Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

« Les gens qui ne sont pas capables de jeter , qui hésitent à se séparer de vieilleries qui ne leur sont d'aucune utilité sont d'incurables nostalgiques que le passé entrave. »

 

« Les gens qui ne sont pas capables de  jeter , qui hésitent à se séparer de vieilleries qui ne leur sont d'aucune utilité sont d'incurables nostalgiques que le passé entrave.  »

Extrait de " Se résoudre aux adieux "  de Philippe Besson

" Le cri "

Edvard Munch

Vues : 1327

Y répondre

Réponses à cette discussion

Merci à Robert Paul pour la validation de cette discussion , et merci à Liliane Magotte , pour le coup de cœur de cette citation , que j'avais porter à son attention .
Comme Liliane est très sollicitée , elle me confie donc le bon déroulement de cette discussion , et c'est avec plaisir que je répondrais , à vos appréciations .

Que pensez vous de cette citation , vous laissez vous entravez par votre passé ... Faites vous partie de ces personnes qui entassez !

Merci à toutes et à tous de votre participation

Solen

Bonsoir Deashelle
Je ne peux qu'apprécier cette vidéo , grande fan de Bassens que je suis ! Je te remercie de ta participation..mais encore !
Bonne soirée
Solen

 

J'ai surtout appris...

 

 J'ai surtout appris à jeter

Au loin , les mauvais souvenirs,

Les culpabilités pesantes,

Et les larmes du passé.

 

J'ai surtout voulu avancer

Et ne pas tuer mes désirs

Quand la vie est désolante

Et ne jamais rien regretter. 

 

 

Liliane Magotte

 

Merci Liliane

Comme ce poème ,  est à mon sens , plein de vérité " les culpabilités pesantes , et les larmes du passé..."

Avec toute mon amitié , je vais donc faire écho ,avec un autre poème ...
Solen
Liliane Magotte a dit :

 

J'ai surtout appris...

 

 J'ai surtout appris à jeter

Au loin , les mauvais souvenirs,

Les culpabilités pesantes,

Et les larmes du passé.

 

J'ai surtout voulu avancer

Et ne pas tuer mes désirs

Quand la vie est désolante

Et ne jamais rien regretter. 

 

 

Liliane Magotte

 

         Vers demain  Vers la Vie

Oublier les souvenirs douloureux

Avancer , rejeter tout ce qui peut entraver .

Faire face au présent , avec l'esprit joyeux

Un avenir ainsi préparer ; pourra être envisagé ! 

 

Tel  le phénix renaissant de ses cendres

Oublier les échecs , hier est passé

Faire de chaque jour un instant à prendre

 Ne pas regretter ..seulement visualiser

 Ainsi libérer des pensées entravantes

 Nous pourrons avancer vers la vie

 Ses mystères , ses sonorités  captivantes .

 Et nous verrons aujourd'hui avec philosophie

     Solen Lemonnier   

Bonsoir Joëlle , bonsoir Catherine . Je vous remercie de votre visite et appréciation .

Bonne soirée

Amitiés

Solen


Merci chère Joëlle , tu exprime très justement , la différence entre " Jeter  , dans ce monde de consommation , qui est chose courante , et essayer de rejeter , les souvenirs négatifs du passé.
Bisous Joëlle
Solen


Joelle Diehl a dit :

Vous faites de telles prouesses en vers que je n'ose ajouter les miens....Lily étonnante, Solen délicieuse comme toujours....

Jeter n'est peut-être pas le terme le plus positif quand on pense à notre société actuelle de consommation, mais "jeter loin de soi" oui, lâcher prise, se débarrasser du lourd, de ce que l'on traîne....oui ! Cela amène un vent frais, un coup d'oxigéne á travers l'âme! l'Emaüs du coeur!..

Bravo pour ce thème qui fait réfléchir.

Bien à vous deux

Joelle

Bonsoir Solen,

Si je garde, c'est surtout en pensant, qu'un jour on en aurait besoin!

Amitiés

Adyne

Comme je comprends ,Catherine , ce que tu veux dire ...Non on ne peut tout jeter , l'amour qui a été ne peut être renié , mais ne pas accepter la souffrance qui parfois en découle , rejeter les doutes les culpabilités , les remises en question ...

"Peut-être ai-je jeté trop tôt ou trop tard, animée de l'espoir naïf que l'on pouvait faire du beau avec du laid. Combien d'essais pour la paix avant de tourner les talons, résignée?" Je relève ta phrase ,Catherine ,avec beaucoup d'intérêt !
Oui on peut faire du beau ,avec du laid , à condition de le vouloir à deux ...à condition que ce laid , ne soit que l'emballage et qu'à l'intérieur le beau ne demande qu'à fleurir ..Les essais sont nombreux , car pour avoir la certitude , d'agir sans regret , il faut du temps ..Mais une fois un livre fermé , si celui ci ne vous a apporté , plus d'ennui que de plaisir , en dépit des pages tournées et retournées ...pourquoi s'acharner et se condamner à ne vouloir voir d'autres images !
Pour répondre à ta question , Catherine "Et vous que jetez vous"  !
A vrai dire , je n'aime pas jeter !  Quelques exemples ...Un livre , je vais l'offrir à une personne , qui lui sera plus agréable , qu'à moi ...un vêtement qui ne me va plus , des objets qui ne vont plus dans mon décor ...je donne ..autre exemple , mes parents partit tout deux , je range des écrits , des cartes leur ayant été adressés ; cela me peine tout d'abord , de jeter un morceau de leur vie ; mais cela leur appartient , n'est ce pas ! ..ce morceau de leur vie ..alors je fait un paquet et je brûle ...Les souvenirs heureux , sont à jamais , dans notre cœur ...
Merci infiniment Catherine , de ton commentaire , plein de pertinence .

Avec toute mon amitié
Solen


Catherine Melchior Sana a dit :

A méditer. Coincidence du présent. Je pensais avoir tout jeté, au propre comme au figuré. Mais hier soir, on m'a "offert" un morceau de passé dont je ne sais que faire. Un objet pour une remise en question

Peut-on tout jeter? Peut-on tout garder? Comment faire la part des choses?

"Au loin les mauvais souvenirs, Les culpabilités pesantes". Mais il arrive que l'on vous les reserve en dessert, loin soudain les pardons et les pages tournées.

Peut-être ai-je jeté trop tôt ou trop tard, animée de l'espoir naïf que l'on pouvait faire du beau avec du laid. Combien d'essais pour la paix avant de tourner les talons, résignée?

Et vous, que jetez-vous?

Nous ne voyons pas à un train reculer !  Alors , regardons  devant l'avenir

Bonsoir Adyne

Tout d'abord , merci pour ta visite ..Tout comme toi , je garde ..pour le cas ou j'en aurait besoin .

Mais j'essaie de temps à autre de faire du tri , quand les choses n'ont pas servit pendant des années .

Amitiès

Solen
Gohy Adyne a dit :

Bonsoir Solen,

Si je garde, c'est surtout en pensant, qu'un jour on en aurait besoin!

Amitiés

Adyne

Répondre à la discussion

RSS

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation