Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

 

Hier j'passais une bonne soirée, chez moi avec ma mère

On regardait Vice-Versa, prises dans un autre univers

Quand elle est partie dormir et qu'on s'est dit bonne nuit

Au coin du feu j'ai profité des petites choses de la vie

 

J'ai un peu joué à Candy Crush comme si de rien n'était

A des milliards d'années-lumière de la réalité

Je parle avec mon frère et de but en blanc il m'apprend

Que c'est l'apocalypse là-bas au Bataclan

 

Ca me fait comme un choc je sais pas trop pourquoi

Je suppose que de l'espoir on tombe assez bas

Tout allait bien pourtant et j'me retrouve à terre

Sous son masque l'être humain a des airs de Lucifer

 

Un nouveau jour glacé se lève sur la planète France

Une obscure sensation qui me triture la panse

A quel saint se vouer quand on n'y croit même pas

A ces morts qui le sont sans même savoir pourquoi

 

Je sais pas qui ils sont et j'y comprends rien

Ils meurent à l'unisson et j'y comprends rien

J'ai envie de pleurer et j'y comprends rien

Toutes ces bougies soufflées et j'y comprends rien

 

Quand j'étais petite et que je regardais les étoiles

Je les trouvais juste belles et je leur parlais pas mal

Maintenant quand je promène mon chien et qu'il fait nuit

Je les regarde et je dis rien, je sais plus qui je suis

 

Avant elles me donnaient un sentiment de plénitude

Tous mes soucis, insignifiants, fourmis devant leur magnitude

Maintenant je les dévisage, elles me font m'questionner

Et quand un avion passe je l'imagine exploser

 

J'étais bien dans ma bulle mais j'y comprends rien

Ce monde bascule et j'y comprends rien

J'voudrais rester naïve mais j'y comprends rien

Actualité abrasive et j'y comprends rien

 

Ma copine veut aller à la manifestation

Mais le climat m'inquiète bien moins que ce climat de tension

Bien sûr la terre va mal et c'est à cause de nous

Mais si on ne répare pas l'homme c'est la vie qui tient plus debout

 

Je fais du feu à la maison pour réchauffer mon âme

J'ai le cerveau gelé par ce monde qui s'enflamme

"On n'a qu'le bien qu'on s'fait" comme dirait ma mère

J'pensais pas qu'un jour ça sonnerait comme une putain de prière

 

Y a la guerre en Syrie et j'y comprends rien

Daech et compagnie et j'y comprends rien

On a la technologie et j'y comprends rien

On a l'amour et la vie et j'y comprends rien

 

Il y a eu le 11 septembre puis les enveloppes contaminées, l'hôtel en Israël 29 morts 140 blessés

Les attentats de Bali et la prise d'otages à Moscou, le ferry aux Philippines, le monde devient fou

Après les trains de Madrid v'là les attentats à Bassorah, la prise d'otages de Beslan, 340 au bilan

Le 7 juillet à Londres, "mind the gap" qu'ils disaient, Alger, voiture piégée, 33 morts 222 blessés

Ahmedabad et Bangalore, le double attentat en Norvège, le casino au Mexique et voilà la tuerie de Liège,

Toulouse et Montauban, la fusillade d'Aurora, le Musée juif de Belgique et je comprends toujours pas

A Sydney prise d'otages, massacre d'enfants à Peshawar, deux bombes à Bagdad, l'humanité vit dans le noir

Attentat-suicide à des funérailles à Mingora, 27 morts à Lahore, 98 à Bagdad, puis Bagdad, encore

Dambulla, Colombo, Tal Afar, Bakouba, Jaipur, Peshawar encore et encore, j'ai le cœur lourd

Kaboul, Istanbul, Dera Ismaïl Khan, Tripoli,

Et Charlie bien sûr Charlie, putain, salut Charlie

 

Pour moi un amalgame c'est quand ta pâte fait des grumeaux

Pas une preuve de bêtise de la part de bien trop d'idiots

Bien sûr on a tous peur, qu'on s'en cache ou qu'on l'surmonte

Je comprends pas vraiment pourquoi le peuple humain s'affronte.

 

La vie n'a pas de sens, elle n'en a jamais eu

Et dans ce monde moderne certains n'en peuvent plus

S'accrochent à des idées qui les poussent à la violence

L'extrémisme ne serait-il qu'une quête de sens ?

 

Le monde va péter bientôt et ça n'étonnera personne

Blasés plus que choqués par les médias monotones

Je ne sais pas où chercher pour commencer à comprendre

Notre belle humanité est soit perdue soit à pendre

 

Je suis quelque part entre perdre pied et lâcher prise

Ne me fais pas rire aujourd'hui car j'ai le moral en crise

Hier tout allait si bien et j'étais pleine d'espoir

Aujourd'hui j'comprends rien et mon cerveau broie du noir

 

"Un monde en paix" comme dirait l'autre, c'est pas demain la veille

Au train où vont les choses je risque pas de mourir vieille

Démocratie, diplomatie, liberté d'expression

Des principes bien trop beaux pour notre monde en perdition.

 

On n'entend que le pire et j'y comprends rien

On ne voit que les pires et j'y comprends rien

Implosion d'un empire et j'y comprends rien

Une ère qui expire et j'y comprends rien.

Vues : 106

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Floriane S. le 22 février 2021 à 10:19

Merci Suzel pour votre commentaire,

J'avoue avoir oublié ce texte de 2015, jusqu'à mon retour sur A&L il y a peu. Quelle tristesse de constater que le monde ne va..... vraiment pas mieux ! Mais comme vous dites, l'amour de soi devrait être souverain. De lui découle l'amour de l'autre. Et notre seule petite personne est aussi la seule qui nous soit intrinsinquement vitale. S'y attacher, c'est donner sens, se donner sens et cette sérénité nous manque cruellement.

À des jours meilleurs ! Et à ces rencontres bouleversantes, à ces boomerangs :)


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 6 décembre 2015 à 21:49

De rien Floriane.

J'ai partagé votre billet sur mes deux profils FB.

Commentaire de Floriane S. le 6 décembre 2015 à 21:47

Merci Liliane.


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 6 décembre 2015 à 21:31

Très fort.

Superbe.

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation