Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Dialogue entre réalité et poésie

par Nicole Benoit Aquilina

  • Le Non-dit, l'envers du décor, les coulisses, tous ces fils de l'invisible, les rencontres, les amitiés , les ruptures aussi...sont là pour construire notre vie.

Tout est si fragile...Si l'on coupe les fils, tout peut s'écrouler !..

  • Au-delà du silence subsiste le sentiment d'exister.

Notre seul tort, souvent, c'est d'oublier le meilleur des moments partagés.

Ce qui reste au plus profond du coeur et de l'âme, ce sont des impressions subtiles, des souvenirs, des sensations.

Lorsque l'on quitte la Terre, on n'emmène rien ; seule reste la place des pas...une trace de notre passage en ce monde.

  • S'exprimer par le corps et la parole est pour nous un besoin biologique.Nous sommes ainsi faits d'une inéluctable " matière " de sentiments : c'est notre croix et notre salut !

Pas de tensions...La Peinture c'est, pour moi, la tentation de respirer dans un monde parfois irrespirable, laisser le temps filtrer notre sensibilité et re-créer.

  • L'art devrait être le lieu où peut se développer une certaine magie de la vie, peut-être encore le seul vecteur capable de faire vivre le rêve, même dans ses aspects les plus contestataires.
  • Etre le témoin de son temps est un fait incontournable, savoir le sublimer pour mieux le transcender est certainement le rôle incontestable de l'artiste. 

Vues : 296

Pièces jointes :

Y répondre

Réponses à cette discussion


Merci de votre commentaire  Joelle ! Nous sommes donc sur la même longueur d'onde , en harmonie !

Bien amicalement .
Joelle Diehl a dit :

"La Peinture c'est, pour moi, la tentation de respirer dans un monde parfois irrespirable, laisser le temps filtrer notre sensibilité et re-créer."

Un pinceau ou un crayon pour laisser parler les non-dits, pour laisser pleurer les vécus ou pour chanter la joie de vivre, la communion avec la nature...transcender sans aucun doute.

Alfred Capus disait qu'il fallait rêver très haut pour ne pas réaliser trop bas...

Je vous suis volontiers sur ce chemin artistique Nicole...

Merci de ce petit texte. Amitié  Joelle

Etre le témoin de son temps est un fait incontournable, savoir le sublimer pour mieux le transcender est certainement le rôle incontestable de l'artiste.

Ce qui n'est pas toujours facile à réaliser sur toile, je suis bien sûr entièrement en accord avec votre façon de penser et voir, c'est ainsi que je m'enferme dans ma bulle pour exprimer ce que j'aime, et ressens à ma façon, une manière de s'évader face à un monde parfois difficile mais pourtant si beau ! une chose est certaine, nous avons un beau rôle ...en tant qu'artistes ...

C'est tres emouvant!

L’OUBLI
Si la mémoire est un abîme si profond
Qui dans le noir, elle rejaillit trop aigüe
Et durant le jour, malmenée, elle est perdue
C’est qu’elle est une lumière qui nous surprend

Tel un écho, une réminiscence enfouie
D’une vie antérieure avec ses hauts, ses bas
Tel un porche, une voûte, à entrelacs
Elle ranime nos cœurs et chasse l’oubli

Que serait notre vie sans la douce omission ?
Notre mémoire serait creuse et l’âme vide
Que serait ce silence dans la nuit perfide ?
Que seraient les yeux de l’imagination ?

Cependant, si des souvenirs nous sont chers
D’autres, récalcitrants, nous causent de la peine
C’est pourquoi l’oubli seul devient une aubaine
Dans un présent, un réceptacle délétère

Abdellatif

Répondre à la discussion

RSS

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation