Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

 

Il était une fois, vivant en son palais au beau milieu du Pays du Milieu, un très vieux Pape tout chenu.

Et ce très vieux Pape tout chenu était connu, dans toute la Chrétienté et partout ailleurs, comme étant un homme très sage.

Il faut dire qu'il avait écrit, ce très vieux Pape tout chenu, d'innombrables savantes encycliques, et cela sur tous les sujets possibles et imaginables qui pouvaient intéresser l'Humanité.

Et tout le monde, dans toute la Chrétienté et partout ailleurs, reconnaissait que toutes ces encycliques étaient empreintes d'une formidable intelligence.

 

Or, ce très vieux Pape tout chenu avait toujours à ses côtés un fou. Personne ne savait d'où il venait. Personne ne savait son nom. Pour tout le monde,  il était Le Fou du Pape, rien de plus, rien de moins.

Très souvent, chaque jour pour ainsi dire, le très vieux Pape tout chenu regardait son Fou droit dans les yeux et lui posait cette question : "dis-moi mon Fou, sans mensonge et sans flatterie, qui est sur cette terre le plus sage des hommes?".

Et, invariablement, le Fou du Pape répondait : "ce n'est certes pas Toi très vieux Pape tout chenu!". On dit que, chaque fois, le très vieux Pape tout chenu s'en trouvait tout troublé et qu'il se mettait à méditer sur une nouvelle encyclique.

 

En ce temps-là, il y  avait grande frayeur chez les humains, dans toute la Chrétienté et partout ailleurs. De tous les villages du monde, des hommes venaient poser au très vieux Pape tout chenu une même question.

Et cette question était celle-ci : "dis-nous, très vieux Pape tout chenu, quand nous rencontrons une femme, pouvons-nous prendre toutes les précautions?"

 

Et à chacun, avec une infinie patience, le très vieux Pape tout chenu rappelait et expliquait les passages de ses savantes encycliques, de celles surtout qui parlaient si bien des rapports entre les hommes et les femmes.

 

Il arrivât un jour pourtant que, lassé sans doute de cette perpétuelle question, le très vieux Pape tout chenu s'écria : "mais qu'ont-ils donc tous à venir me poser cette même question, ne peuvent-ils pas y penser par eux-mêmes!"

 

Longtemps encore après le décès du très vieux Pape tout chenu, ceux qui étaient présents à ce moment-là ont porté témoignage, dans toute la Chrétienté et partout ailleurs, de ces événements. Aussitôt que le très vieux Pape tout chenu eût prononcé ces mots, ils virent sous leurs yeux atterrés le Fou du Pape, comme frappé par la foudre, se transformer en un merveilleux miroir doré. A peine le très vieux Pape tout chenu eût-il regardé vers son Fou métamorphosé de la sorte, qu'un gigantesque tourbillon emportât au loin le merveilleux miroir avec toutes ses dorures.

 

Plus personne, jamais, ne revit le Fou du Pape depuis ces événements. Et on dit que le très vieux Pape tout chenu, plus jamais, n'écrivit d'encyclique. Et on dit aussi que, partout, le très vieux Pape tout chenu promenait le beau sourire de la plus grande sagesse.

 

Vues : 67

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Suzanne Walther-Siksou le 19 février 2013 à 15:30

J'aime le style de ce conte.

Une fable a une morale et un conte une vérité qui n'est pas toujours évidente.

........

Or chacun se disait tout bas, dans toute la chrétienté et partout ailleurs, ce très vieux pape tout chenu , qu'a-t-il appris, dans le merveilleux miroir doré que son fou était devenu?

Commentaire de Josette Gobert le 18 février 2013 à 15:58

Joli conte

. Josette

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation