Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Choses qui émeuvent un 8 mars

 


 

Un vent d’Est, un vent d’Ouest,

Un vent d’Arabie, un vent de Laponie,

Un parfum de tête, un parfum de cœur,

Un peuple migrateur qui s’abat sur un champ labouré,

Une tasse de thé et un livre ouvert,

Une écriture qui trace sur la page blanche,

Un calligraphie sur un tableau noir,

Une voix contre mille silences.

 

Vues : 1617

Y répondre

Réponses à cette discussion

Pour mot repère... je choisis " partage " et te remercie pour ces lignes . en te souhaitant une douce soirée . Nicole

 

Une voix, une voix qui vient de si loin
Qu'elle ne fait plus tinter les oreilles,
Une voix, comme un tambour, voilée
Parvient pourtant, distinctement, jusqu'à nous.

... Bien qu'elle semble sortir d'un tombeau
Elle ne parle que d'été et de printemps.
Elle emplit le corps de joie,
Elle allume aux lèvres le sourire.

Je l'écoute. Ce n'est qu'une voix humaine
Qui traverse les fracas de la vie et des batailles,
L'écroulement du tonnerre et le murmure des bavardages.

Et vous ? Ne l'entendez-vous pas ?
Elle dit "La peine sera de courte durée"
Elle dit "La belle saison est proche."

Ne l'entendez-vous pas ?

(La voix, Robert Desnos)

une fête qui se prépare!Richard S Johnson



Deashelle a dit :



parce qu'elle est si belle,

 L'harmonie

Dynastie Song (12e- 13e siècles) 

 

du fil

qui se tend

une aiguille

qui perce

un canif

qui coupe

un cri

qui transperce

le dieu Mars

pour les siècles

des siècles

 

 



Annie Jourdain a dit :

du fil

qui se tend

une aiguille

qui perce

un canif

qui coupe

un cri

qui transperce

le dieu Mars

pour les siècles

des siècles

 

Le coeur cousu, l'histoire de Frasquita, jeune et belle couturière, un peu sorcière, née dans un village andalou écrasé de soleil.
Frasquita qui sublime les chiffons, coud les êtres ensemble, reprise les hommes effilochés, suture les mondes entre eux.

 

Le 7 mars, car déjà il n'est plus.

LA CLEF DE MON POEME 8 MARS: ce qui m'a inspiré, c'est l'excision et l'infibulation.

 L'excision et l'infibulation ont inspiré ce poème 8 Mars.

C'est une joie d'apprendre que Frasquita coud et reprise ... répare ...

Deashelle a dit :



Annie Jourdain a dit :

du fil

qui se tend

une aiguille

qui perce

un canif

qui coupe

un cri

qui transperce

le dieu Mars

pour les siècles

des siècles

 

Le coeur cousu, l'histoire de Frasquita, jeune et belle couturière, un peu sorcière, née dans un village andalou écrasé de soleil.
Frasquita qui sublime les chiffons, coud les êtres ensemble, reprise les hommes effilochés, suture les mondes entre eux.

 

Répondre à la discussion

RSS

  • L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

    Robert Paul recommande

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

  

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation