Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Procession. Pastel sur papier de Laurence Gérerd. Texte de Suzel Swinnen (Extrait de son roman "Mal de mères")

Dans sa Divine comédie, Dante affirme qu’au troisième rang de l’enfer, les gourmands sont condamnés à ramper dans la boue tandis qu’une pluie glacée et noirâtre leur tombe sur la tête. La famille de Louison s’y retrouvera certainement ! Sauf, peut-être, la bonne-maman ? Celle-ci s’impose en effet de temps en temps un petit régime – surtout en période de carême ...

Car Louise est très pieuse. Elle fréquente assidûment l’église et porte ostensiblement une croix sur son corsage, ainsi que des médailles de saint Christophe, de la Vierge et de Sainte Thérèse. Très respectueuse des commandements, elle ne cuisine jamais de viande le vendredi, et elle ne manque sous aucun prétexte les processions de la Fête-Dieu et du quinze août. Louison l’y accompagne volontiers pour jeter au passage quelques pétales de roses sur les routes du village … Ces pétales ont été délicatement récoltés au jardin, le matin même. Ils remplissent un grand panier en osier orné de rubans bleus et blancs. Bonne-maman a expliqué que soixante jours après Pâques, on commémore la présence du Christ dans l’hostie, mais Louison, dont les parents ne pratiquent jamais, ne s’en préoccupe guère. Elle avance fièrement, portant sa corbeille chargée de senteurs. Les enfants, vêtus de blanc, marchent sur les trottoirs. Un jeune instituteur surveille les garçons, mais ceux-ci se lancent des bourrades joyeuses chaque fois qu’il relâche son attention. Une vieille religieuse encadre les filles dont on a bouclé la chevelure pour cette occasion afin de leur donner une apparence angélique. Le diacre voudrait modérer l’ardeur des musiciens de l’harmonie locale, dont certains transpirent à grosses gouttes. Auraient-ils abusé du vin de messe ?

Quatre notables du village portent un dais recouvert de tentures en velours doré. Monsieur le curé, revêtu de sa chape, se tient en dessous de l’arcade, tenant bien haut l’ostensoir du Saint-Sacrement, qui rayonne tel un soleil d’or. Tout le monde chante, parfois à contre-temps. On distingue les voix cristallines des enfants, les chants profonds et chauds de quelques hommes, et les incantations chevrotantes des petites vieilles, veuves ou célibataires. Devant la plupart des maisons, des mères de famille ont placé la statue du Sacré-cœur de Jésus sur une table ornée de guirlandes et de fleurs ; elles surveillent la marmaille qui s’impatiente, un petit dernier dans les bras. Parfois, le cortège s’arrête devant un autel bien décoré, et la foule récite en latin ce que les enfants imaginent être des formules magiques. Dans un cliquetis de chaînes, les encensoirs, à pleine volée, répandent des effluves de sainteté ...

… Et surmontant le tout, au passage devant les nombreuses fermes de Senzeilles, on entend le caquètement des poules, les aboiements de chiens de garde, les beuglements d’une vache contrariée d’être restée à l’étable, et de temps à autre le cocorico d’un fier gallinacé … Les odeurs fortes de la ferme se mêlent au parfum de l’encens : émanations des silos de betteraves, remugles du fumier et du fourrage séchant au soleil. Louison se pince les narines. Le fils du maréchal-ferrant lui sourit : il a deux fleurs d’églantine dans chaque trou de nez !

Suzel Swinnen . Extrait du roman "Mal de mères"

Vues : 17

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation