Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

le caractère bougon, oui, mais le cœur tendre

Tu savais dire les phrases si douces à entendre!

Ta vie fut jalonnée de bien dures épreuves

Pourtant tu sus donner de ton amour la preuve.

Et lorsqu'un certain soir, me suis sentie trahie

Par ton regard, le réconfort m'a envahie!

Je pense à ces histoires, de chasse ou bien de pêche

Et à ton pas le soir qui toujours se dépêche...

Afin de nous rejoindre et aussi... écouter...

Tous ces airs d'opérette que tu aimais chanter!

Lorsque tu es parti, le temps était grincheux

Et dans cet hôpital où je t'ai dit Adieu...

Je t'avais apporté les photos demandées

Ton esprit était loin, sur ton cœur furent posées...

J.G.

Vues : 173

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 13 juin 2013 à 8:13

Merci chers ami(es) de votre visite en ce week-end un peu spécial...et même si la grisaille est de retour je vous souhaite une fin de semaine pleine d'inspiration et de jolis moments...

Amicalement

Jacqueline

Commentaire de Arlette A le 10 juin 2013 à 21:34

Un touchant hommage qui nous renvoie à notre propre vie , comme toujours Chère Jacqueline vous savez trouver les mots justes

Merci Amicalement  Arlette

Commentaire de Beuzard Jeanne-Marie le 8 juin 2013 à 20:22

C'est Magnifique !!! Bien bel hommage à ton père !!!

Amicalement,

Jeanne-Marie

Commentaire de Lansardière Michel le 7 juin 2013 à 15:29

Tendresse et reconnaissance, des souvenirs vous imprègnent

Commentaire de claudine quertinmont le 7 juin 2013 à 15:19

De beaux mots, pour exprimer la douleur.

Bonne fin de journée, amicalement, Claudine.

Commentaire de Nicole Duvivier le 7 juin 2013 à 11:51

Merci du partage de tes lignes, Jacqueline,

Il y a eu dix ans, ce printemps ... Plaie restée vive ... la mort d'un Père est un long chemin d'apprentissage , le coeur amputé...

Douce fin de semaine , Amitié, Nicole  

Commentaire de Quivron Rolande le 7 juin 2013 à 9:46

Interrompue par un coup de téléphone, j'ajoute : très bonne fin de semaine sous le signe du soleil revenu.

Amitiés. Rolande

Commentaire de Quivron Rolande le 7 juin 2013 à 9:35

La guerre m'a amputée de mon père, que j'adorais, pendant plus de cinq longues années. 

Tout mon avenir a été perturbé par cette longue absence. Un sentiment d'injustice m'habite toujours et il sera éternel. J'ai écrit plusieurs textes pour lui rendre l'hommage qu'il mérite. Sa fin a été terrible car, lors de son retour en 1945, personne n'a voulu prendre en compte le fait qu'il avait le coeur malade et qu'un pied avait été gelé. Or, atteint d'un diabète (maladie familiale), c'est cette jambe là qui a été gangrénée et amputée. Nous avons assisté, impuissants, à son long chemin de souffrance qui a duré trois longues années.

C'était un homme profondément bon et altruiste. Il ne méritait pas ces sommes d'injustices.

Merci pour ce bel hommage car l'amour d'un père est irremplaçable et vous l'avez bien rendu dans votre poème. Ils se rejoignent tous deux et nous regardent en ce moment .... sur un air d'opérette, Les mêmes goûts pour l'opérette, la musique, l'opéra .....Mon père jouait de la flûte traversière ... avant la guerre. Après ... fini.

Je continue à plaindre TOUS LES ENFANTS DE GUERRE.

Commentaire de Josette Gobert le 7 juin 2013 à 7:56

merci pour ce partage

Josette

Commentaire de Olivier Lamboray le 7 juin 2013 à 3:18

Oh que c'est beau, c'est vrai que l'amour que l'on a pour son père passe outre le seuil de la Mort et le suit dans l'autre monde, un chemin vers l'éternité qui nous réunira encore et encore..

La touche des photos demandées posées sur le coeur est tellement forte de sentimentalité et d'émotions!

Bien Heureusement mon Papa est toujours Vivant et je n'oublierai pas de le Skyper dimanche pour lui rappelet combien je pense à lui

Bisous de nous 3

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation