Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Une des caractéristiques de l'Art belge que les français s'accordent à ne pas nous contester?

Irréguliers, entre-deux, peu enclins au rationalisme pur et dur, aimant plus la critique -souvent goguenarde- et la vision décalée que le discours emprunt de raide rectitude, d'élégance fastueuse, nous osons tout et pratiquons le bon usage de l'irrévérence.
Un exemple historique: nous aimons notre Petit Julien, sa fière posture et son heureuse gestuelle. Nous ne permettrions jamais à quiconque d'oser interdire l'exposition de son petit attribut.

Un exemple contemporain:

Le Palais des Beaux-Arts accueille l’exposition censurée de Jacques Charlier 100 sexes d’artistes

100 sexes d’artistes, le projet controversé de Jacques Charlier, a été refusé tant par l’organisation de la Biennale de Venise que par la ville elle-même. Les cent affiches - portraits imaginaires d’organes génitaux d’artistes internationaux connus - témoignent d’une vision humoristique de l’art du XXe siècle. En censurant le projet, la Biennale empêche le public de pouvoir juger par lui-même. L’organisation adopte une attitude dénigrante vis-à-vis des artistes concernés et limite la liberté artistique de Jacques Charlier.
Le Palais des Beaux-Arts souhaite soutenir ce projet artistique : il exposera durant tout l’été les 100 affiches.

C’est en 1973 que Jacques Charlier entame sa série 100 sexes d’artistes. L’artiste crée des portraits imaginaires d’organes génitaux d’artistes ayant marqué l’art du XXe siècle depuis Marcel Duchamp. Une anthologie humoristique et satirique de l’art moderne.

Le projet de Jacques Charlier - autodidacte liégeois et artiste multidisciplinaire - a été refusé par la Biennale de Venise au programme « off ». Selon les dires du directeur Daniel Birnbaum et du président Paolo Baratta, les affiches pourraient offenser les artistes concernés. La ville de Venise a elle aussi interdit les affiches, de peur qu’elles ne choquent l’opinion publique.
Jacques Charlier a alors pris contact avec les artistes concernés pour savoir s’ils se sentaient offensés, ce qui n’était pas le cas pour la plus grande majorité d’entre eux. Les responsables de la Biennale sont restés sur leur position et ont ainsi censuré le projet pour des raisons non valables.
Finalement, les affiches ainsi que toute la correspondance avec la Biennale, la ville et les artistes concernés ont quand même été exposées à Venise. Charlier a amarré un bateau transformé en centre de documentation au coeur de Venise sur la Riva dei Sette martiri. Le public a donc pu s’informer sur le développement de l’ensemble du projet.

Choqué par cette censure, le Bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Freddy Thielemans , a décidé d’exposer les affiches à plus de 25 endroits dans les rues de la ville et ce jusqu'à 22 novembre.

Simultanément aux 100 sexes d’artistes, se déroule au Palais des Beaux-Arts jusqu’au 30 août 2009 la double exposition Disorder dans laquelle Jacques Charlier dévoile sa bande dessinée La courbure de l’art, conjointement avec les monumentales installations de Bernar Venet. La bande dessinée parle non seulement de la vie de Bernar Venet mais également du monde artistique new-yorkais.

Vues : 157

Y répondre

Réponses à cette discussion

100 sexes d'artistes.
Ouais !
Si c'était 100 texes de boulangers, cela n'intéresserait personne.

C'est un bon coup ! Mais c'est tout. Les sexes, à qui appartiennent-ils?
A des doublures.

En fait, quand il fait froid, les gens qui laissent leur sexe à l'air ont besoin de doublures pour les tenir au chaud ...pour la photo. Vous n'avez jamais remarqué??????!!!!!!

Connerie, fumisterie !!!
Tiens c'est idiot, j'ai raté cela à l'époque ! Faut croire que cette histoire n'avait pas fait assez de bruit ou que j'étais distrait, car voir 100 sexes d'artistes d'un coup... pourquoi pas ?

Mais comme dit Dominique Dumont, s'il s'était s'agit de 100 sexes de boulangers, cela n'intéresserait personne.
Quoique !

On a beau croire que notre temps est "libéré"... on se demande parfois de quoi il l'est !
Jacques Charlier est un artiste belge reconnu qu'on l'aime ou non !

Cependant comme dans beaucoup d'expositions ou salons, je suppose que les organisateurs de la Biennale de Venise se donnent la possibilité de sélectionner les candidats artistes (dans ce cas tous reconnus) selon des critères examinés par un jury avant que le public ne puisse juger par lui-même.

Souvenons-nous des salons officiels où officiaient les arts pompiers et des salons des refusés ou officiait Monet...

Dans un registre plus spécialisé et actuel , le jury du Salon de l'Aquarelle de Namur ne retient qu'une centaine d'artistes sur près de 1000 candidats.

Les 100 sexes d’artistes,une oeuvre d'art ou une forme de jeu intellectuel ?( j'ai gagné un tshirt sur internet en mettant le nom du propriétaire sur un nombre suffisant de ces sexes!) l'avenir nous le dira ... Dans l'immédiat, Charlier a créé l'évènement en organisant,tout seul,son salon des refusés dans ce bateau amarré.

Que la Belgique et son Palais des Beaux-Arts protège Son artiste en se souvenant de l'ensemble de son oeuvre... et de manneken pis , c'est de bonne guerre...

Mais Il n'en reste pas moins que l'interrogation primordiale est : le nom d'un artiste reconnu est - il une garantie suffisante de la qualité d'une oeuvre quelle que soit son sujet ?

Jacques Charlier, faisait-il une oeuvre de qualité,digne d'être sélectionnée pour la Biennale de Venise en présentant ces 100 sexes?
Je dirais simplement que les Belgesont un passé récent fait de bric et de broc au point qu'il risque d'éclater.
Les Français ont un passé lointain et une immense culture qui est en même temps une charge et un honneur à porter qui se reflète dans sa mémoire collective.
On le remarque tout de suite en discutant avec eux. Ils ne prennent pas de distance par rapport à ce qui touche leur pays, même s'ils sont gouailleurs. On peut les comprendre comme on peut nous comprendre.
Je dois ajouter, pour répondre plus directemeent à la question, notre liberté : il n'y a pas chez nous de véritables institutions pour interdire ou emprisonner la création.

Répondre à la discussion

RSS

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation