Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Partenariat : "Le Linge sèche " un poème de Raymond Martin a été inspiré de 'A la Campagne" une aquarelle d'Adyne Gohy

A la Campagne

une aquarelle

d'Adyne Gohy

a inspiré

Le Linge sèche

un poème

de

Raymond Martin

 

Au printemps, le linge sèche, flottant sur le fil tel un drapeau sous le regard du Pic Epeiche,

Fourbu par ses tambourinages territoriaux pour les désirs de sa belle Epeichette.

Lulu la taupe, en visite au jardinet, hume les senteurs de la terre retournée par la bêche.

Oscar le lombric, laboureur bienfaisant, se tortille lentement à la racine d’une blette.

 

Au printemps, le linge sèche, épinglé sur le fil, rayonnant de ses couleurs bigarrées au soleil montant.

De sa fraîcheur, il embaume l’espace, laissant tomber sur l’herbe une perle de rosée du matin.

Un trio caquetant, la crête élancée, guette l’apparition tardive d’un panache conquérant.

Au loin, la cloche de neuf heures résonne, un cocorico l’accompagne à la vue d’un butin.

 

 

Au printemps, le linge sèche, un vélo esseulé dans une ombre violacée  attend sa délivrance.

Doré, l’astre du jour, s’achemine lentement vers le haut point, faisant sécher torchons et fripes.

Lucky, alerte boxer, se frotte le dos sur l’herbe encore humide et verte en abondance.

Fichu sur la tête, la brune jardinière guette le facteur essoufflé tirant goulument sur sa  pipe.

 

 

Au printemps, le linge sèche, le sang de la treille rabougrie s’active pour lui redonner  vigueur.

L’antique muret du jardinet supporte avec peine la rudesse de l’astre, jaunissant son crépi.

Jojo, bourricot d’un âge certain, quémande de son puissant  « hi-han » le foin du bonheur.

Le bruit de la pétrolette s’éloigne, le facteur porte encore en sacoche, à donner quelques plis.

 

 

Au printemps, le linge sèche au rythme des heures égrainées dans le secret de la pierre.

Ainsi passe le temps, ainsi passe le linge, bleu d’un jour, blanc d’un autre, vert d’une chemise.

L’arc–en-ciel rayonne, tendu entre les pieux d’étendage au gré de la brune lavandière.

Le vent murmure au soleil son souhait chaleureux, prêt à l’aider à réchauffer la remise.

Raymond Martin      -     octobre 2016      

                                                         

Vues : 678

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Nicole Duvivier le 8 janvier 2017 à 15:13

J'ai passé un gai moment à vous découvrir tous deux, Pinceau et Plume, sur ce thème campagnard si odorant ! Vivement le printemps pour accrocher les lessives aux fils du jardin ! Merci à vous deux et bravo ! Cordialement, Nicole 

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 8 janvier 2017 à 14:24

Un peu d'été ou de printemps en hiver Merci!

Commentaire de dora Lemaire-schoonbeek le 8 janvier 2017 à 14:10

Mon  premier mots était: "sublime" Par ce temps de brouillard et du verglas, cela fait chaud au cœur !

Comme on n'est pas tellement éloigné de Noël, j'ai cherché.... l’Âne et le B...non Jacky !

Les couleurs sont encore une fois superbes et posées avec élégance, on pourrait croire que c'est facile ...ne nous y trompons pas ! Non , c'est magnifique Adyne. 

Autant que le tableau, est  le poème de Raymond. Il nous rappelle des souvenir quand on mettait le linge au jardin et qu'il humait "le frais" de l'herbe. La nature, avec les ambiances réelles, si bien décrite par Raymond. Ce qui est permis à celui qui a le don de savoir voir, d'observer et vivre en osmose avec la nature . Bravo à tous deux et merci ! Dora   

Commentaire de Marianne MAS le 8 janvier 2017 à 13:54

J'aime beaucoup et la belle aquarelle d'Adyne Gohy et le poème très inspirée de Raymond Martin. Merci

Commentaire de Gohy Adyne le 8 janvier 2017 à 13:18

Bonjour et merci Monsieur Paul pour votre appréciation de ce partenariat.

Bien cordialement.

Adyne

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation