Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Informations

J'avais 20 ans et je découvrais

Quand on a dix-neuf ans, on finit toujours par faire ce dont on a envie

Montherlant

Membres : 116
Activité la plus récente : 31 mars

Rimbaud qui avait tout dit quand il avait 17 ans

Je n'oserais pas vous dire quel âge j'avais quand j'avais 20 ans

R. P.

Mur de commentaires

Commenter

Vous devez être membre de J'avais 20 ans et je découvrais pour ajouter des commentaires !


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 31 mars 2020 à 15:27

Notre millénaire a 20 ans et voilà déjá ce qu'il produit: par exemple, à New York: les lits d'hopitaux s'entassent par grappes à touche touche dans les couloirs d'hopitaux...

Commentaire de Caroline (Sophie) Megglé le 29 février 2020 à 21:22

20ans c'était en 1968 pour moi, à Paris, Boulevard Saint-Michel, plus tard devant l'Usine Renault, puis au théâtre de l'Odéon...  et à la Mutualité contre la guerre du Vietnam....(Je militais depuis une année...)  avant de choisir Toulon comme port d'attache... J'ai grandi avec ces batailles.. et ne suis pas mécontente de mon âge actuel... et de ce que je suis devenue, grâce à de belles références humaines et de la persistance...

Commentaire de Fabienne Coppens le 15 janvier 2020 à 0:07

Quand j'aurai à nouveau 20 ans, je serai grande

Commentaire de De Ro jacqueline le 14 janvier 2020 à 2:57

L'innocence encore à cet âge que nos parents voulaient protéger. Voilà ce que j'ai connu en 53. Mais quelle joie de vivre, de connaître mes premiers baisers, mes premières attirances masculines qu'un pensionnat bien "pensant" avait occulté. Ouf, aujourd'hui c'est peut-être plus aventureux... mais quelle liberté ont les filles de faire leurs études comme elles le souhaitent et dans un climat plus naturel de mixité.  Bien le bonjour Monsieur Paul de secouer nos souvenirs enfouis.

Commentaire de Barbara Y. Flamand le 14 janvier 2020 à 0:10

Prix Nobel de littérature  en 2016 à Bob Dylan ...ça me choque quelles que soient les qualités de ce chanteur compositeur. Mais La Littérature qui compte dans son histoire tant de sommités mérite d'autres noms.

L'histoire de l'Amérique à lui seul ?  L'Amérique était très agitée : la guerre du Vietnam, les revendication du Black Power,   des étudiants et des organisations féministes..

Bien sûr dans ce contexte et celui de la Beat generation Bob Dylan a joué un rôle

intéressant culturellement et socialement, mais il me semble que c'est le glorifier si on ne le situe pas dans la place relativement limitée d'une Amérique  particulièrement agitée dans ces années.

Ne voyez pas dans mes propos une contestation, une riposte à vos propos mais

un échange dans une vision d'événements 

Bien cordialement.

Barbara

Commentaire de Zoé Valy le 13 janvier 2020 à 17:54

C'est avec plaisir que je rejoins ce groupe.  Merci Monsieur Paul.

C'est vrai on trouve toujours le moyen pour y arriver ... quand on a 17 ans.  Plus difficile ensuite évidemment mais s'efforcer de garder cette part de folie, de volonté de faire ce que l'on a envie, d'oser rêver, de trouver les moyens pour y arriver même plus tard, c'est du pur bonheur. 

Les premières fois .... que de beaux souvenirs qui nous font souvent sourire de bonheur.

Zoé

Commentaire de Deashelle le 14 octobre 2016 à 11:54

Commentaire de Deashelle le 13 octobre 2016 à 19:15

Une histoire de l’Amérique à lui seul

Dylan est une histoire de l’Amérique à lui seul, synthétisant dans son œuvre la poésie surréaliste de la beat generation, l’austérité militante du folk, la complainte du blues, l’énergie révoltée du rock et la chronique de la vie quotidienne propre à la country.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/prix-nobel/article/2016/10/13/le-prix-nobel-d...

Commentaire de Deashelle le 13 octobre 2016 à 18:27

Commentaire de Deashelle le 13 octobre 2016 à 18:19

Bob Dylan! 

L'auteur, compositeur, chanteur, musicien, peintre et poète américain Robert Allen Zimmerman alias Bob Dylan a reçu jeudi 13 octobre le Prix Nobel de littérature 2016.

Il n'était pas parmi les favoris mais son entrée dans la liste des parieurs la semaine dernière pouvait préfigurer la surprise réservée par l'Académie royale de Suède: l'auteur, compositeur, chanteur, musicien, peintre et poète américain Bob Dylan, 75 ans,  de son vrai nom Robert Allen Zimmerman, a reçu ce jeudi 13 octobre à 13 heures tapantes le prestigieux prix de littérature. Il est le douzième auteur américain (et le premier musicien) à recevoir le prix.

Bob Dylan a été récompensé "pour avoir créé dans le cadre de la grande tradition de la musique américaine de nouveaux modes d'expression poétique".

Il est notamment l'auteur de Chroniques, volume 1 (Fayard, 2005), traduit par Jean-Luc Piningre et réédité en poche sous le titre Bob Dylan, chroniques, chez Folio en 2010. Fayard a édité Lyrics: chansons 1962-2001, il y a huit ans, traduit par Robert Louis et Didier Pemerle. De son côté, Bartillat a édité en 2007 un recueil d'entretiens, Dylan par Dylan: interviews 1962-2004, préfacé par Jonathan Cott et traduit par Denis Griesmar. En 1972, Christian Bourgois avait éditéTarantula, traduit par Dashiell Hedayat, œuvre rédditée en 2001 chez Hachette avec une traduction de Daniel Bismuth.

En langue anglaise, la bibliographie de Bob Dylan est beaucoup plus étoffée. Knopf a ainsi édité en 1973Writing and Drawings, Harcourt Brace a publié le livre illustré par Scott Menchin, Man Gave Names to All The Animals (réédité chez Sterling avec des dessins de Jim Arnosky), Atheneum a sorti le livre illustré par Paul Rogers Forever Young, et plus récemment If Not For You, illustré par David Walker.

Artiste majeur depuis les années 1960, Bob Dylan, né le 24 mai 1941, a composé des chansons restées célèbres : "Like a Rolling Stone", "Ballad of a Thin Man", "Rainy Day Women", "Knockin' on Heaven's Door"ou "Gates of Eden". Son dernier album, "Fallen Angels" est sorti en mai dernier, compilant des reprises de succès des années 1940 et 1950. Influencé par les écrivains de la Beat Generation, mais aussi le poète Arthur Rimbaud, certains de ses textes sont devenus des hymnes anti-guerre ou ont accompagné les manifestations sur les droits civiques.
 

Membres (115)

 
 
 

                L'inscription

et la  participation à ce résau

   sont  entièrement grauits.

       Le réseau est modéré

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées reprendront en octobre 2020. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

ABSTRACTION LYRIQUE - IMAGE PROPHETIQUE : L'ART DE KEO MERLIER-HAIM

DE L’ABSTRACTION DES CORPS : L’ART DE DEJAN ELEZOVIC

L'IMAGE DE LA FEMME DANS LA MYTHOLOGIE D'ARNAUD CACHART

L’IDEE, ARCHITECTURE DE LA FORME : L’ŒUVRE DE BERNARD BOUJOL

LE THEATRE DES SENS : L’ŒUVRE D’ALEXANDRE PAULMIER

DU CIEL INTERIEUR A LA CHAISE HUMAINE : L’ŒUVRE DE NEGIN DANESHVAR-MALEVERGNE

VARIATIONS SUR LE BESTIAIRE : L’ŒUVRE DE ROBERT KETELSLEGERS

ELIETTE GRAF ENTRE POESIE ET MAGIE

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2020   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation