Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

"Echec & Mat" ", poème de Claudine Quertinmont D'Anderlues inspiré par "Jeu d'échecs avec la Mort de Claude HARDENNE, un partenariat poésie-peinture sur Arts et Lettres.

Jeu d'échecs avec la Mort   Jeu d'échecs avec la Mort de Claude HARDENNE - huile sur toile.

Echec et Mat.

Raccourci ou rabiot, tout un chacun son tour,

Spécule  sur  sa  mort  et  son  échéance,

Dans un baroud d’aléas,  billet aller-retour,

Echec et Mat et puis, sincèr’s condoléances.

 

Du  fond  de  sa  gorge,  râle  la  vieillesse,

Pour le joueur en cours, perdu par ses poumons,

La  bouche  béante  déplace  ses   pièces,

Dans la fumée blanche de ses chers vieux démons.

 

La  file  s’allonge,  et  n’en  finit  jamais,

Les faces se creusent, les visages se masquent,

Pour s’en aller danser au banquet des gourmets,

Qui  leur  avait  donné  joues  roses  et  flasques.

 

La  ride  du  lion  se  plisse  de  douleurs,

D’une  agonie sans  fin  que la  partie prolonge,

Jusqu’au passe-temps, d’un destin de malheurs,

Remporté  au  hasard  d’un  script  lu  en songe.

 

On  ne  gagne  jamais  ce  en  quoi  on  ne  croit,

Dépossédé d’un corps pour en gagner un autre,

Et puis recommencer  un lourd chemin de croix.

 

Faites  donc  la  file  pauvre  Fou  qui  se  vautre,

Dans le sang des plaies,  des courses de l’effroi,

Qu’abrégera  la  Mort,  parfois  bonne  apôtre.

 

Raccourci ou rabiot, tout un chacun son tour,

Spécule  sur  sa  mort  et  son  échéance,

Dans un baroud d’aléas,  billet aller-retour,

Echec et Mat et puis, sincèr’s condoléances. 

 

Claudine QUERTINMONT D’ANDERLUES.

Vues : 1051

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de claudine quertinmont le 13 juin 2013 à 18:54

Bonsoir Josette.

Merci d'être passée et d'avoir apprécié.

Bisous et bonne soirée.  Claudine.

Commentaire de claudine quertinmont le 13 juin 2013 à 17:17

Bonjour Claude.

Apprivoiser la Mort ! ?

Rappelle-toi le petit prince

"-Je cherche les hommes, dit le petit prince. Qu'est-ce que signifie « apprivoiser » ?
-Les hommes, dit le renard, ils ont des fusils et ils chassent. C'est bien gênant! Ils élèvent aussi des poules. C'est leur seul intérêt. Tu cherches  des poules ?
-Non, dit le petit prince. Je cherche des amis. Qu'est-ce que signifie « apprivoiser »?
-C'est une chose trop oubliée, dit le renard. Ça signifie « créer des liens... »
-Créer des liens ?
-Bien sûr, dit le renard. Tu n'es encore pour moi qu'un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons.
  Et je n' ai pas besoin de toi. Et tu n'a pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu'un renard semblable à cent  mille renards. Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu  seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde..."

Es-tu bien sûr de vouloir apprivoiser la Mort Claude ?  :-)

L'opinion de ton petit-fils me plaît beaucoup, vous en ferez un philosophe.

Bonne soirée.  Amicalement, Claudine.

Commentaire de Claude HARDENNE le 12 juin 2013 à 23:40

Merci à vous tou(te)s d'avoir apprécié ce jumelage des émotions peinture/poésie. C'est une façon d'apprivoisermort et malheur. Mon petit fils de 3 ans a déjà son opinion là-dessus; "après la vie on devient des os..."

Commentaire de claudine quertinmont le 12 juin 2013 à 17:12

Bonjour Marcelle.

Je dois dire que cette citation de G. Santayana me paraissait d'à propos.

Profitons donc d'aujourd'hui, demain sera un autre jour.

Amitiés chère Marcelle et bonne fin de journée.  Claudine.

Commentaire de Notte Marcelle le 12 juin 2013 à 7:33

magnifique poème, paroles poignantes pour ce beau tableau et une vérité - merci Claudine - en effet, il n'y a aucun remède entre la naissance et la mort sinon profiter de la période entre

Commentaire de claudine quertinmont le 11 juin 2013 à 20:37

Bonsoir Charles.

« Il n'y a aucun remède contre la naissance et la mort, sinon de profiter de la période qui les sépare. »

de George Santayana                                 

Extrait des Soliloques en Angleterre    

Alors, comme tu dis, profitons..... de notre talent, on verra plus tard si il y a lieu d'avoir des regrets. :-)

Bonne soirée créative.  Claudine.                 

Commentaire de De Wit Charles le 11 juin 2013 à 20:22

Chére Claudine,Très beau poème pour une   aussi belle peinture.

Y'a pas d'avance ,Pietje de dood nous attend au tournant ,provitons de la vie.

Charles

Commentaire de claudine quertinmont le 11 juin 2013 à 19:38

Tant de belles choses : il faut ouvrir les yeux avec les bonnes lentilles, regarder et apprécier en attendant d'atteindre le mystère.

Merci Dominique, pour ce très beau texte chanté par Françoise Hardy et bonne soirée.

Amicalement, Claudine.

Commentaire de Deashelle le 11 juin 2013 à 19:27

Commentaire de claudine quertinmont le 11 juin 2013 à 18:50

Bonsoir Josette.

Comme nous pouvons le voir sur la peinture de Claude, les petits comme les grands ont droit à la file, alors, 5 minutes de gagnées sont peut-être 5 minutes de souffrances épargnées.

Mieux vaut en rire, mais se moquer, jamais !  Je tiens à rester en bons termes avec Elle.

Merci d'être passée ma belle et à bientôt.  Claudine.

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation