Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Vandenkerkove Martine
  • Femme
  • Mont-Saint-Guibert Brabant wallon
  • Belgique
Partager sur Facebook
Partager

Amis de Vandenkerkove Martine

  • Krystin Vesterälen
  • willy kempeneers
  • Lansardière Michel
  • Gilles Laporte
  • Rébecca Terniak
  • Gohy Adyne
  • Pâques Marcellle
  • Zeimet Nicole
  • NINA
  • Valériane d'Alizée
  • Liliane Boulvin
  • Joelle Diehl
  • Gil Def
  • Jacques Epaud
  • Roger Wauters
 

Page de Vandenkerkove Martine

Informations concernant le profil

En m'inscrivant, je reconnais avoir lu et compris les Conditions d'utilisation du Réseau et j'accepte de m'y conformer Conditions: http://ning.it/jXzMfX
oui
Vos centres d'intérêts / votre domaine d'activités
la peinture, la musique, la littérature et LA poésie
Définissez-vous de manière succincte
autodidacte-passionnée-exigente-solitaire

Blog de Vandenkerkove Martine

Recul

Publié(e) par 13 mai 2014 à 19:06 1 Commentaire

 

Meuniers de Ploegsteert rubaniers de Comines

pêcheurs de crevettes lourds brasseurs de houblon

métalos liégeois débardeurs des Ardennes

ketjes bruxellois carolos de quatorze

 …

Continuer

Don Quichotte

Publié(e) par 26 octobre 2012 à 14:06 5 Commentaires

 

An nom du désamour,

Des cœurs à empaler sur les autels phalliques !

                                  

                                   Donquichottesquement vôtre, je contre !

 

Au nom des sans logis,

Hommes ravalés au niveau de l’hyène,

Qui grattent les reliefs des frigidaires

Dans ce remugle exhalé des poubelles !

 

                                   Donquichottesquement vôtre, je contre !

 

Au…

Continuer

l'abandonnée

Publié(e) par 21 août 2012 à 8:34 3 Commentaires

Au premier croissant de lune,

Sous les étoiles filantes,

Le baptême pour les uns

L’onction  extrême  pour les autres.

 

Nue mais dressée au cœur de nulle part,

Les yeux tendus comme des cordes

Fixent l'envol de mes enfants.

 

À L’usure du bonheur

en mâts ils ont forci.

Un tourbillon de feuilles mortes

Peut chavirer ma coque vide.

 

Ivres et jouissifs ils écument l’été…

Ignorants de…

Continuer

Offrande à Notre Dame

Publié(e) par 4 juillet 2012 à 13:30 5 Commentaires

Offrande à Notre Dame

 

 

Ta main dépose des cerceaux sur soie d’épaule :

Longs faisceaux palpitants, saccadés, frémissants

Qui ruissèlent luisants sur les nerfs que tu frôles

Et s’en vont incendier au creux des reins, l’instant.

 

Le frisson se faufile au fil de tes caresses

De la tempe à l’oreille en accords irisés.

Ton regard a coulé sur ma bouche l’ivresse

Et tes lèvres ont bu la source d’un…

Continuer

Mur de Commentaires(13 commentaires)

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Le 21 août 2012 à 16:43, Lansardière Michel a dit...

Merci pour votre invitation et votre commentaire. A bientôt. Amicalement

Le 4 juillet 2012 à 22:25, Barbara Y. Flamand a dit...

Commentaire de Barbara Y. Flamand

Sur "offrande à Notre Dame", je n'ai pas d'avis. Je ne suis pas entrée dans ce poème. Par contre, j'ai lu les suivants : "La tâcheronne", "Le cri de Münch", Les pans de Cornouailles" que j'ai appréciés. Ne soyez pas angoissée parce que vous n'avez pas d'inspiration, cela arrive à bien d'autres. Il ne faut surtout pas se forcer à écrire. Un jour, le poème surgira. Mais il arrive, c'est vrai, qu'il ne surgisse plus. Rimbaud a cessé d'écrire à 20 ans...

Bien cordialement.

Le 17 juin 2012 à 13:59, Quivron Rolande a dit...

Bonjour Martine,

Ravie de te retrouver après une longue absence dans des "Caraïbes virtuelles". Et l'on critiquera encore et encore ces nouvelles technologies ! ... Alors qu'elles nous permettent les rêves les plus fous ! ...

Bonne soirée. Rolande

Le 19 mai 2012 à 15:10, Christian HEVIN a dit...

Bonjour 

merci beaucoup pour vos commentaires élogieux notamment l'allusion à Brancusi!

A bientôt

Christian HEVIN

Le 7 mai 2012 à 8:52, Liliane Boulvin a dit...

Bonjour Martine ,

Grand merci pour votre commentaire ' Ces mains-là...' et surtout de me faire découvrir les vôtres que je trouve superbes .

Belle journée pleine de pépites de ' beau-nheur'.

Amicalement.

Liliane.

 

Le 27 mars 2012 à 10:59, Joelle Diehl a dit...

Bonjour Martine, merci de votre amitié sur A&L et merci d'être partie à ma découverte.

Moi même viens d'avoir eu grand plaisir à vous découvrir, lire et regarder. Une bonne journée à vous.   Amitié  Joelle

Le 9 septembre 2011 à 1:10, MARIA TERESA BERTINA a dit...

Je vous remercie Martine pour ce compliment , m'avoir comparé à Camille Claudel c'est trés flatteur !! Je ne suis pas là encore , mais

comme disait Antoine Exupéri "Nous  devenons les maîtres des choses quand les émotions nous répondent";

 

 

Le 26 janvier 2011 à 9:51, Roger Wauters a dit...
Très beau texte sur ma sculpture de vaches. Merci ! Amicalement, Roger
Le 1 janvier 2011 à 23:36, Dominique Dumont a dit...
...et jamais divorcés, eux !
Le 23 décembre 2010 à 14:45, Quivron Rolande a dit...

Merci Chère Martine. C'est vrai, cette recherche engendre une souffrance terrifiante, mais elle peut aussi être la Source d'une quête qui nous entraîne hors des sentiers battus. Même si le parcours est semé d'embûches, il vaut sans doute la peine d'être emprunté. Avec, à la clef, inciompréhension, moqueries, j'irai même jusqu'à dire : harcèlement moral et je ne dramatise pas.

Fort heureusement, nous avons cette immense chance de pouvoir chanter et de découvrir la Beauté au-delà de la laideur. La Poésie c'est aussi cela : ce chant qui vient des profondeurs ou le "je" devient universel.

Rien de fabriqué ni de frelaté dans tout çà : un immense chant d'Amour qui vous traverse, vous inspire, vous transporte au-delà des cimes de notre condition humaine.

Si j'ai pu te rencontrer à travers cette souffrance, c'est "cadeau".

J'ai connu, dans ma jeunesse, des personnes de Mont St Guibert : deux soeurs qui faisaient des études d'institutrice à Pecq, juste après la guerre. Leur nom de famille était Varlet. Celle qui était dans ma classe s'appelait Marie-Louise.Tu ne peux imaginer toutes les coïncidences à la limite de l'étrange qui nous ont réunies à travers le temps et l'espace.Epoustoufflant, même si, au départ, les circonstances furent dramatiques et là, je n'extrapole pas du tout : cette famille a été durement éprouvée. Un accident d'avion les a privés de deux petits-enfants, de leur fille et de leur beau-fils : toute une famille décimée. J'étais à l'étranger lorsque cet accident s'est produit et pratiquement à proximité de mon lieu de résidence à l'époque.Inutile de te dire que j'étais effondrée, même si la vie nous avait séparées depuis plusieurs années. J'éprouve toujours la même souffrance en vous écrivant ceci.

Au revoir Martine et bonne route sur les chemins de l'Absolu.

 
 
 

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2017   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation