Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Le projet Théâtre BELGIQUE - POLOGNE à Charleroi, Bruxelles et Liège

Théâtre BE><PL Teatr

du 13 octobre au 9 novembre 2011 

Charleroi / Bruxelles / Liège

À la découverte de la littérature dramatique polonaise ! Quatre auteurs polonais contemporains se voient traduits par leurs pairs en Belgique; leurs textes sont mis en voix par de jeunes metteurs en scène belges dans cinq théâtres différents, et une rencontre publique expose la richesse du théâtre de texte en Pologne.

Au programme : L’Homme de chocolat, de Malgorzata Sikorska-Miszczuk, traduit par Rudi Bekaert, mise en voix de Virginie Strub; À la surface, de Szymon Wroblewski, traduit par Antoine Pickels, mise en voix d’Olivier Boudon ; Petite Narration, de Wojciech Ziemilski, traduit par Philippe Blasband, mise en voix de Fabien Dariel ; et Migraine, de Antonina Grzegorzewska, traduction de Linda Lewkowicz, mise en voix de Françoise Berlanger.

Ce projet est la suite d’une opération semblable, mettant à l’honneur la littérature dramatique belge francophone en Pologne, à l’automne 2010, durant la présidence belge de l’Union européenne. Dialogue!

Lieux: L’Ancre (Charleroi), Bozar (Bruxelles), La Bellone, Maison du Spectacle (Bruxelles), Théâtre de la Place (Liège), Théâtre Varia (Bruxelles)

 

Les Pièces

 

L'HOMME DE CHOCOLAT
Auteur: Malgorzata  Sikorska-Miszczuk
Traduction: Rudi Bekaert
Mise en voix : Virginie Strub
Lectures:
Jeudi 13 octobre 2011 – 20:30 (L’Ancre)

Samedi 22 octobre 2011 – 17:00 (Théâtre Varia)

Le style baroque de Malgorzata Sikorska-Miszczuk, auteur-phare de la nouvelle génération polonaise, ne doit pas faire illusion. Son humour absurde, le mélange virtuose qu’elle fait des formes dramatiques, son jeu avec les fables servent une féroce critique de la société polonaise d’aujourd’hui, métamorphosée en « pays de la faim » où la célébrité équivaut au chocolat. Humour et critique sociale : des points communs que l’auteure partage avec son traducteur, le très ironique auteur deAh oui ça alors là, Rudi Bekaert. La grinçante Virginie Strub, dont le travail scénique a déjà ausculté les écritures de Jelinek, Crimp ou Handke, met en bouche ce texte débordant d’imagination.

PETITE NARRATION
Auteur: Wojciech Ziemilski
Traduction: Philippe Blasband
Mise en voix : Fabien Dariel
Lectures:
Mardi 25 octobre 2011 – 21:00 (Théâtre de la Place)
Lundi 7 novembre 2011 – 19:30 (La Bellone)


Quand les évolutions de l’art contemporain croisent la manière dont l’Histoire est revisitée en fonction des politiques au pouvoir, cela donne Petite Narration. Wojciech Ziemilski, artiste européen et pluridisciplinaire de retour à Varsovie depuis peu, livre un texte autobiographique et post-moderne, où texte dit et texte projeté se contredisent et se complètent. Cela ne pouvait que tenter l’écrivain, scénariste et cinéaste Philippe Blasband, qui aime les défis formels et traduit cet objet non identifiable. Fabien Dariel, habitué à porter à la scène des écritures non conventionnelles (récemment,L’Heure du Diable, de Fernando Pessoa), en assure la mise en voix. 

MIGRAINE
Auteur: Antonina Grzegorzewska
Traduction: Linda Lewkowicz
Mise en voix : Françoise Berlanger
Lectures: 
Mardi 25 octobre 2011 - 19:00 (Théâtre de la Place)
Mercredi 9 novembre 2011 – 20:30 (Bozar)

Qui est la mère ? Celle qui élève un enfant, ou celle qui lui a donné le jour ? Dans Migraine, Antonina Grzegorzewska, artiste visuelle venue au théâtre, marquée par l’écriture d’Heiner Muller, aborde cette question difficile de manière non conventionnelle, et avec une écriture novatrice, charnelle, qui renvoie aux tragiques grecs. Des « morceaux de viande avec une âme », comme le dit l’auteure. C’est Linda Lewkowicz, elle-même mère et auteur atypique (Coin de voile, L’amour est le plus beau des dialogues de sourds) qui relève le défi de la traduction de ce texte. A ces deux tempéraments de feu, il fallait un équivalent scénique: Françoise Berlanger, l’incandescente auteure et metteure en scène de Le Soleil même pleut, donnera corps (et voix) au texte.

À LA SURFACE
Auteur: Szymon Wroblewski
Traducteur: Antoine Pickels
Mise en voix : Olivier Boudon
Lectures: 
Vendredi 14 octobre - 20:30 (L’Ancre)

Vendredi 21 octobre 2011 – 22:30 (Théâtre Varia)

À la surface traite de la douloureuse question de l’abus sexuel dans le cercle familial – et des subséquents « secrets de famille ». Mais ici rien n’est dit de prime abord, et tout est compris peu à peu, à travers des dialogues en apparence anodins, grâce à la langue allusive et subtile de l’auteur. Szymon Wroblewski, primé à 18 ans pour sa pièce Passeport politique, et traducteur de Shakespeare, signe ce texte témoin des vicissitudes de la famille dans la Pologne d’aujourd’hui. Il a trouvé son traducteur en la personne d’Antoine Pickels, prix du Théâtre (meilleur auteur) 2005 pourIn Nomine. Olivier Boudon, jeune metteur en scène passionné par les questions d’héritage et les écritures d’aujourd’hui, donne à entendre ce texte travaillé comme une dentelle.


«Żurek théâtral» 

Rencontre 
Nouvelles écritures dramatiques polonaises

Lundi 24 octobre 2011                                                                                   
19:30

Le żurek, « soupe aigre » (et délicieuse), classique de la cuisine polonaise, pourrait caractériser bien de ces écritures dramatiques d’aujourd’hui, qui rendent compte des mutations de la société polonaise, avec souvent de grandes audaces formelles. Comment les auteurs travaillent-ils ? Comment ces textes sont-ils joués, publiés, discutés ? Une rencontre conviviale avec auteurs participants au projet, critiques, éditeurs et dramaturges, permet de comprendre l’efflorescence de ces écritures, dans un pays où la recherche théâtrale n’a jamais cessé d’être profonde.  Żurek offert à tous ! Avec la participation de Anna R. Burzyńska (critique, théoricienne, rédactrice en chef de Didaskalia), Antonina Grzegorzewska (auteure), Piotr Olkusz (éditeur), Szymon Wróblewski (auteur et curateur du projet) et Wojciech Ziemilski (auteur, metteur en scène).

 

 

Le programme :

 

13/10/2011 (jeudi) 20:30 
l’Ancre, Charleroi
L’Homme de chocolat 
De Malgorzata Sikorska- Miszczuk
Traduit par Rudi Bekaert
Mise en voix Virginie Strub

14/10/2011 (vendredi) 20:30
l’Ancre, Charleroi
A La Surface 
De Szymon Wróblewski
Traduction Antoine Pickels
Mise en voix Oliver Boudon

21/10/2011 (vendredi) 22:30
Théâtre Varia, Bruxelles
A La Surface
De Szymon Wróblewski
Traduction Antoine Pickels
Mise en voix Oliver Boudon

22/10/2011 (samedi) 17:00
Théâtre Varia, Bruxelles
L’Homme de chocolat 
De Malgorzata Sikorska- Miszczuk 
Traduit par Rudi Bekaert 
Mise en voix Virginie Strub

24/10/2011 (lundi) 
La Bellone, Bruxelles
19:30

Żurek théâtral

25/10/2011 (mardi)
Théâtre de la Place, Liège
19:00
Migraine
D’Antonina Grzegorzewska 
Traduit par Linda Lewkowicz
Mise en voix Françoise Berlanger

21:00 
Petite Narration 
De Wojciech Ziemilski
Traduit par Philippe Blasband
Mise en voix Fabien Dariel

7/11/2011 (lundi) 19:30
La Bellone, Bruxelles
Petite Narration 
De Wojciech Ziemilski
Traduit par Philippe Blasband
Mise en voix Fabien Dariel

9/11/2011 (mercredi) 20:30
BOZAR, Bruxelles
Migraine
D’Antonina Grzegorzewska
Traduit par Linda Lewkowicz 
Mise en voix Françoise Berlanger

 

Vues : 127

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation