Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Proposé et réalisé par Robert Paul

Vues : 108

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Chantal Longeon le 31 janvier 2014 à 20:32

Beau rendez vous de peinture ou s'exaltent les émotions du peintre, ravie de découvrir  ses œuvres.

Commentaire de Paula Laflamme le 6 août 2012 à 15:46

Bravo!!!!

Commentaire de Gohy Adyne le 6 août 2012 à 13:58

On est emporté par cette belle musique dans les magnifiques paysages de Provence de Pol Leden.

Quel beau moment, félicitations à l'artiste et merci Monsieur Paul.

Adyne

Commentaire de MARIA TERESA BERTINA le 11 janvier 2012 à 23:59

C'est beau!!! Le talent de Leden + le génie de Mozart = Un pari gagné!

Moment sublime, musique, paysages magnifiques...tout en harmonie!

Bravo l'artiste,Bravo le réalisateur!

 

Commentaire de Arlette A le 14 décembre 2011 à 7:46

Merci pour ces textes qui font parties de mon quotidien et bien que d'origine Bretonne, née à Paris   la mer depuis si longtemps est mon horizon et le soleil ma lumière à nulle autre pareille


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 14 décembre 2011 à 3:04

Citations de Jean Giono sur la Provence:

Je ne suis pas provençal. Je suis né en Provence. Je suis né en Provence par hasard, parce que mon père et ma mère s'y sont rencontrés et s'y sont mariés (...) Mais j'aime ce pays... Je l'aime comme Swann aimait Odette, en se rendant finalement compte que c'était la femme qui ne lui convenait pas, que ce n'était pas son type. Eh bien la Provence ce n'est pas mon "type" de pays. Si j'habitais un pays que j'aime, j'habiterais un pays où il pleut (...) C'est donc un pays que j'aime, j'aime ses odeurs, j'aime sa façon d'être, mais je l'aime mieux que ce que l'aiment les félibres, je l'aime trop, je l'aime plus qu'eux. Parce que je n'aime pas qu'on en fasse un portrait ridicule. Or, le personnage du provençal hâbleur, joueur de boules, buveur de pastis, il existe, mais il existe en minorité, et ce n'est pas sur celui-là qu'il faut porter l'accent. C'est sur un autre, sur un provençal beaucoup plus latin, beaucoup plus humain, beaucoup plus secret. (...) Un personnage que je déteste et qui n'existe pas, c'est Tartarin de Tarascon; ça n'existe pas Tartarin de Tarascon ! Tartarin de Tarascon, c'est un livre sur la Provence écrit par un parisien.

Jean Carrière. Jean Giono.
Besançon: La Manufacture, 1991, p.74-75.

La Provence que je décris est une Provence inventée et c'est mon droit. C'est une Provence inventée, c'est un Sud inventé comme a été inventé le Sud de Faulkner. J'ai inventé un pays, je l'ai peuplé de personnages inventés, et j'ai donné à ces personnages inventés des drames inventés, et le pays lui-même est inventé. Tout est inventé. Rien n'est fonction du pays qui est sous mes yeux, et il participe du pays qui est sous mes yeux mais en passant à travers moi.

Jean Carrière. Jean Giono.
Besançon: La Manufacture, 1991, p.77.

Vous avez dit: l'écrivain qui a le mieux décrit cette Provence c'est Shakespeare !

C'était une boutade... Je voulais dire par là qu'il n'y avait pas un écrivain régional, il n'y a pas qu'un écrivain provençal pour décrire la Provence, et que la Provence pouvait être décrite par tout le monde, étant donné que les gens qui habitent ici sont semblables aux hommes qui habitent ailleurs. Les Provençaux, malgré tout leur orgueil, sont exactement semblables aux Hollandais, les Hollandais sont exactement semblables aux Chinois. Nous sommes des hommes, tout simplement, avec des femmes, avant d'être des Provençaux; par conséquent n'importe qui peut nous décrire, et quand Shakespeare décrit des passions dans ses drames, il décrit les passions provençales.

Jean Carrière. Jean Giono.
Besançon: La Manufacture, 1991, p.80.

Commentaire de Marie-paule Deprez le 11 décembre 2011 à 23:55

des oeuvres qui me replongent en vacances !!!!

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation