sortir, et s'il est destructeur de l'économie, elle s'en remettra.

D'autres fléaux tuent bien plus gravement.

Je suis persuadée que nous reprendrons une vie normale, très bientôt, et, si ce n'est que je ne fais plus la bise à mes enfants, cela ne changeant rien à l'amour qui nous unit, d'autres dans le quartier en ce moment, font la fête dans la rue, sans aucune protection, parce que dans ma commune, le virus a disparu. 

Alors ! Renoncer à tout ? A ce que nous avons connu depuis notre naissance ?

Pourquoi ?

Nous sommes manipulés, mais nous avons l'envie de vivre.

Et oui, nous allons retrouver que la vie est belle !

Commentaire de Anne RENAULT le 12 juin 2020 à 18:19

Bien d'accord avec toi, Jacqueline, mais je crains qu'un renouveau soit illusoire...Les gens sont tellement attachés, voire aliénés par cette civilisation. Dès le déconfinement, ils se sont rués dans les magasins...

Bon week-end

Bises

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation