Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Joan Baez qui chantait pour un autre monde: le pouvoir d'une voix "à faire pleurer les anges".

The house of the rising sun

Vues : 153

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Danie Moulin le 16 août 2021 à 11:33

Joan Baez....Une voix...et bien plus encore ! Elle m'accompagne depuis les années 60 et je l'écoute toujours avec la même émotion...et surtout actuellement. Merci pour ce moment émouvant!

Commentaire de Danielle Davin le 10 août 2021 à 18:57

Les pleurs de l'humanité exprimés par une belle voix ...

Commentaire de LOUHAL Nourreddine le 2 août 2021 à 13:34

Bonjour mes ami(e)s ! C’est là une autre version de la chanson « Le pénitencier (1964 )» adaptée du tube « The House of the Rising Sun » du groupe « The Animals » et qu’interprétait l’inégalable chanteur Belgo-français Jean-Philippe Smet (1943-2017) dit Johnny Halliday. Chanteuse engagée, Joan Baez s’est illustrée avec l’hommage qu’elle a  rendu dans les années 1970 avec « Here's to you », coécrit avec Ennio Morricone en mémoire de Nicola Sacco et Bartolomeo Vanzetti, les deux anarchistes italo-américains exécutés à la chaise électrique en 1927. Pour ma part, je retiens son passage à Alger où cette égérie contestataire de la music folk a été ravie que les algérois reprenaient en chœur ses chansons lors d’un concert gratuit. Pour l’évocation, l’autre icone Belge Jacques Brel (1929-1978) à écrit et composé en 1959 sa célèbre « Colombe », contre la guerre d’Algérie et qui a été reprise aux Etats-Unis par Joan Baez et Juddy Collins qui s’opposaient également à la guerre au Vietnam. Merci Monsieur Robert Paul pour cette agréable balade musicale. Alger, Louhal Nourreddine, le 2 août 2021https://www.youtube.com/watch?v=WCKwwpqa2_A

 La Colombe de Jacques Brel

La Colombe par Jacques Brel

 

Pourquoi cette fanfare

Quand les soldats par quatre

Attendent les massacres

Sur le quai d'une gare ?

Pourquoi ce train ventru

Qui ronronne et soupire

Avant de nous conduire

 

Jusqu'au malentendu ?

Pourquoi les chants, les cris

Des foules venues fleurir

Ceux qui ont le droit d'partir

Au nom de leurs conneries ?

 

Nous n'irons plus au bois, la colombe est blessée

Nous n'allons pas au bois, nous allons la tuer

 

Pourquoi l'heure que voilà

Où finit notre enfance

Où finit notre chance

Où notre train s'en va ?

Pourquoi ce lourd convoi

Chargé d'hommes en gris

Repeints en une nuit

Pour partir en soldats ?

Pourquoi ce train de pluie ?

Pourquoi ce train de guerre ?

Pourquoi ce cimetière

En marche vers la nuit ?

 

Nous n'irons plus au bois, la colombe est blessée

Nous n'allons pas au bois, nous allons la tuer

 

Pourquoi les monuments

Qu'offriront les défaites

Les phrases déjà faites

Qui suivront l'enterrement ?

Pourquoi l'enfant mort-né

Que sera la victoire ?

Pourquoi les jours de gloire

Que d'autres auront payés ?

Pourquoi ces coins de terre

Que l'on va peindre en gris

Puisque c'est au fusil

Qu'on éteint la lumière ?

 

Nous n'irons plus au bois, la colombe est blessée

Nous n'allons pas au bois, nous allons la tuer

 

Pourquoi ton cher visage

Dégrafé par les larmes

Qui me rendait les armes

Aux sources du voyage ?

Pourquoi ton corps qui sombre

Ton corps qui disparaît

Et n'est plus sur le quai

Qu'une fleur sur une tombe ?

Pourquoi ces prochains jours

Où je devrais penser

A ne plus m'habiller

Que d'une moitié d'amour ?

 

Nous n'irons plus au bois, la colombe est blessée

Nous n'allons pas au bois, nous allons la tuer.

 

Commentaire de Elisabeth HAMON le 28 juillet 2021 à 19:51

Écouter Joan Baez, c'est , toujours, un immense plaisir !

MERCI.

Commentaire de ELEA Laureen le 27 juillet 2021 à 18:46

Merci pour cette mélodie très belle à l'acoustique jazzy mélancolique ... Une voix sublime ! 

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 27 juillet 2021 à 7:13

M E R C I pour ce moment de bonheur!

Commentaire de Gilles Ikrelef le 26 juillet 2021 à 23:54

superbe

Commentaire de Luc Gazon le 26 juillet 2021 à 21:40

Une icône pour toute une frange de notre génération .

Commentaire de Winnykamien Valérie le 26 juillet 2021 à 20:54
Merciii ! Mon père l’adorait...Cette voix si magnifique ! Merci Robert Paul !

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation