Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Choses qui émeuvent un 8 mars

 


 

Un vent d’Est, un vent d’Ouest,

Un vent d’Arabie, un vent de Laponie,

Un parfum de tête, un parfum de cœur,

Un peuple migrateur qui s’abat sur un champ labouré,

Une tasse de thé et un livre ouvert,

Une écriture qui trace sur la page blanche,

Un calligraphie sur un tableau noir,

Une voix contre mille silences.

 

Vues : 1189

Y répondre

Réponses à cette discussion

La Danseuse

 

Elle aime ces airs qui lui donnent envie de laisser éclater l'amour qu'elle a pour la Vie .
Tourner, Valser..cela lui mets le rouge aux joues , ce rouge qu'elle aime et qui est sa personnalité

 

Parfois assise ou allongée elle ferme les yeux ..elle ne dort pas , elle voyage ,elle rêve ,elle danse.
Les notes de musique s'élèvent et l'emporte vers des pistes , rien que pour elle ...elle ne voit personne , elle danse .

 

Ses pieds se meuvent et bientôt la voilà qui se lève et là dans son salon lallalala elle tourne , elle fredonne et danse , danse .

 

La danse c'est sa Vie et qu'importe qu'elle soit triste ou gaie cette danseuse virevolte au son de la mélodie . 

 

Valse de rêve, valse d'amour !
Au soir exquis
Son rythme l'appelle

                                                                 Solen le 18 Aout2012

 

Coupables

Il n'y a pas de parole masculine

Honte

Il n'y a pas d'excuse

Qui tienne

Le silence

Les cris

Pourquoi

La bête en nous

Je voudrais être Desnos

Entendre

Une voix humaine

Très douce

Qui allume le sourire

A leurs lèvres

A elles

Le 8 mai, c'est la journée de la femme.

Ce qui m'émeut, c'est la violence faite aux femmes par les hommes, pas seulement pendant les guerres mais aussi tous les viols révélés ou trop souvent cachés, et puis la violence la plus plus sournoise dite"domestique" : coups, viols intrafamiliaux, autour de nous, dans notre monde "post-moderne" !

Pour Dominique Dumont.: de Desnos: Le poème à Florence

 

Merci Dominique Dumont pour ce beau poème de Desnos .
Merci aussi pour cette empathie quant à la violence faite aux femmes .

Dominique Dumont a dit :

Le 8 mai, c'est la journée de la femme.

Ce qui m'émeut, c'est la violence faite aux femmes par les hommes, pas seulement pendant les guerres mais aussi tous les viols révélés ou trop souvent cachés, et puis la violence la plus plus sournoise dite"domestique" : coups, viols intrafamiliaux, autour de nous, dans notre monde "post-moderne" !

Merci à vous Monsieur Robert Paul pour ce poème à Florence de Desnos

Robert Paul a dit :

Pour Dominique Dumont.: de Desnos: Le poème à Florence

 



Solen Eve Lemonnier a dit :

Merci à vous Monsieur Robert Paul pour ce poème à Florence de Desnos

Robert Paul a dit :

Pour Dominique Dumont.: de Desnos: Le poème à Florence

 

Merci à vous monsieur Paul, pour ce poème chanté d'un autre Robert : Desnos.

Je l'ai longuement lu (car j'ai dû retourner au texte écrit). Il est d'abord difficile et très profond, il demande beaucoup d'efforts pour faire les raccords avec notre propre pensée.

Au nom de toutes les anonymes, Desnos veut sauver Florence de l'oubli où s'en vont les mortels en lui faisant une place dans un olympe arbitraire et inaccessible. Il en est follement heureux. (et le lecteur aussi !) Voici la dernière strophe :

Buvons joyeusement ! chantons jusqu’à l’ivresse !

nos mains ensanglantées aux tessons des bouteilles

Demain ne pourront plus étreindre nos maîtresses.

Les verrous sont poussés au pays des merveilles.

 



Deashelle a dit :

Somalie: pas de permis de violer

 
Somalie: pas de permis de violer
500,000
329,539


Pourquoi c'est important

                               Je m’appelle Laila et je suis journaliste. J’ai écrit un article sur une jeune femme victime d’un viol collectif perpétré par les soldats gouvernementaux en Somalie. J’espérais que le courage dont elle a fait preuve en racontant son histoire attirerait l’attention sur la véritable épidémie de viols qui mine le pays. J’avais tort. Les pouvoirs publics ont utilisé mon article pour jeter en prison une femme violée et un autre journaliste. Leur crime? «Insulte aux institutions de l’État».
Subir un viol est abominable, mais quand les seules autorités vers lesquelles vous pouvez vous tourner sont vos agresseurs, le sentiment d’impuissance peut être dévastateur. Mais ensemble, nous pouvons redonner espoir aux femmes violées. C’est pour cela que j’ai lancé cette pétition sur le site d’Avaaz. La Somalie est très dépendante de l’aide financière d’autres pays; la communauté internationale peut donc faire pression pour que la Somalie cesse d’enterrer ces affaires et mette en place de véritables réformes pour stopper l’épidémie de viols perpétrés par les forces de l’ordre.
Notre appel peut marcher, mais nous devons être nombreux. L’envoyée spéciale de l’ONU Zainab Bangura nous a promis d’aller remettre notre pétition aux pays donateurs et au Président somalien. Aidez-nous en signant la pétition et en envoyant cet e-mail à vos amis. Montrons aux Somaliennes qu’elles ne sont pas seules et que personne n’a le droit de les violer.
Laila Ali, une journaliste anglo-somalienne basée à Nairobi.
POUR EN SAVOIR PLUS:



  Somalie : une femme violée et emprisonnée (Afrik.com)
http://www.afrik.com/somalie-une-femme-violee-et-emprisonnee

  Union africaine : les attentes du nouveau président somalien (A écouter sur RFI)
http://www.rfi.fr/afrique/20130128-union-africaine-attentes-nouveau...

  Le viol mis en lumière en Somalie (IRIN)
http://www.irinnews.org/fr/Report/97351/Le-viol-mis-en-lumi%C3%A8re... 

5 févr. 2013 ... Une Somalienne, qui affirme avoir été violée par des membres des forces de
sécurité, et un journaliste auquel elle s'est confiée ont été ...

www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/02/05/97001-20130205FILWWW00485-som...

7 févr. 2013 ... Une jeune Somalienne témoigne de son viol auprès d'un journaliste. Tous deux
sont condamnés à un an de prison. Inacceptable, écrit Zainab ...

www.letemps.ch/Page/Uuid/4a9ad724-7084-11e2-a8ae-1fdb6b5e92d2/Lenfe...

L’enfer d’une Somalienne emprisonnée après avoir été violée, Tribune des droits humains

http://www.infosud.org/L-enfer-d-une-Somalienne,10328

 

                                                                Publiée Février 20, 2013

!à peine croyable! et pourtant une triste réalité au Liban!

S’il arrivait un jour, en quelque lieu sur terre,
Qu’une entre vous vraiment comprît sa tâche austère,
Si, dans le sentier rude avançant lentement,
Cette âme s’arrêtait à quelque dévouement,
Si c’était la Bonté sous les cieux descendue,
Vers tous les malheureux la main toujours tendue,
Si l’époux, si l’enfant à ce cœur ont puisé,
Si l’espoir de plusieurs sur Elle est déposé,
Femmes, enviez-la. Tandis que dans la foule
Votre vie inutile en vains plaisirs s’écoule,
Et que votre cœur flotte, au hasard entraîné,
Elle a sa foi, son but et son labeur donné.
Enviez-la. Qu’il souffre ou combatte, c’est Elle
Que l’homme à son secours incessamment appelle,
Sa joie et son appui, son trésor sous les cieux,
Qu’il pressentait de l’âme et qu’il cherchait des yeux,
La colombe au cou blanc qu’un vent du ciel ramène
Vers cette arche en danger de la famille humaine,
Qui, des saintes hauteurs en ce morne séjour,
Pour branche d’olivier a rapporté l’amour.

Louise Ackermann 1835



Solen Eve Lemonnier a dit :

Merci Dominique Dumont pour ce beau poème de Desnos .
Merci aussi pour cette empathie quant à la violence faite aux femmes .

Dominique Dumont a dit :

Le 8 mai, c'est la journée de la femme.

Ce qui m'émeut, c'est la violence faite aux femmes par les hommes, pas seulement pendant les guerres mais aussi tous les viols révélés ou trop souvent cachés, et puis la violence la plus plus sournoise dite"domestique" : coups, viols intrafamiliaux, autour de nous, dans notre monde "post-moderne" !

Huit mai? Quel beau lapsus pennae! Plût au ciel que chaque 8 du mois , on s'en souvienne! Huit: un infini debout!

Solen Eve Lemonnier a dit :

Merci Dominique Dumont pour ce beau poème de Desnos .
Merci aussi pour cette empathie quant à la violence faite aux femmes .

Dominique Dumont a dit :

Le 8 mai, c'est la journée de la femme.

Ce qui m'émeut, c'est la violence faite aux femmes par les hommes, pas seulement pendant les guerres mais aussi tous les viols révélés ou trop souvent cachés, et puis la violence la plus plus sournoise dite"domestique" : coups, viols intrafamiliaux, autour de nous, dans notre monde "post-moderne" !

lire l'article d'aujourdhui dans la presse libanaise en français:http://www.lorientlejour.com/category/%C3%80+La+Une/article/789476/...

Deashelle a dit :

!à peine croyable! et pourtant une triste réalité au Liban!

Répondre à la discussion

RSS

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2017   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation