Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Nous étions jeunes et belles et posions pour Matisse - Volume trois

Proposé et réalisé par Robert Paul
En mémoire de ma mère, Jeanne

Vues : 450

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Eddine Contenti le 21 juillet 2020 à 10:53

Chaque peinture est un roman ,chacun l' interprète à sa façon.

Chaque roman est une peinture, chacun va choisir ses couleurs

L'un est l'autre permet à notre imagination de prendre vie 

Commentaire de Michel Voiturier le 10 juillet 2020 à 12:00

En guise de prolongement : une visite au musée Matisse de Cateau-Cambrésis où 8 artistes contemporains (Ben, Marco Del Re, Erró,  le couple KRM, Patrick Montagnac et Rania Werda  ) dialoguent avec l'oeuvre du maître jusqu'au 17 janvier 2021 ( https://museematisse.fr/exposition-tout-va-bien-monsieur-matisse )

Commentaire de Vandenkerkove Martine le 19 septembre 2012 à 14:28

Toutes ces bouches en coeur tant éloignées du sourire mais ...ces yeux où l'on voudrait plonger avec des ailes de phalènes pour n'en point rider l'eau...

Commentaire de Arlette A le 14 septembre 2012 à 21:06

Saisir l'indicible dans un visage  , le regard  ,une expression par les yeux du peintre

Commentaire de Daniel Leflot le 10 septembre 2012 à 16:29

Merci Mr Paul pour ce beau partage de culture.Amitiés

Commentaire de Michelle Decoster le 9 septembre 2012 à 18:44

J'adhère aux propos de messsieurs Michaux et Théate.

Michelle

Commentaire de Barbara Y. Flamand le 7 septembre 2012 à 23:29

Comment savoir si le portrait ressemble au modèle ? Il me paraît que le peintre livre la vision qu'il a du modèle et dans cette vision, l'expression est dominante. N'est-il pas plus important de saisir ce que le visage révèle plutôt que de le reproduire trait pour trait ? L'attitude est également caractéristique.Je trouve ces femmes belles parce qu'elles sont expressives. Je les préfère à celles de stylisation longiligne de Modigliani. 

Commentaire de Charles M. Théate le 7 septembre 2012 à 18:10

J'admire votre immense mansuétude, Rolande.

Mais, je reste persuadé que la plus grande qualité d'un portrait est sa ressemblance avec le sujet; sinon, à quoi bon représenter quelqu'un ? (Qui ne sera pas très heureux de se voir maltraité de la sorte.)

Commentaire de Quivron Rolande le 7 septembre 2012 à 14:29

 

Malgré des distorsions physiques indéniables, ces femmes restent belles quoiqu'on dise. Je ne sais par quel miracle, mais rien que les regards vous attirent comme des aimants.

Jeune, je n'aurais sans doute pas apprécié, encore engluée par des préjugés d'un autre âge. La maturité venant, même si d'aucuns crieront au gâtisme, j'avoue aimer tout particulièrement cette galerie de portraits.

Il m'est arrivé de rencontrer des gens au physique ingrat avec, ce je ne sais quoi qui les rendait infiniment dignes d'être aimés.

Merci à Robert Paul pour ces minutes enchanteresses qui nous font oublier la violence, le sordide .... de notre temps !

 

Commentaire de Gohy Adyne le 7 septembre 2012 à 11:16

Belle analyse de Michaux Michel, à laquelle j'adhère entièrement.

Merci Monsieur Paul pour ce partage.

Adyne

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation