Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Proposé et réalisé par Robert Paul

Vues : 570

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de LOUHAL Nourreddine le 17 juillet 2020 à 19:05

Peut-être est-ce là le souvenir des scènes de marins et de prostituées que l’artiste-peintre Kees van Dongen, né Cornelis Théodorus Marie van Dongen (1877-1968) a peint lorsqu’il fréquentait le quartier rouge du port de Rotterdam durant la tranche de vie (1892–1897). Audacieux, Dongen magnifie la femme et ose la grâce avec « La femme au grand chapeau » (1906) à côté de « La parisienne de Montmartre » (1907-1908). Toutefois, la vidéo exprime « Le regard féminin, mais toujours au ras du sol ou éteint et ou l’altitude de l’altière n’est jamais loin du nu ». Merci toutefois à monsieur Robert Paul pour l’offrande de cette parade féminine qui rejoint la citation d’Henri Beyle dit Stendhal (1783-1842) : « L'on dirait que par une étrange bizarrerie du cœur, la femme aimée communique plus de charme qu'elle n'en a elle-même. » Alger, Louhal Nourreddine, le 17 juillet 2020.

Commentaire de Barbara Y. Flamand le 16 juillet 2020 à 0:43

Elles sont toutes séduisantes Elles ne sont pas seulement 'expression du  talent de l'artiste, je crois, mais  aussi de 

sa  dévotion au charme féminin.

Commentaire de Michel Voiturier le 14 juillet 2020 à 16:11

En contrepoint, écouter "Marie-géographie" de et par Anne Sylvestre: 

https://www.youtube.com/watch?v=_9makHOvyc8

Commentaire de Jean-Luc GEOFFROY le 14 juillet 2020 à 15:31

C'est tout de même fort inégal, tant dans le style que dans la réelle beauté. 

Commentaire de Deashelle le 8 mars 2017 à 12:29

Bonne journée, le 8 mars cela se fête!

Image may contain: outdoor, water and nature

http://artsrtlettres.ning.com/forum/topics/choses-qui-meuvent-un-8-...

Le chant des femmes réveillera l'humanité endormie...

Commentaire de Deashelle le 17 février 2013 à 17:06

vous aimerez  l'article sur  son expo ( 2008 ) au Nouveau Musée national, 4, quai Antoine Ier, Monaco.

"Le fauve qui aimait les femmes"

 

http://www.lespectacledumonde.fr/index.php?option=com_content&v...

Commentaire de Nicole Koubi le 13 février 2013 à 14:38

Des portraits comme je les aime,éclatants de couleurs et d'expressivité..

Commentaire de Antonia ILIESCU le 13 février 2013 à 13:34

En effet, le titre de cette vidéo est très inspiré; on admire ces femmes comme on s'extasie devant les "beaux paysages". Même figées sur des toiles ces femmes sont vivantes et racontent leurs histoires. Merci aux artistes!

Commentaire de De Ro jacqueline le 12 février 2013 à 15:01

Enormes regards, grands chapeaux, couleurs audacieuses et justes, et musique sensible pour le charme de ces dames. Merci Monsieur Paul

Commentaire de Marie-Josèphe BOURGAU le 12 février 2013 à 11:23

excellent choix ! merci pour ce beau partage pictural et musical

  • L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

    Robert Paul recommande

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

  

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation