Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

un panorama de certaines oeuvres

Vues : 49

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de claudy thiry le 30 septembre 2014 à 21:13

Comment dire…
Que l’herbe pour moi n’est pas verte
Mais tendre,
Que le soleil pour moi ne brille pas
Mais brûle,
Que la nuit pour moi n’est pas noire
Mais claire.

Comment dire tout ça ?

Comment dire…
Que la nature pour moi n’est pas sereine
Mais monstrueuse,
Que l’oiseau pour moi ne chante pas
Mais crie,
Que l’été pour moi n’est pas chaud
Mais glacé.

Comment dire tout ça ?

Comment dire…
Que l’être humain pour moi n’est pas vivant
Mais mort,
Que la terre pour moi ne tourne pas
Mais chavire,
Que le ciel pour moi n’est pas bleu
Mais immense.

Comment dire tout ça ?

Comment dire…
Que les mots pour moi ne sont pas beaux
Mais cruels,
Que les paroles pour moi ne sont pas belles
Mais futiles,
Que les romans pour moi ne sont pas vains
Mais réels.

Comment dire tout ça ?

Comment dire…
Que les couleurs pour moi n’existent pas
Mais scintillent,
Que la peinture pour moi ne m’aime pas
Mais me construit,
Que l’art pour moi ne me croit pas
Mais me détruit.

Comment dire tout ça ?

Comment dire…
Que la vie pour moi ne me voit pas
Mais m’anéantit
Que le bonheur pour moi ne me parle pas
Mais m’enchante,
Que la mort pour moi ne me tue pas
Mais m’appelle.

Comment dire tout ça ?

Commentaire de claudy thiry le 30 septembre 2014 à 21:11

Mes mains commencent à dessiner sur du papier
Déchiré leurs lentes déformations.
Elles s’accrochent, crispées, aux crayons
Qui les supportent et font crisser sur la toile
Un visage tordu qui suinte la douleur.

Mes pieds marchent, grossis et boudinés,
Ils arpentent le bitume encore brûlant de l’été,
Oubliant leurs talons dorés sur la chaussée,
Et je regarde en pâlissant le fauteuil
Qui m’attend.

Alors, lentement, en prenant mont mon temps,
Je descendrai les marches de l’enfer,
Avalant un à un ces petits bouts de vie
Qui m’emporteront vers le doux sommeil
De la mort.

Ne pleurez pas, mes amours !
Libérée de mes tourments, je vous regarderai
Grandir et embrasser la vie, m’imaginant
Au paradis. Je ferai encore la belle
Pour vous séduire.

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation