Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Sounya Planes
  • Femme
  • chatel guyon
  • France
Partager sur Facebook
Partager

Amis de Sounya Planes

  • Didier Jonchière (D. JONHIERE)
  • SIMON
  • Claude Geysels
  • Valerie Lionnet
  • mohamed mahdoui
  • vieville   patrick
  • Gilles Thévenin
  • Ghislaine Bras
  • Alcho
  • Alexandra De Grave
  • vincent cazeneuve
  • michele de agostini
  • HAMSI Boubeker
  • Gazon Luc
  • Jean-François MOTTE

Groupes de Sounya Planes

 

Page de Sounya Planes

Informations concernant le profil

En m'inscrivant, je reconnais avoir lu et compris les Conditions d'utilisation du Réseau et j'accepte de m'y conformer Conditions: http://ning.it/jXzMfX
oui
Vos centres d'intérêts / votre domaine d'activités
peinture, poésie
Définissez-vous de manière succincte
artiste

Le livre "Ainsi ce monde devient céleste" est sortie

Ainsi ce monde devient céleste

Poésies(sijo) anciennes coréennes écrites par les femmes, illustrées par les tableaux de Sounya

Exposition du 11 janvier 2012 au 18 mars 2012 a l'Entrepôt Paris

 

Introduction

 Dans la Corée d’autrefois, la plupart des femmes ne savait ni lire ni écrire. Quelques rares femmes avaient l’accès à l’apprentissage de l’écriture : les femmes de famille royale et d’aristocrates et les courtisanes. Si ces femmes devaient savoir lire et écrire, il y avait une raison précise : pour être une épouse convenable avec son époux, une mère modèle pour ses enfants, une belle fille à la hauteur pour la famille. Dans le cas des courtisanes, c’était pour distraire les hommes aristocrates qui pratiquaient quotidiennement la récitation des poésies.

A l’époque de la Dynastie Josun (1392-1910) où le néoconfucianisme atteignait son apogée, les sept péchés capitaux étaient reprochés aux femmes : insoumission, ne pas avoir un fils, débauche, jalousie, grave maladie, bavardage, vol.

Invraisemblable injustice, pourtant c’est ce que les femmes coréennes ont suibi à l’époque jusqu’au début de 20ème  siècle.

Cependant on s’étonne de voir des milliers de Sijo, une forme de poésie coréenne d’une grande beauté, écrites par les femmes.

La plupart des poésies sont écrites par des femmes de lettrés et des courtisanes. Mais on observe également des poésies de femmes moines, et de femmes anonymes de la basse société qui n’avaient pas le droit d’apprendre à lire.

Ces poésies sont restées longtemps méconnues et méprisées. Puisqu’elles sont écrites par les femmes.

Au début de 20ème siècle, certains littéraires commencèrent à étudier les écrits des femmes. Aujourd’hui, les poésies des femmes sont une partie importante de l’histoire de la littérature de la Corée.

Elles étaient subtiles et sensibles, audacieuses et visionnaires.

Elles savaient ressentir la parole silencieuse de la nature et percer délicatement le secret d’un monde libre.

Elles pouvaient saisir la grandeur de la nature dans des choses infimes: une branche d’arbre, un insecte, une poignée de nuage, une goutte de pluie, etc.

Dans leur âme, rien ne pouvait les posséder, sauf la liberté qu’elles rêvaient dans la plus grande obscurité.

C’est avec étonnement et avec respect que je rends hommage à ces femmes poètes en proposant la traduction de leurs poésies écrites soit en chinois, soit en coréen.

Page 58

J'aimerais bien partager avec vous le plaisir de découvrir L'âme Poétique des femmes coréennes....

Pour plus de renseignement: www.sounya.com

Pour procurer le livre: Amazon

Merci beaucoup les amis d'Atrs et Lettres!!!!!

Photos de Sounya Planes

  • Ajouter des photos
  • Afficher tout

Blog de Sounya Planes

Tarec 112

Publié(e) par 26 août 2013 à 9:50 0 Commentaires

Un rêve qui rêve

Qui comprend ce rêve?

Peu importe, je trace!

- Texte et tableau par Sounya

Le livre "Ainsi ce monde devient céleste"

Publié(e) par 12 janvier 2012 à 16:53 0 Commentaires

Je vous présente "Ainsi ce monde devient céleste", le recueil des poésies anciennes coréennes écrites par les femmes, traduites et illustrées par les tableaux d'encre de chine de sounya.…

Continuer

Exposition de Sounya à Seyssel

Publié(e) par 26 juin 2011 à 15:04 0 Commentaires

Poésie - Parole d'un errant

Publié(e) par 2 janvier 2011 à 10:02 0 Commentaires

 

Dans les paroles d’un errant…

Continuer

Mur de Commentaires(11 commentaires)

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Le 10 juin 2012 à 21:59, Didier Jonchière (D. JONHIERE) a dit...

CE QUE VOUS FAITES SUR DU PAPIER dans l'urgence c'est à dire dans la découverte du chemin que l'on ne connait point (pour atteindre le point que l'on ne connait point!)  je le pratique aussi à ma manière sur des films diapositives ou des surfaces transparentes de quelques centimètres carrés.... je suis persuadé que c'est cela la véritable création qui  s'ouvre sur des perspectives qui nous dépassent mais nous portent.

je ne joins pas de poème mais un titre qui est aussi une sorte de direction poétique

 

d jonchière

Le 27 mai 2012 à 18:01,
Fondateur réseau
Robert Paul
a dit...

La critique de François Speranza au sujet de vos oeuvres (en format livre)

Voir en plein écran

Le 26 mai 2012 à 14:11,
Fondateur réseau
Robert Paul
a dit...

Ceci est également pour vous: lien à télécharger   I C I (click droit souris >>>" enregistrez le lien sous"), et vous pouvez enregistrez la vidéo vous concernant sur la carte mémoire de votre GSM votre gsm

Le 26 mai 2012 à 0:32,
Fondateur réseau
Robert Paul
a dit...

Ceci est pour vous. Avec mes meilleurs compliments

 

Le 23 mai 2012 à 23:08,
Fondateur réseau
Robert Paul
a dit...

Les oeuvres de Sounya Planes sont visibles jusqu'au 10 juin 2012 à l'Espace Art Gallery (Bruxelles-Ixelles)
 

Le 15 janvier 2012 à 20:04, Claude Geysels a dit...

Je suis très admiratif de vos créations (surtout graphiques). Félicitations

Le 14 janvier 2012 à 19:22, Valerie Lionnet a dit...

Bonjour Sounya,

Merci pour l'accueil.

Heureuse de découvrir ce domaine de la littérature totalement inconnu pour moi, ainsi que vos jolies illustrations!

Le 9 août 2011 à 15:33, Espace Art Gallery a dit...
A bientôt, en mai 2012
Le 6 février 2010 à 18:06, Cynthia Artisien a dit...
Superbe merci !!!
Le 3 février 2010 à 11:14, michele de agostini a dit...
legere et au meme temps intense, comme si on goutais un plat très raffinée.
merci.
 
 
 

                L'inscription

et la  participation à ce résau

   sont  entièrement grauits.

       Le réseau est modéré

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles reprendront en octobre 2020. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques.
                Robert Paul

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

ABSTRACTION LYRIQUE - IMAGE PROPHETIQUE : L'ART DE KEO MERLIER-HAIM

DE L’ABSTRACTION DES CORPS : L’ART DE DEJAN ELEZOVIC

L'IMAGE DE LA FEMME DANS LA MYTHOLOGIE D'ARNAUD CACHART

L’IDEE, ARCHITECTURE DE LA FORME : L’ŒUVRE DE BERNARD BOUJOL

LE THEATRE DES SENS : L’ŒUVRE D’ALEXANDRE PAULMIER

DU CIEL INTERIEUR A LA CHAISE HUMAINE : L’ŒUVRE DE NEGIN DANESHVAR-MALEVERGNE

VARIATIONS SUR LE BESTIAIRE : L’ŒUVRE DE ROBERT KETELSLEGERS

ELIETTE GRAF ENTRE POESIE ET MAGIE

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2020   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation