Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Souvent les artistes se cantonnent dans une seule activité. Mais il existe aussi et souvent, des artistes polymorphes... C'est à dire des artistes qui pratiquent plusieurs expressions. Cela est souvent donné comme une tare... d'art...

Je suis donc un artiste polymorphe et pourquoi.

En 1965, je suis rentré aux Beaux Arts, en architecture, a cette époque le cursus d'étude comportait majoritairement de l'archi bien entendu, mais aussi des disciplines obligatoires qui comptaient pour l'obtention du diplôme. A savoir, dessins de toutes expressions, peinture, sculpture, gravure, modelage, photo et design. J'ai donc baigné, bon gré, mal gré dans cet environnement d'expressions pendant 6 ans. Aujourd'hui pour rentrer en archi, il faut au moins bac + 4, et pas savoir forcement dessiner. Moi, je suis rentré en archi en 1965  avec un dossier de dessins pas top, mais avec bac - 3... et il fait pas chaud a cette température...

J'aimerai avoir vos sentiments polymorphiques... Amitiés

Vues : 3499

Y répondre

Réponses à cette discussion

Tu ne crois pas que c'est une question de curiosité et de don? n'est pas polymorphe qui veut. Il faut avoir l'esprit plastique (!), disons souple et être à l'affût.
Un type comme Cocteau était un fameux polymorphe en art (entre autres...).
C'est possible que les écoles et académies d'art spécialisent trop vite et restreignent ainsi la curiosité des élèves.
Mais il n'y a pas que l'école! Maintenant, un jeune qui sort des études devrait déjà avoir disons deux ans d'expérience. C'est le serpent qui se mange la queue. Chacun ses goûts!
Cher Gilles,

La richesse de l’être, et comme vous le savez déjà, ne vient pas du hasard, mais elle vient de ses expériences dans la vie, de ses visions et de ses méditations fructueuses.

Aussi, il y a une autre partie qu’on ne peut pas prévoir à 100 %. Elle revient au côté héréditaire chez tous les gens, que la science actuelle cherche à explorer pour pouvoir déficeler et connaître son mystère, ou même à vrai dire, ses mystères ; afin d’exploiter toutes ses potentialités dans divers domaines de la vie des êtres humains..!

Les divers types d’intelligences, ainsi que leurs degrés, déjà découvertes, et même si cela n’est que dans ses débuts, prouve que les gens ne sont pas tous avec le même quotient intellectuel, et le même quotient d’intelligence. Et c’est de même pour les types d’intelligence, puisque on trouve des personnes qui présentent, avec un niveau supérieur, certains types d’intelligences, alors que ce n’est pas le même cas dans d’autres types d’intelligences. En se référant, au degré remarqué qui diffère d’une personne à une autre.

Et tout cela, n’est en aucun cas une sorte de discrimination, ou manque de respect envers les personnes, mais se sont des faits basés sur des expériences, et sur des notions scientifiques et des bases purement sobre et logique. Le but aussi.

C’est pourquoi, la capacité des gens diffère de l’un à l’autre. Et on ne peut pas dire que tout le monde peut faire, ou réaliser la même chose, ou aboutir aux m%C
C’est pourquoi, la capacité des gens diffère de l’un à l’autre. Et on ne peut pas dire que tout le monde peut faire, ou réaliser la même chose, ou aboutir aux mêmes résultats. Et c’est pourquoi aussi, qu’on trouve que des personnes ont l’habilité de faire ou d’étudier certains domaines (Maths, Physique, technologie…). D’autres non, ils ont le pouvoir d’étudier d’autres matières, et s’affirmer dans d’autres réalisations, et dans d’autres domaines. Le cas le plus marquant dans ce sens, c’est celui des génies, ceux qui ont marqué l’histoire humaine par leurs exploits et leurs grandes créativités.

La question dans ce domaine est vague et vaste aussi, et pour la contenir avec plus de précision, une précision qui se développe à chaque fois, je crois qu’il faut revenir encore et encore, aux divers manifestations de la personnalité, et aux vraies capacités des individus.

Aujourd’hui, et aussi depuis quelques temps, le test psychotechnique, que je considère personnellement encore loin de la fiabilité souhaitée ou désirée, mais qui a donné comme même, des fruits dans la qualification et la spécialisation de plusieurs générations d’ingénieurs, de techniciens, et de chercheurs…

C’est une phase qui est devenu primordiale dans l’orientation des personnes désireuses à prendre telle ou telle branche, ou spécialité. Et surtout cela permet de laisser se confirmer, les tendances, la capacité intellectuelle, le quotient d’intelligence, au moins c’est ce qui souhaité, et c’est l’objectif tend désiré !

Et pour finir cette partie de mon intervention, je fais rappeler brièvement, le sujet de spécialisation, et l’unique branche, qui règne de nos jours. Et je crois, que plus de la qualité des résultats de ce processus, il y a un grand problème qui surgit de ce choix, puisque le sens de créativité chez les individus, devient plus limiter, et appauvrit la personnalité et le don d’inventivité et la libre et riche pensé…
En revenant au thème de cette discussion, je peux dire que le monde artistique n’est pas loin de tout ça ! Les artistes sont eux aussi, et avant tout, des êtres humains. Par conséquent, la question des types d’intelligences et les quotients intellectuels, les concernes eux aussi. Et même avec un plus. Puisque le coté sensationnel et sentimental… entrent en jeu.

Et comme repense à votre question si pertinente et si importante, qui concerne les artistes (Avoir une seule activité ou être polymorphe.. ?), j’abouti à un résultat, comme suite de ce qui est dit, que pour être polymorphe, il faut avoir la capacité de l’être ! Si non, toute tentative dans ce sens, et sans avoir le bagage nécessaire, n’aboutira jamais à une vraie réussite…Mais cela n’est pas une condition de ne pas essayer, ou c’est une objection devant toute tentative..! Et ce n’est non plus une sorte d’interdiction, car tout le monde est libre de faire ce qui lui plait le plus !

Prendre l’initiative, et faire des expériences, oui pas de problème ! Mais prétendre que tout dessin et un art, ou toute écriture est une poésie ou prose..! Alors là, la créativité humaine devient vraiment dans un réel danger..!
Et on voit déjà les résultats de ce type de tendances et de comportement, sur toute la scène intellectuelle internationale..!

Faute de qui ?! Ou de quoi ?!

Ah ! Pour rependre à cette question, il faut choisir les mous de tête, que d’aborder ce sujet si épineux..! Puisque tout le monde se croit à la hauteur ! Alors avec qui doit-on parler ?! Et qui va entendre l’autre..?! :-)

Et je me souviens d’une parole dite par un sage arabe, que j’essais de traduire en langue française, il disait :
« Dans tous les cas que je discute avec un savon je le bats, et dans tous les cas que je discute avec un ignorant, il me bat ! ». :-)

Mr Gilles, merci pour ce sujet port important. Et permettez moi de présenter toutes mes amitiés, et avec tout le respect à votre belle et riche expérience dans la vie !

Et merci pour votre ouverture d’esprit, et pour votre humour et bonté du cœur..!

Et je peux dire à la fin que « Tend qu’on vit, il faut donner le mieux du soi, et le mieux qu’on a.. ! ».

Si non, « qui peut vivre toute sa vie dans la douleur du doute, et sous la prise du mépris du soi..?! ».

Très belle nuit cher ami.

Abdeslem Sbibi
Maroc, le 17 octobre 2010
Je rectifie:

Et je me souviens d’une parole dite par un sage arabe, que j’essais de traduire en langue française, il disait :

« Dans tous les cas que je discute avec un savant je le bats, et dans tous les cas que je discute avec un ignorant, il me bat ! ». :-)
Pourquoi serait-ce une tare que d'être polymorphe ??? Le plus taré de tous les artistes serait alors Picasso !!!!
Pour ma part, l'artiste qui se cantonne dans un "système de production " ou "système de création" se réfugie dans un langage connu qui lui permet d'être reconnu ... Peut-être a-t-il peur de se perdre en appréhendant l'inconnu ??
Je fais partie des artistes hyper polymorphe, curieuse de toute nouvelle technique, curieuse de développer ce qui me vient spontanément et qui exige justement le renouveau des techniques et matières.
Je vous encourage à être et rester polymorphe, symbole de votre puissance créatrice !!!
Bien Artistiquement

Merci Madame de votre accompagnement, le fait de dire qu'être polymorphe est une tare, était pour moi un questionnement, car je n'ai jamais su rester dans une expression ad vitam. Fort des récents commentaires je me sens rassuré sur cet état, sans pour autant avoir affirmé ma voie. Bien amicalement. Gilles

Brigitte Schuermans a dit :
Pourquoi serait-ce une tare que d'être polymorphe ??? Le plus taré de tous les artistes serait alors Picasso !!!!
Pour ma part, l'artiste qui se cantonne dans un "système de production " ou "système de création" se réfugie dans un langage connu qui lui permet d'être reconnu ... Peut-être a-t-il peur de se perdre en appréhendant l'inconnu ??
Je fais partie des artistes hyper polymorphe, curieuse de toute nouvelle technique, curieuse de développer ce qui me vient spontanément et qui exige justement le renouveau des techniques et matières.
Je vous encourage à être et rester polymorphe, symbole de votre puissance créatrice !!!
Bien Artistiquement
L’art pictural c’est la recherche en soi, un onguent pour l’esprit, une source d’équilibre et d’épanouissement.
Vous percevrez une nouvelle dimension, ce qu’elle contient dans son mouvement, ses formes, et ses couleurs.

Le musicien lit et interprète les notes d’une partition, c’est une mélodie, avec des nuances et différentes vibrations qui enchantent nos sens… ; En peinture, le subjectile employé (toile ou autre), est une portée où l’on dépose par touche différentes nuances de couleur qui fractionnent l’intensité ; le résultat obtenu ainsi, reproduit les mêmes effets qu’en musique, mais ressenti à travers le regard…
La musique et l’art pictural ont un point commun, ils rendent nos rêves accessibles.

Par une vision de son état d’esprit, le peintre polymorphe agrémente la toile, d’une projection de couleurs et de formes que reflètent différents mouvements : impressionnisme – surréalisme - fauvisme – cloisonnisme- etc.….

Tout peintre artistique est un créateur qui s’ignore.

Connaissance et intelligence n’ont aucun point commun - l’un clame les choses apprises.
- l’autre les discerne.
Artistiquement vôtre

D'accord avec vous, mais mon propos sur l'artiste polymorphe s'étend sur diverses activités pour un même artiste, peinture, sculpture, dessin, gravure, etc... Il est vrai comme le signale Brigitte que de grands artistes étaient polymorphes, Dali par exemple connu pour ses peintures, était un redoutable sculpteur, ainsi qu'un assembleur de pièces de récupération, il suffit de visiter son musée a Figueras pour le constater. Picasso aussi, Giacometti et tant d'autres.
Maillot André Christian a dit :
L’art pictural c’est la recherche en soi, un onguent pour l’esprit, une source d’équilibre et d’épanouissement.
Vous percevrez une nouvelle dimension, ce qu’elle contient dans son mouvement, ses formes, et ses couleurs.

Le musicien lit et interprète les notes d’une partition, c’est une mélodie, avec des nuances et différentes vibrations qui enchantent nos sens… ; En peinture, le subjectile employé (toile ou autre), est une portée où l’on dépose par touche différentes nuances de couleur qui fractionnent l’intensité ; le résultat obtenu ainsi, reproduit les mêmes effets qu’en musique, mais ressenti à travers le regard…
La musique et l’art pictural ont un point commun, ils rendent nos rêves accessibles.

Par une vision de son état d’esprit, le peintre polymorphe agrémente la toile, d’une projection de couleurs et de formes que reflètent différents mouvements : impressionnisme – surréalisme - fauvisme – cloisonnisme- etc.….

Tout peintre artistique est un créateur qui s’ignore.

Connaissance et intelligence n’ont aucun point commun - l’un clame les choses apprises.
- l’autre les discerne.
Artistiquement vôtre
"Connaissance et intelligence n’ont aucun point commun - l’un clame les choses apprises.
- l’autre les discerne.
"


Oui, mais ça ne nie pas que l’un enrichit l’autre, et que rien ne vient du hasard. L’être, est avant tous une unité de pouvoirs et forces qui s’interrogent, s’interpellent, se complètent, et se contredisent parfois même… Une unité dans la différence, et aussi une différence dans l’unité… C’est vraiment magique…
Après tout ça, quand le créateur entre dans la phase de transe, ou dans le deuxième souffle de l’état de l’être, si on peut le dire, c’est tout un ensemble de fonctions supérieur qui entrent en jeu, et chacune de ces fonctions joue son rôle, qu’il soit grand ou minime.

Amicalement,
Abdeslem



Maillot André Christian a dit :
L’art pictural c’est la recherche en soi, un onguent pour l’esprit, une source d’équilibre et d’épanouissement.
Vous percevrez une nouvelle dimension, ce qu’elle contient dans son mouvement, ses formes, et ses couleurs.

Le musicien lit et interprète les notes d’une partition, c’est une mélodie, avec des nuances et différentes vibrations qui enchantent nos sens… ; En peinture, le subjectile employé (toile ou autre), est une portée où l’on dépose par touche différentes nuances de couleur qui fractionnent l’intensité ; le résultat obtenu ainsi, reproduit les mêmes effets qu’en musique, mais ressenti à travers le regard…
La musique et l’art pictural ont un point commun, ils rendent nos rêves accessibles.

Par une vision de son état d’esprit, le peintre polymorphe agrémente la toile, d’une projection de couleurs et de formes que reflètent différents mouvements : impressionnisme – surréalisme - fauvisme – cloisonnisme- etc.….

Tout peintre artistique est un créateur qui s’ignore.

Connaissance et intelligence n’ont aucun point commun - l’un clame les choses apprises.
- l’autre les discerne.
Artistiquement vôtre
Personnellement, je pense qu'être un artiste polymorphe est certainement une richesse, car pour lui-même l'artiste se nourrira de tout ce qu'il touche, pour sans doute s'exprimer un jour mieux dans une discipline préférentielle, mais non limitative. Moi-même, j'aime écrire, dire, dessiner, peindre et même chanter ! Pourquoi pas ?
Mais beaucoup sont comme moi des "artistes de hobby", car les dons non exploités réellement et professionnellement restent un peu "sous le boisseau"... et c'est peut-être dommage. D'où l'impression de tare, comme vous dites ? Peut-être.
D'abord...pourquoi cette question??? Comme si tu veux te rassuré d'une réponse dont tu es déjà conscient...
Quelle importance bon dieu (bien qu'il n'as pas la quotte ces jours si), de savoir si être "polymorphes" est un plus, une nécessité ou une preuve de faille... N'est ce pas que le résultat qui prime???????????? Peut importe si on est connu(e) ou pas.
Pauvres egos comme moi vous ne faites qu'à vous faire plaisir....nombrilistes va!!!!

Eric Migom

Répondre à la discussion

RSS

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2022   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation