Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Commentaires de Martine SALENDRE

Mur de Commentaires(18 commentaires)

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Le 21 février 2011 à 20:44, Claude Fagé a dit...
Merci à toi, travaille bien apporte nous du bonheur à +++++++++++++++++Claude
Le 21 février 2011 à 19:57, Biasotto Martine ( DETINE ) a dit...

Bonsoir ,

Ravie de faire partie de votre cercle d'amis ...

Bonne soirée ,

           Detine

Le 17 février 2011 à 5:06, Claude Fagé a dit...

Je viens de découvrir ton travail, j'aime la fraicheur qu'il dégage.

Découvert aussi que nous étions presque voisin, Jura/Saône et Loire

A bientôt peut-étre. Claude

Le 9 février 2011 à 19:21, Biasotto Martine ( DETINE ) a dit...

Bonsoir ,

Merci pour ce commentaire .

J'en profite pour dire un grand bravo pour les couleurs chatoyantes de " pastel en liberté " ( le premier médium qui m'a montré le chemin jusqu'à l'abstrait ).

Bonne soirée ,

             DETINE

Le 19 janvier 2011 à 0:01, Yvette Douchie-Lheureux a dit...
Le travail avant tout, surtout quand le coeur commande. Ce site est tellement vaste que si l'on veut tout appréhender, c'est du boulot à temps plein, j'y viens donc pas à pas et je suis loin d'avoir tout découvert. Bon travail, bientôt une nouvelle photos ?
Le 16 janvier 2011 à 17:41, Yvette Douchie-Lheureux a dit...

Cela doit faire une vingtaine d'années, j'ai séjourné à Délémont ou ses environs immédiats (?). J'accompagnais une amie qui participait à un séminaire de la JOC (Jeunesse Ouvrière Catholique). Nous logions dans un monastère (moderne) avec toute la paix que cela implique. Pendant quelle travaillait, je sillonnais, seule, les environs et ses petites routes à lacets. Vos couleurs m'ont rappelé les vitraux, ils se trouvaient partout. Je me souviens aussi du porche d'entrée de la vieille ville. Souvenirs imprécis peut-être mais bien présents en ma mémoire, une petite tranche de vie.

Bon travail, 

Yvette

Le 16 janvier 2011 à 10:29, Yvette Douchie-Lheureux a dit...

Merci pour votre invitation, votre travail est un régal pourtant, pour ma part, le pastel est la peinture la plus difficile. D'autre part, quand on vit en Franche-Conté, la beauté est à un saut de mouton. Je me suis permise de mettre vos "givres" en fond d'écran, je lai toujours sous les yeux.

Yvette

Le 5 janvier 2011 à 0:52, ailleurs a dit...
coucou me revoilou, je te suis à pas de loup....
Le 4 décembre 2010 à 0:57, Josie Taglienti a dit...
che bella !
Le 4 décembre 2010 à 0:56, Josie Taglienti a dit...
che bella !
Le 4 décembre 2010 à 0:55, Josie Taglienti a dit...
Merci, merci beaucoup ~ Je ne parle Francais ~~~
Le 30 septembre 2010 à 15:12, giambra giovanni a dit...
martine ???ecoute ??PAS-A- PAS Autour d’une sculpture
« Ecouter l'âme de la pierre, nous dit Giovanni, percevoir, entendre cette âme alors que les outils résonnent. En sentir la fragrance unique…regarder, toucher, caresser une tête, des yeux, un nez qui émerge, voilà des mots importants pour moi. La sculpture : simultanéité de la pensée et de la main, conjugaison… » De volumes subtilement différents, sont avant tout des proches. Proches entre eux, mais aussi proches de nous. Un travail patient a lissé les aspérités mineures pour ne laisser que les reliefs qui importent, ceux qui font ce que nous sommes : UNIQUES…Et pourtant nous restons PAREILS, le groupe humain qui se veut maître de la planète Terre se ressemble de manière étrange. C’est la même main à cinq doigts qui frappe ici et caresse là, sous les mêmes yeux furieux ou effrayés… Notre regard se reflète dans ces pierres. S’il est attentif il nous y révèle notre âme. Giambra giovanni
ciao ??? .
Le 22 septembre 2010 à 14:31, elisabeth saussard a dit...
Combien je reste doublement sensible à vous et à votre Art, d'abord en tant que jurassienne , et ensuite par vos tableaux , tourbillons lumineuux venus du fond de vos traits de sensibilité et de caractèr émanant d'une personnaité vivante incontestablemnt
.Comme vous, je travaille le pastel sec avec , mes doigts, mais anime surtout des paysages et des natures mortes, en autodidacte, ayant encore une activité professionnelle très prenante.
Grand merci pour cette lumière et cette beauté qui m'apparaîssent et qui m'enveloppent, à la veille de ce nouvel automne
Elisabeth
Le 10 août 2010 à 20:21, giambra giovanni a dit...
Mon Inspiration. sur ma sculture sur pierre??? Martine .pour toi .

mes sources d’inspiration sont variées : mes sculptures, d’une grande richesse, témoignent d’un croisement de cultures. J’emprunte bien peu en somme mes origines italiennes. On perçoit dans mes œuvres, des traces subtiles, une inspiration venue à la fois de l’Egypte antique, du Moyen Age, de l’art romane ou de civilisations précolombiennes. Un peu sphinx, parfois créatures mythologiques, mes œuvres parlent un langage universel, celui de la pureté des formes.

ciao ...
Le 13 avril 2010 à 9:55, Pascale Eyben a dit...
Merci aussi à vous Martine pour votre commentaire si enthousiaste!

Belle journée printanière.
Amitiés,
Pascale
Le 8 avril 2010 à 21:17, Pascale Eyben a dit...
Un monde féerique, aux couleurs magiques, enchanteresses...Très gai, porte au rêve...

J'aime beaucoup le pastel sec, j'en ai pratiqué un peu, maintenant, je travaille plutôt les fils, les transparences du papier, les mots...

Mes amitiés.
Le 8 avril 2010 à 21:12, Pascale Eyben a dit...
Merci Martine pour toutes ces fleurs!
Avec plaisir, je réponds à votre demande d'amitié.

Beaucoup de succès pour votre prochaine exposition!

Peut-être viendrez-vous exposer à Bruxelles, dans vos prochains objectifs?

Très bonne soirée également.

Amicalement,

Pascale
Le 8 avril 2010 à 15:33, Pascale Eyben a dit...
Bienvenue Martine, dans ce réseau qui permet des partages culturels enrichissants.

Amicalement,

Pascale

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

L'IMAGE DE LA FEMME DANS LA MYTHOLOGIE D'ARNAUD CACHART

L’IDEE, ARCHITECTURE DE LA FORME : L’ŒUVRE DE BERNARD BOUJOL

LE THEATRE DES SENS : L’ŒUVRE D’ALEXANDRE PAULMIER

DU CIEL INTERIEUR A LA CHAISE HUMAINE : L’ŒUVRE DE NEGIN DANESHVAR-MALEVERGNE

VARIATIONS SUR LE BESTIAIRE : L’ŒUVRE DE ROBERT KETELSLEGERS

ELIETTE GRAF ENTRE POESIE ET MAGIE

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2018   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation