Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Pascale Landriq
  • Montpellier
Partager sur Facebook
Partager
  • Billets (29)
  • Discussions
  • Évènements
  • Groupes
  • Photos (7)
  • Albums photo
  • Vidéos

Amis de Pascale Landriq

  • Sandra Dulier
  • françois TAPIEZO
  • Gietka José
  • Marencic Robert
  • Bruno LEMASSON
  • Arachnéens Séverine François
  • William Kayo
  • HAUBERT
  • demey Isabelle
  • Suzanne Walther-Siksou
  • Gilbert Czuly-Msczanowski
  • Lansardière Michel
  • Béatrice Joly
  • Gladys Carrillo Garcia
  • NANSON      Jacqueline
 

Page de Pascale Landriq

Activité la plus récente

David VIRASSAMY a aimé la photo de Pascale Landriq
14 oct.
Pascale Landriq a commenté l'article 'Compassion' de Pascale Landriq.
"Merci Joëlle pour cette comparaison très flatteuse ! Amitiés en écriture "
12 oct.

administrateur partenariats
Liliane Magotte a aimé le blog Compassion de Pascale Landriq
27 sept.
Joelle Diehl a aimé le profil de Pascale Landriq
27 sept.
Joelle Diehl a commenté l'article 'Compassion' de Pascale Landriq.
"Je le plains aussi cet Homme vous savez...La Bruyère vous aurait appréciée! Amicalement Joëlle"
27 sept.
Joelle Diehl a aimé le blog Compassion de Pascale Landriq
27 sept.
Lansardière Michel a aimé le blog Compassion de Pascale Landriq
23 sept.

Fondateur réseau
Robert Paul a aimé le blog Compassion de Pascale Landriq
19 sept.
Billet de Pascale Landriq

Compassion

Je plains l’homme triste attaché à ses biens.suspendu aux avoirs comme corde à son coumarié à son argent, seul comme un animal,malade de méfiance, corrompu par lui-mêmene voyant l’univers qu’au travers de son prismeil a vendu son âme contre quelques deniers.Comédien redoutable, derrière le faux sourire, le poli…Lisez plus
19 sept.
Pascale Landriq a aimé le blog Aux Seuils d'absence (2) de patrick Hellin
19 sept.
Louis Van Cappellen a commenté l'article 'Rêve d'éveil' de Pascale Landriq.
"Le printemps est passé C'est le temps des épis La terre se dore Et ce n'est pas un rêve. Merci pour le partage de votre rêve coloré, Pascale. "
26 juin
Nada AL-ATTAR a aimé le blog Rêve d'éveil de Pascale Landriq
27 mars
Pascale Landriq et Gietka José sont maintenant amis.
27 mars
NANSON Jacqueline a aimé le blog Rêve d'éveil de Pascale Landriq
23 mars
Pascale Landriq a commenté l'article 'Rêve d'éveil' de Pascale Landriq.
"Merci Adyne  et beau printemps !"
23 mars
Gohy Adyne a commenté l'article 'Rêve d'éveil' de Pascale Landriq.
"Un beau printemps que voilà! Félicitations. Bonne journée Adyne"
23 mars

Informations concernant le profil

Ville
Montpellier
En m'inscrivant, je reconnais avoir lu et compris les Conditions d'utilisation du Réseau et j'accepte de m'y conformer Conditions: http://ning.it/jXzMfX
oui
Vos centres d'intérêts / votre domaine d'activités
Ecriture
Définissez-vous de manière succincte
Petite main, je m'amuse à créer des atmosphères en tissant des mots.
Vos artistes et écrivains favoris?
Christian Bobin, Roberto Juarroz, Fernando Pessoa, Yves Bonnefoy, Emily Dickinson, Pascal Mercier, Erri de Luca, Pascal Quignard...

Photos de Pascale Landriq

  • Ajouter des photos
  • Afficher tout

Blog de Pascale Landriq

Compassion

Publié(e) par 19 septembre 2017 à 14:12 2 Commentaires

Je plains l’homme triste attaché à ses…

Continuer

Rêve d'éveil

Publié(e) par 23 mars 2017 à 11:39 3 Commentaires

La terre, doucement s’éveille…

Continuer

Instant

Publié(e) par 17 mars 2017 à 11:57 0 Commentaires

                                  Photo Edouard Boubat
  Instant dérobé au temps où même la pluie pouvait nous servir…
Continuer

Larmes d'été

Publié(e) par 7 août 2016 à 8:36 6 Commentaires

Larmes, perles de solitude, …
Continuer

Mur de Commentaires(5 commentaires)

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Le 4 février 2015 à 17:46, Louis Van Cappellen a dit...

J'accepte volontiers votre demande et tâcherai de l'honorer subtilement.

Cordialement. Louis

Le 3 février 2015 à 20:15,
Fondateur réseau
Robert Paul
a dit...

Voici sur La Bruyère sur le réseau:

 

"Jean de LA BRUYERE (1645 - 1696)

Son portrait par Largillière ne laisse pas de fasciner : cet homme patelin serait la plume la plus méchante de son siècle ? Avant le triomphant succès de scandale des Caractères, La Bruyère vécut caché, en véritable moraliste : l'obscurité d'un office, puis un poste de précepteur chez les Condé lui laissent toute lattitude d'observer les différents mondes, sans être connu que de ses proches. Cette liberté se paye d'une sensible amertume, d'une aigreur qui le rapproche par delà les conditions, de celle, hautaine, d'un La Rochefoucauld. A l'instar de ces entomologistes qu'il moquera, il prend des notes, classifie, épingle, au jour le jour. Collectionneur malgré lui, il dresse un catalogue des tares, un panorama des vices et des ridicules, qui sous la référence à Théophraste est un portrait fidèle de la société de son temps. Saisissant les attitudes, figeant les poses, La Bruyère invoque l'universalité, cependant que ses lecteurs tentent avec succès de repérer dans ses portraits moraux de bien vivantes personnes : dès la parution de son livre, des listes de clés circulent manuscrites, qui seront publiées après sa mort. Aussi l'obscur précepteur, projeté subitement sur la scène publique, se fait-il des ennemis. Mais les éditions successives, qui s'accroissent sans cesse de nouveaux caractères, l'imposent définitivement comme un écrivain, seul à pratiquer un genre qu'il a presque inventé. Il entre donc en 1693 à l'Académie, où son discours de réception est remarqué. Mort en pleine gloire trois ans plus tard, il met ainsi la touche finale à ce portrait dont tous les autres ne sont que le reflet, multiplié comme en un prisme : le sien.

 

Les Caractères (1688 pour la première édition)

Inspirés des trente Caractères de Théophraste, dont ils sont donnés pour la suite, ces morceaux de prose éparpillés constituent un modèle de l'écriture moraliste, usant d'un style varié, haché, tranchant comme les maximes qui l'animent. Sous les noms grecs, rattachant l'ouvrage à quelque intemporalité, se cache une peinture très précise de la société de son temps. De sorte que l'ouvrage louvoie entre le singulier (tel ou tel collectionneur) et l'universel (" De l'homme "). Explosant dans la charge finale contre les esprits forts, un pessimisme proche de celui de Pascal domine l'œuvre. Fondamentalement conservateur, La Bruyère invente pourtant une manière de voir, très concrète, isolant les tics et la théâtralité physique de chacun : le dix-huitième siècle s'en souviendra, lisant et récrivant sans relâche ce moderne qui s'ignore."

C'est ici: http://artsrtlettres.ning.com/group/groupeed/page/quelques-ecrivains-du-xviie-siecle

Je développerai "Les caractères" en fin de semaine si je trouve le temps pour ce faire

Le 24 janvier 2015 à 14:44, Béatrice Joly a dit...

En réponse à votre écrit sur ma page, oui Pascale, " sans prétention" car là où nous rencontrons la misère et aidons, il n'y a plus d'orgeuil dans nos âmes pour vouloir voir et prendre en soi. L'orgueil meurt pour toujours.  Eduquée et élevée à la mamelle Hugolienne , comme j'aime à dire, de maître à penser, il est devenu mon action depuis des décennies. Les maîtres à penser servent à cela : devenir acteurs. Hugo en est un parmi d'autres dont Goethe, Novalis et Rudolf Steiner

Le 24 janvier 2015 à 11:59, Béatrice Joly a dit...

C'et avec une immense joie que je reçois votre amitié. Puissions-nous, ensemble, et pourtant chacune de notre coté,  toujours, défendre les plus démunis avec nos plumes, nos crayons, et nos claviers, qui essaient d'être éloquents pour remuer les âmes à ces misères.  je n'ose pas souvent  publier tous ces écrits sur la misère car ce sont des gifles données à l'inculture et au confort ...

Le 24 janvier 2015 à 11:21, demey Isabelle a dit...

Enchantée Pascale ,bonne journée sous la neige(inspiration) !!!

Isabelle

 
 
 

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2017   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation